ALERTE SUR LE LIVRET A !

Adressé à : Monsieur le Ministre de l’Économie et des finances, Mesdames et Messieurs les députés de l’Assemblée Nationale
ALERTE SUR LE LIVRET A ! Les épargnants ruinés par les taux négatifs !

Nous demandons le retour
à l'ancienne méthode de calcul du taux du Livret A
indexée sur l'inflation !


Il faut sauver le “placement préféré des Français”

En mars 2022, l’encours total d’épargne des Livrets A a dépassé les 352 milliards d’euros. (1)

(c’est un record !)

Avec presque 60 millions de Livrets A ouverts, c’est plus de 4 Français sur 5 qui en ont un ! (2)

Et ils ont raison.

Car ce produit d’épargne a de nombreux avantages :

  • accessible à TOUS, y compris aux plus modestes (sans aucun frais)
  • simple d’utilisation (on place dessus ce que l’on veut, et on retire quand on veut)
  • aucun impôt sur les intérêts (ni de CSG, ni de CRDS)

Et cerise sur le gâteau, c’est une épargne SANS RISQUE !

Tout le monde le sait, le Livret A sert à garder ses économies au chaud, en cas de “coup dur”.

Mais aujourd'hui, le Livret A est en danger !

Votre Livret A ne rapporte plus rien à cause de ÇA

Le Livret A dérange les banques.

Parce qu’elles ne peuvent pas spéculer avec l’argent qu’il y a dessus.

Elles doivent reverser 70 % des montants collectés à la Caisse des Dépôts et Consignations, qui les sécurise, en les mettant à l’abri d’une éventuelle crise financière.

Votre banque préfère donc que vous placiez votre argent sur d’autres produits d’épargne, comme les assurances-vie, les fonds de placement, ou les actions en bourse !

C’est plus rentable pour elle…

… et c’est aussi plus risqué pour vous !

Fin 2017, dans le plus grand secret, le gouverneur de la Banque de France, et le gouvernement d’Emmanuel Macron, ont décidé de porter un coup fatal au Livret A.

Ils ont changé la méthode de calcul du taux d’intérêt du Livret A !

Et vous allez voir que ce changement a pénalisé tous les épargnants.

Je vais vous expliquer ce désastre, mais juste avant, laissez-moi vous rappeler une chose essentielle :

L’ancienne méthode de calcul du taux était juste PARFAITE !

Elle revenait à indexer le taux du Livret A sur le taux d’inflation, majoré d’un bonus de + 0,25 %. (3)

Simple, efficace.

Et en plus, le taux était recalculé deux fois par an (en février, et en août), pour suivre au plus près l’évolution de l’inflation.

Avant la réforme, le Livret A était donc une véritable protection du pouvoir d’achat des Français !

La preuve, regardez ce graphique des performances historiques depuis 35 ans :

On voit très bien que :

  • avant la réforme, le taux réel du Livret A a toujours été positif (= il rapportait autant, voire plus, que l’inflation)
  • juste après la réforme, pour la première fois, il est passé en TAUX RÉEL NÉGATIF !

(ce n’était JAMAIS arrivé par le passé !)

Et depuis…

… il est resté négatif CHAQUE ANNÉE !

C’est catastrophique.

Avec cette nouvelle méthode de calcul du taux, ils ont transformé la star des placements en cauchemar pour les épargnants.

Année après année, les taux négatifs ruinent votre épargne !

Combien de temps allez-vous accepter cela ?

SCANDALE NUMÉRO 1 : le gel du taux durant deux ans

La réforme du nouveau calcul du taux du Livret A a été actée par décret le 14 juin 2018, mais avec une application au 1er février 2020.

Il y a donc eu deux années de transition.

Et pendant ces deux années, le gouvernement en a profité pour punir les épargnants en imposant le gel du taux du Livret A à 0,75 % !

(ce qui était son PLUS BAS HISTORIQUE !)

Si le taux n’avait pas été gelé, il aurait augmenté en suivant l’inflation…

… et si vous aviez 10 000 euros sur votre Livret A, alors vous auriez reçu près de 190 euros d’intérêts en plus sur les deux ans !

Au total, on estime que ce gel du taux a fait perdre près de 5,1 milliards d’euros de pouvoir d’achat aux Français ! (4)

SCANDALE NUMÉRO 2 : le nouveau calcul du taux appauvrit les épargnants

La nouvelle formule de calcul (5) applicable depuis le 1er février 2020 est TRÈS désavantageuse :

  • l’inflation est moins prise en compte qu’avant
  • le bonus de + 0,25 % au-delà de l’inflation est supprimé

Avec cette réforme, l’État a confisqué les intérêts qui auraient dû vous revenir !

Résultat, le rendement du Livret A est maintenant inférieur à la hausse du coût de la vie.

Mais ce n’est pas tout.

En touchant à ce pilier de l’épargne française, ils ont aussi déstabilisé par effet domino le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS).

Et lui aussi, il est tombé en taux réel NÉGATIF !

C’est donc une double peine qui frappe l’épargne de précaution de tous les Français, et surtout ceux dont le pouvoir d’achat est déjà fragilisé par la hausse de l’inflation.

Et vous, vous perdez combien aujourd’hui ?

Selon les projections de la Banque de France, l’inflation en 2022 se fixerait autour de 3,75 %.

Donc si on appliquait toujours l’ancienne formule de calcul, le taux du Livret A devrait être à environ 4 % minimum !

Alors que le taux actuel n’est que de 1 %...

(faites le calcul : c’est QUATRE FOIS MOINS !)

Si vous avez 10 000 euros sur votre Livret A, cela représente donc 300 euros d’intérêts en moins à la fin de l’année !

Au total, depuis quatre ans, on estime que c’est près de 10 MILLIARDS D’EUROS qui n’ont pas été distribués aux épargnants ! (6)

Ça vous paraît normal ?

Non !

Alors agissez tout de suite !

La solution existe

La dernière révision du taux du Livret A a eu lieu en février 2022.

Et pour cette fois, le gouvernement a décidé de ne pas suivre la nouvelle méthode de calcul du taux.

Le calcul strict aurait donné un taux à 0,8 %...

... et pourtant le taux a été fixé à 1 %.

(on peut se demander si l’approche des élections présidentielles n’a pas motivé ce petit “coup de pouce”…)

Dans tous les cas, c’est la preuve que le taux du Livret A peut être librement décidé par le gouvernement !

C’est donc avant tout une décision POLITIQUE, qui concerne un produit d’épargne quasi-universel.

Et c’est pourquoi :

Nous demandons le retour

à l'ancienne méthode de calcul du taux du Livret A

indexée sur l'inflation !


Il suffit d’un décret pour la remettre en vigueur.

L’enjeu est crucial pour redonner du pouvoir d’achat à tous les épargnants.

Aucun média n’en parle jamais…

… votre signature est donc essentielle pour nous aider à faire entendre notre voix auprès des députés, à l’approche des législatives de juin 2022.

C’est par le nombre que nous allons pouvoir leur mettre la pression.

Et cela ne se fera pas sans VOUS.

DÉFENDEZ MAINTENANT VOTRE ÉPARGNE

EN SIGNANT CETTE PÉTITION !


N’oubliez pas de cocher la case ci-dessous pour rester informé des suites de cette action.

Auteur : Jérôme Lacroix

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires