Annuler le confinement pour relancer l’économie et éviter une crise économique

Adressé à : L’État français

Notre relance économique gâchée par un second confinement

La France a connu une crise sans précédent pendant la première moitié de 2020.

Quasiment toutes les entreprises ont dû fermer pendant deux mois.

Nous n’avons jamais eu aussi peur pour la sauvegarde de nos emplois.

Le gouvernement a mis en place un plan de relance afin de soutenir l’économie et aider les entreprises à surmonter cette épreuve difficile. Nous avons pu voir de bons résultats pendant le troisième trimestre 2020.

Et oui, pendant ce trimestre, le PIB a rebondi de 18,2 %. C’est un miracle.

Toutefois, un nouveau confinement est entré en vigueur depuis le 30 octobre 2020. Ce dernier est une nouvelle fois national.

Les restaurants, les librairies, les artisans et les magasins qui ne vendent pas d’articles essentiels ont encore une fois dû fermer temporairement.

Les commerces non essentiels ont pu rouvrir depuis le 28 novembre mais certains établissements demeurent fermés, au moins jusqu’à la fin de l’année.

Nous savons toutefois que la situation peut à nouveau rapidement se détériorer et nous forcer à appliquer un confinement total et strict, notamment après les fêtes de fin d’année.

En mars, elle n’était initialement que de 2 semaines. En réalité, l’économie est restée au point mort jusqu’à mi-mai.

France Inter, le 30 octobre 2020, a souhaité en apprendre plus sur les projets économiques du gouvernement en analysant le ministre de l’Économie et des Finances. Monsieur Le Maire prévoit donc une récession de 11 % sur toute l’année 2020.

C’est catastrophique.

Ce chiffre n’est qu’une prévision.

La récession peut très bien dégringoler encore plus bas.

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, mais sûrement dans toutes les régions, les demandes d’aide alimentaire explosent. C’est le signe que la population se précarise.

Le nombre de bénéficiaires a augmenté de 20 % depuis le mois de mars.

En faisant le choix de reconfiner la population et de fermer une grande partie de l’économie, il y a fort à parier que les demandes vont exploser dans les semaines qui arrivent.

Selon de nombreuses associations, la crise sociale s’amplifie. Cette crise fera plus de morts que la crise sanitaire entière.

Abandonner l’idée de confiner la population !

Il faut immédiatement arrêter de penser que confiner la population est une bonne solution.

Tous les établissements doivent ouvrir le plus rapidement possible.

Les restaurants et les bars ont déjà des protocoles sanitaires stricts qui empêchent la propagation du virus.

Nous pénalisons encore les petits entrepreneurs qui ont une famille à nourrir alors que nous n’avons aucune preuve qu’ils participent à la diffusion de la COVID-19.

Pour les aider pendant cette période compliquée, il faut aussi penser à les inclure dans le plan de relance.

Pourquoi est-ce que l’État ne devrait s’intéresser qu’aux grandes entreprises ?

Les artisans, les restaurateurs et les petits commerçants font partie de notre culture française et emploient des personnes aussi !

Il y a fort à parier que les cas augmentent de nouveau avec les fêtes de fin d’année et que le gouvernement envisage de prolonger voire durcir le confinement.

Depuis mars, de nombreuses erreurs ont été commises. Évitons de les reproduire une fois les fêtes passées et envisageons des solutions autres qu’un simple confinement. La survie de nombreux petits commerces est en jeu !

Ensemble, disons NON à ce nouveau confinement qui ne risque pas de montrer beaucoup de résultats d’un point de vue sanitaire…

Mais qui risque d’avoir des conséquences dramatiques sur l’économie.

Signez cette pétition pour arrêter cette mascarade !


Auteur : Laurent D.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (124)