Accouchements sous masque : dénonçons ce scandale

Adressé à : Monsieur Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé

Un effort surhumain décuplé par le port du masque

Nous vivons actuellement une situation inédite à notre époque. Nous connaissons une pandémie qui touche tous les pays du monde et qui se transmet à une vitesse incroyable. Il est tout à fait normal que nous prenions des mesures pour nous protéger.

Or, le gouvernement impose des règles complètement contradictoires. Lorsqu’une personne pratique une activité physique, elle a le droit de retirer son masque afin de faciliter la respiration et laisser la transpiration passer. Par contre, quand une femme accouche, elle a l’obligation de porter un masque !

Et oui, depuis quelques semaines, les témoignages de femmes qui viennent d’accoucher avec un masque fusent sur les réseaux sociaux. Il est légitime que la population se pose des questions sur la nécessité d’imposer le port du masque à une femme qui fournit l’effort physique le plus intense de sa vie pour faire naître son enfant.

Nous sommes tous d’accord pour dire que c’est traumatisant. Les associations contre les violences obstétricales et gynécologiques ont voulu s’exprimer. De nombreuses femmes suffoquent, paniquent et finissent même par vomir à cause de ce foutu masque.

Parfois, la jeune maman n’a même pas le droit d’ôter son masque après l’accouchement pour embrasser son enfant. La première photo de famille se réalise avec les deux parents masqués.

Ces mêmes associations dénoncent aussi une corrélation entre le port du masque pendant l’accouchement et la dépression post-partum. Le masque augmenterait ses risques d’en souffrir par la suite.

L’accouchement est pourtant sans aucun doute l’activité la plus intense qui existe sur Terre. Il peut parfois durer des jours entiers. Entre la douleur, les doutes et la peur, la femme n’a pas à devoir porter un masque en plus.

Nous le vivons chaque jour, nous savons à quel point il peut être encombrant. Pour les personnes qui portent des lunettes, la buée se glisse. Au cours de la journée, il est fréquent d’avoir l’impression de manquer d’air ou d’étouffer.

Alors imaginez quelques minutes ce que doit ressentir une femme en train de pousser !

Pendant l’accouchement, on dit à la femme de respirer. Comment peut-elle le faire si elle a une barrière en tissu devant son nez ? La respiration est pourtant essentielle autant pour la jeune maman que pour la progression du bébé.

Si le ministère était dirigé par une femme, elle le comprendrait certainement et interdirait immédiatement cette mesure scandaleuse !

Interdire immédiatement le port du masque pendant l’accouchement !

Il est tout à fait normal que le personnel médical veuille se protéger du virus pendant les accouchements, mais il existe d’autres méthodes que le port du masque.

Si l’accouchement est programmé ou long, un test peut être réalisé pour s’assurer que la mère est non-porteuse. Nous avons désormais accès à des tests antigéniques qui sont capables de donner un résultat en maximum une demi-heure. De toute façon, le personnel médical doit normalement être testé assez régulièrement.

En plus, dans la plupart des cas, la jeune femme garde son masque tout le long de l’accouchement. Rappelons-le, il n’est efficace que 4 heures et moins lorsqu’il y a transpiration.

On peut également fournir des masques FFP2 au personnel qui s’occupe de l’accouchement. Ce dernier protège à la fois le soignant et les parents.

Dans tous les cas, il faut immédiatement sanctionner les maternités qui imposent le port du masque pendant l’accouchement. C’est complètement inhumain. Ne perdons pas notre humanité et notre empathie à cause d’un virus.

Nous devons tous aider ces femmes à se faire entendre. Signez cette pétition pour que le gouvernement français prenne conscience du problème et du scandale qui peut éclater !


Auteur : Brigitte Laurent, une grand-mère et maman en colère

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (2304)