Pour un arrêté anti-pesticides à :

#commune#

Adressé à : #maire#

Citoyens et Citoyennes de : #communes-code-departement#

Plus de 50 maires en France ont fait le choix courageux d’interdire l’utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations.

Nous demandons à notre maire d’être le prochain.

L’impact nocif des pesticides sur la santé n’est plus à démontrer : suite à des tests de présence du glyphosate sur les habitants de la commune de Langouët, les scientifiques se sont aperçus que l’habitant le plus contaminé était… un petit garçon, qui mangeait pourtant bio chez lui et à l’école.

L’exposition aux produits phytopharmaceutiques pulvérisés dans les champs alentour nous met tous en danger.

Or, il n’existe aujourd’hui aucune distance minimale de sécurité entre les habitations et les zones d’épandage de pesticides.

Et l’Etat reste muet sur la question. Pire, les tribunaux administratifs cassent les arrêtés pris par les maires car ils jugent que :

« L’utilisation des produits phytopharmaceutiques relève d’un pouvoir de police spéciale confiée au ministre chargé de l’agriculture. »

Autrement dit, c’est au ministre de prendre ces décisions, les maires n’ont pas à s’en préoccuper.

L’État préfère donc attaquer ses représentants plutôt que de les soutenir dans leur démarche de protection de leurs concitoyens.

Mais dans quel monde vit-on ?

Nous exigeons le droit de vivre loin de ces produits toxiques.

Et pendant ce temps…

Le gouvernement se soucie plus des lobbies que de ses citoyens

Arrété anti-pesticides : Emmanuel Macron

Face à l’engouement médiatique de ces arrêtés, le président Macron a réagi. Dans une interview, il déclare soutenir les “maires anti-pesticides” sur le fond.

« Il y a des lois, [la préfète] doit les faire respecter, donc je serai toujours derrière les préfets qui font respecter les lois », a expliqué M. Macron, en estimant que « la solution n’est pas de prendre un arrêté qui n’est pas conforme à la loi » mais plutôt « de mobiliser pour changer la loi »

Si seulement une loi comme celle-là existait…

Une loi comme la loi Équilibre Alimentation Agriculture votée en octobre dernier, où le gouvernement a déjà repoussé toute législation sur les pesticides en zones habitables. Il a aussi refusé d’interdire le glyphosate d’ici 2021.

Sur le fond d’accord. Mais pour le passage à l’acte, on repassera.

Ce n’est pas de la protection.

Cette impuissance à se protéger soi-même et ses enfants devient insupportable.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

Alors concrètement, que peut-on faire ? Pour se protéger, ainsi que nos enfants et les générations futures ?

Car on peut manger bio et habiter à la campagne, on ne peut pas empêcher nos enfants de respirer. Les pesticides ne s’arrêtent pas miraculeusement à la porte de votre jardin.

Au vue de l’inaction du gouvernement et du ministère de l’Agriculture, nous devons mener nous-mêmes ce combat contre les pesticides.

Pour assurer la sécurité des habitants de notre commune, signez la pétition ci-dessous qui sera envoyée au Maire de votre commune.

Ce combat nous concerne tous.

Pour un arrêté anti-pesticides dans ma commune !

Adressé au(x) Maire(s) : #maire#

Commune(s) : #commune# (#departement#)

Code postal : #cp#

—-

Plus de 50 maires en France ont fait le choix courageux d’interdire l’utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations.

Nous vous demandons d’être le prochain.

L’impact nocif des pesticides sur la santé n’est plus à démontrer. Or, il n’existe aujourd’hui aucune distance minimale de sécurité entre les habitations et les zones d’épandage de pesticides.

Les agriculteurs ne sont pas aussi en reste, car l’exposition à ces produits augmente leur risque de développer des cancers ou d’autres maladies graves.

Nous exigeons le droit de vivre loin de ces produits toxiques.

Et, puisque le ministère de l’Ecologie reste muet sur la question, nous vous demandons de répondre à cette carence de l’Etat et de protéger votre population.

Nous n’avons plus le loisir d’attendre sagement que l’Etat légifère, nous devons mener nous-mêmes ce combat contre les pesticides au niveau local.

En comptant sur votre soutien,

Les _________ habitants de votre commune

Voir la pétition signée par vos citoyens : #url#


Auteur : Les habitants de #commune#

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (42)