Abolir la primauté parentale est inacceptable . On doit agir maintenant pour nos enfant

Adressé à : Abolir la primauté parentale est inacceptable. On doit agir maintenant pour nos droit sur nos enfants !
Abolir la primauté parentale est inacceptable . On doit agir maintenant pour nos enfant

La primauté parentale, c'est quoi?


Quand j'ai entendu dire que Legault voulait abolir la primauté parentale, je me suis demandé en quoi ça consistait... D'un côté, je le dis ouvertement, je n'ai pas confiance en Legault, ni dans les médias qui nous montreront qu'une seule facette de la situation. De l'autre côté, je n'ai pas voulu être "paranoïaque" et capoter que tout ce qu'ils font est diabolique. C'est donc dans un esprit d'ouverture pour m'informer véritablement que je suis allée lire plusieurs documents, dont les lois.


Voici ce que j'ai trouvé. Je crois sincèrement que CHAQUE PARENT devrait lire ceci attentivement, chaque grand-parent aussi, pis tous ceux qui sont touchés de près ou de loin par les enfants. Ensuite, à chacun de voir comment il se sent interpellé par l'abolition de la primauté parentale.


D'abord, précisions que le document à l'étude par le gouvernement précise que les décisions doivent êtres prises dans l'intérêt et le respect des droits de l'enfant, en tenant compte de ses besoins moraux, intellectuels, affectifs et physiques tout en considérant son âge, sa santé, son caractère, son milieu familial, etc.


Mais QUI prend ces décisions dans le meilleur intérêt de ton enfant?


Présentement, ce sont les parents qui sont les premiers responsables de leur enfant, c'est ça le principe de primauté parentale et c'est ça que le gouvernement veut abolir.


Notons qu'il est déjà prévu dans la loi qu'une ordonnance judiciaire peut enlever cette responsabilité à des parents jugés inaptes (pour des cas d'abus ou de violence, par exemple). Ce projet d'abolition de la primauté parentale ne touche donc pas les familles dysfonctionnelles, comme c'est rapporté par les ministres dans les médias, puisque c'est déjà inclus dans la loi actuelle. Ce sont TOUS les parents québécois qui se verront privés de leur reconnaissance d'être le premier responsable de leur enfant.


L'article 599 du Code civil du Québec stipule que les père et mère ont, à l'égard de leur enfant, le droit et le devoir de garde, de surveillance et d'éducation. Ils doivent nourrir et entretenir leur enfant.


L'article 2.2 de la Loi sur la protection de la jeunesse dit que la responsabilité d'assumer le soin, l'entretien et l'éducation d'un enfant et d'en assurer la surveillance incombe en premier lieu à ses parents.


Bref, il appartient d'abord et avant tout aux parents d'assurer la protection, l'éducation et les soins de leur enfant.


C'est cette notion même que le gouvernement Legault a l'intention d'abolir à l'automne 2021.


Personnellement, j'y vois là de graves problèmes d'ingérence. Je tiens à choisir moi-même ce qui touche la santé, l'éducation et les soins de mon enfant. Bien sûr, les lois sont présentes pour s'assurer que je fasses mon devoir sans mettre mon enfant en danger. Mais sans ordonnance judiciaire qui démontre que j'ai enfreint ce devoir, le premier responsable de mon enfant devrait demeurer moi, son parent.


Abolir la primauté parentale est inacceptable. On doit agir maintenant pour défendre notre droit d'être le premier responsable de notre enfant. C'est urgent!

Auteur : Julie Lacasse

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires