Abandon des animaux  pendant les vacances : protégeons-les !

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République,

60 000

C’est le nombre aberrant d’animaux abandonnés pendant les vacances d’été en France. Le chiffre monte à 100 000 sur toute l’année !

Au moment même où vous lisez ces quelques lignes, aujourd’hui, 1000 chiens et chats innocents sont laissés en bord de route, dans une station-service ou encore dans un champ à l’extérieur de la ville… C’est tout simplement cruel et indigne des personnes qui font une telle chose.[i]

La période des grandes vacances est terrible pour nos amis les bêtes, qui ont été d’une charmante compagnie durant l’hiver et le printemps mais qui deviennent « encombrantes » l’été venu, pour certaines familles.

C’est un scandale !

C’est une honte pour la France qui, tenez-vous bien, est numéro 1 en Europe en termes d’abandon d’animaux.[ii]

Pourtant, chaque année, la même histoire se répète encore et encore sans grand changement, sans amélioration, malgré les campagnes de sensibilisation qui se sont multipliées. La SPA est débordée, les gens continuent d’acheter des animaux dans des animaleries (au lieu d’adopter) et en trois ans, le nombre d’abandons a augmenté de 20% pour les chats et 6.5% pour les chiens.

30 millions d'amis

Selon la Fondation 30 millions d’amis :

« L’abandon d’un animal est un acte récurrent devenu tristement banal. Sévèrement puni par la loi, il est pourtant perpétré chaque année de manière anonyme, dans la plus grande indifférence« 

Comment peut-on faire ça à des êtres vivants ?

Ce ne sont pas des objets de consommation !!!

Ce ne sont pas de jolis cadeaux de noël qu’on jette dès l’été venu !!!

Ce sont des êtres qui vivent, qui ressentent et surtout qui s’attachent à leurs maîtres.

pétition abandon chat

Saviez-vous que depuis janvier 2015, les animaux sont reconnus comme des « êtres vivants doué de sensibilité » dans le Code Civil ?[iii]

Ce n’est tout simplement pas humain d’abandonner lâchement un animal sous prétexte qu’on « ne sait pas quoi en faire pendant qu’on part s’amuser à la mer ».

Ce crime, car oui, c’est un crime, est pourtant puni par la loi de 2 ans d’emprisonnement et 30 000€ d’amende. C’est un délit pénal et de nombreuses personnes l’ignore ! Loin d’empêcher les gens d’abandonner leurs animaux, cette « menace » pénale mes amène surtout à essayer de le faire le plus discrètement possible et dans des endroits reculés où les animaux n’auront aucune chance de s’en sortir.

Il existe pourtant des alternatives pour les personnes qui souhaitent partir en vacances sans leur animal de compagnie. De nombreux services et aides se développent pour lutter contre leur abandon : demander à ses proches de le garder, engager un dog-sitter, payer un service de gardiennage ou une pension…

Les personnes qui abandonnent leur animal n’ont aucune excuse !

Adopter un animal de compagnie doit être une décision réfléchie

On n’adopte pas un petit chien comme on s’achète une nouvelle chemise. Ça ne fonctionne pas ainsi. Un chien ou un chat c’est : des dépenses pour la nourriture, le vétérinaire ou encore les jouets. C’est un engagement de longue durée et un investissement personnel (prendre le temps de le promener, de jouer avec lui, etc.).

Cette réalité semble échapper aux personnes qui ne voient en eux qu’un simple « cadeau de noël », un « cadeau d’anniversaire » à qui on pourra faire des câlins quand on a envie et dont on se débarrassera au premier problème venu.

Certaines personnes ne devraient PAS être autorisées à adopter un animal de compagnie !

Que deviennent ses chiens et chats abandonnés ?

S’ils ne meurent pas de faim ou en étant écraser par une voiture sur le bord de la route, ils peuvent avoir la chance d’être accueillis en refuge. Malheureusement, lorsqu’ils manquent de place, ces refuges sont obligés de les euthanasier et aujourd’hui, ils sont plus que jamais débordés…

Nous pouvons dire stop à cette pratique scandaleuse

  1. Il faut réglementer le commerce des animaux, avec des critères plus stricts pour les personnes qui adoptent ou la création d’une charte qu’ils signent. Aujourd’hui, n’importe quelle personne qui a une soudaine envie d’avoir un chaton peut se rendre dans une animalerie et l’acheter : il suffit d’avoir l’argent !
  2. Il faut également mettre en place un suivi des animaux adoptés pour pouvoir retrouver leur propriétaire dans une base de données, avec une puce électronique par exemple.
  3. ll faut faire un recensement des animaux domestiques dans les foyers.
Mobilisons-nous tous ensemble pour faire cesser ce scandale
et sauvez nos amis les bêtes !

 

Si une amende de 30 000€ et une peine d’emprisonnement ne sont pas assez dissuasives, il faut trouver d’autres moyens pour empêcher les gens d’abandonner leurs animaux.

Amis des bêtes, signez massivement cette pétition pour faire un premier pas et concrétiser ces mesures par la suite en les proposant au gouvernement !


Auteur : Julie Durand

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (10317)