COVID-19 :
CONTRE L’INTERDICTION DE
L’ARTEMISIA ANNUA EN FRANCE

Adressé à : Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé.

Flash news Artemisia Annua :  Effet antiviral confirmé contre le coronavirus !

L’institut Max-Planck de Postdam en Allemagne a déclaré que l’Artemisia Annua a un effet antiviral contre le coronavirus.

L’étude qui s’est déroulée en avril dernier a mis en évidence sous quelles formes la plante peut être active. Une étude clinique est sur le point de commencer au centre médical universitaire du Kentucky aux États-Unis.1

Malgré ces dernières révélations, l’Artemisia Annua n’est toujours pas autorisée en France quand certains médicaments synthétiques, aux effets secondaires graves, sont recommandés.

Plus que jamais l’Artemisia Annua reste au centre d’une polémique ou les enjeux financiers viennent se confronter aux enjeux sanitaires.

Et plus que jamais nous devons faire entendre notre voix pour lutter contre le despotisme de Big Pharma.

Signez cette pétition si ce n’est pas déjà fait. Il en va de votre santé.

Pour rappel : 

Si le chanteur Stromae avait eu accès à cette plante

inoffensive mais interdite par l’OMS,

 il n’aurait pas failli se suicider…

 

Top Quizz : Quel est le lien entre le COVID-19 et le paludisme ?

Le COVID-19 a déjà fait 534 460 morts2. Les personnes les plus touchées sont les personnes âgées et il fait la une de tous les médias.

Le paludisme fait 2 fois plus de victimes par année3, principalement des enfants, mais on en parle peu.

Le lien entre ces 2 maladies est la plante Artemisia Annua. Un grand espoir pour la lutte contre le coronavirus et un remède validé contre le paludisme.

Mais Big Pharma étouffe l’affaire dans l’œuf comme toujours.

C’est honteux ? OUI !

Pourquoi ? Lisez ce qui suit. Ça fait froid dans le dos…

LE CHANTEUR STROMAE VICTIME DE BIG PHARMA

Vous connaissez certainement le chanteur belge Stromae, mais connaissez-vous l’explorateur et écrivain français Alexandre Poussin ?

Alexandre Poussin et Stromae ont plusieurs points en commun.

Ils sont tous les deux artistes.

Ils sont tous les deux nés en Belgique.

Et ils ont tous les deux été traités contre le paludisme.

Vous n’êtes pas sans savoir que le paludisme est une maladie infectieuse mortelle provoquée par des parasites, souvent transmise par des moustiques.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes4

1 000 000 de victimes par an (surtout des enfants)

40% de la population mondiale y est exposée

90% des cas dans les zones tropicales d’Afrique

Plus de 3000 cas d’importation par an en France

Si Alexandre Poussin s’en est très bien tiré, cela n’a pas été le cas de Stromae qui a vécu, lui, l’enfer…

Pourquoi ?

Ils ont reçu un traitement différent !

BIG PHARMA CONTRE DAME NATURE

Alexandre Poussin a pris une tisane d’Artemisia Annua. 15 ans après, il est en pleine forme et n’a pas fait de rechute ni eu d’effets secondaires.5

Stromae a pris du LARIAM (nom générique méfloquine).

La méfloquine est décriée depuis des années par un grand nombre d’associations qui demandent son retrait. Des procès sont en cours dans de nombreux pays.

Ce médicament provoque de sérieux effets secondaires sur les personnes, surtout si elles sont sensibles, les poussant à la folie.

Dans le cas de Stromae, ce médicament a bien failli le pousser au suicide.6

De nombreux vétérans en Iraq et en Somalie ont connu des troubles psychologiques graves allant jusqu’à commettre des crimes gratuits.

Il n’y a qu’à lire la liste des effets indésirables du LARIAM dans le VIDAL 7:

  • anxiété,
  • paranoïa,
  • dépression,
  • hallucinations,
  • psychose,
  • idées suicidaires,
  • crises d’angoisse,
  • cauchemars,
  • agitation anormale,
  • confusion ou changement de comportement,
  • réaction allergique (éruption cutanéechoc…),
  • palpitations, troubles du rythme cardiaque,
  • fourmillement des extrémités, sensation de brûlure, engourdissement, faiblesse musculaire,
  • essoufflement, toux sèche, généralement associés à de la fièvre et des maux de tête,
  • troubles visuels.

Même l’armée française et l’armée américaine l’interdisent à leurs soldats à cause des effets secondaires psychiques.

Et pourtant, ce médicament est toujours recommandé par l’OMS et prescrit par certains médecins en France …

L’Artemisia Annua (armoise annuelle), ELLE, est utilisée depuis des millénaires, sans effets secondaires, dans la pharmacopée chinoise, contre le paludisme.

Et elle est, ELLE, vivement déconseillée par l’OMS.

Vous ne la trouverez dans aucune pharmacie en France.

Vous m’avez bien compris.

Un médicament naturel sans effets secondaires, et qui a montré son efficacité depuis des millénaires, est interdit en France et déconseillé par l’OMS.

 Par contre, le LARIAM ou méfloquine, un médicament made in Big Pharma, aux effets secondaires mortels, est lui autorisé et recommandé par l’OMS…

Absurde ?

Non !

C’est malheureusement tout à fait logique…

Et d’une triste banalité …

De gros investissements sont en jeu !!!

L’Artemisia Annua coûte 5 fois moins cher que les médicaments anti-paludisme de Big Pharma.

Elle peut aussi être cultivée facilement par n’importe qui.

Vous imaginez si tous les africains se mettaient à cultiver cette plante dans leur jardin …

Ils n’auraient plus besoin de médicaments onéreux et pourraient se prémunir de ce fléau.

En gros, le paludisme pourrait être éradiqué du continent africain…

Une catastrophe financière pour Big Pharma qui se nourrit du malheur des pauvres !!!

L’Artemisia Annua marche donc sur les plates-bandes de Big Pharma …

UNE HISTOIRE DE POUVOIR ET D’ARGENT

L’OMS continue à recommander la chloroquine, les CTA et le LARIAM, plutôt que l’Artemisia Annua en cas de paludisme.

Les CTA sont des traitements à base d’artémisinine, une substance active médicamenteuse isolée de la plante Artemisia Annua.

Ils sont administrés quand la chloroquine ne fait plus effet.

L‘artémisinine est très efficace pour détruire en quelques heures les parasites de la malaria, mais elle doit être combinée avec une autre molécule pour tous les éliminer.

Cependant, de nombreuses recherches faites en double aveugle sur des échantillons importants ont prouvé l’efficacité de l’Artemisia Annua seule, en tisane.

Elle serait plus bénéfique que les ACT de Big Pharma.

Les recherches vont même plus loin prouvant que l’artémisinine n’est pas la seule substance qui soigne.

En effet, l’Artemisia Afra, la cousine africaine de l’Artemisia Annua originaire de Chine, ne contient pas d’artémisinine. Pourtant elle est aussi bénéfique.

Hélas, à chaque fois, ces recherches ont été ridiculisées, et les associations qui les financent, la cible de critiques virulentes de la part de ceux qui défendent le principe de précaution.

Les médecins et chercheurs pro Artemisia Annua quant à eux, subissent une véritable chasse aux sorcières.

C’est le cas du médecin Jérôme Munyang dont les recherches en France et en Afrique ont été étouffées par Big Pharma.

Le docteur Michel Idumbo est l’investigateur principal de l’étude en Afrique. Il sera démis de ses fonctions.

Jérôme Munyang a été persécuté, détenu 2 fois à Kinshasa, fouetté et battu. Il s’est réfugié en France.8

Tout cela à cause des essais cliniques randomisés qu’il a mené dans la province de Maniema avec le docteur Michel Idumbo sur quelques 1000 patients infectés par le paludisme.

Les essais ont été menés conformément aux procédures de l’OMS et ont comparé Artemisia Annua et Artemisia Afra contre des ACT (Coartem et ASAQ).

Résultats : le traitement à base de plantes était significativement meilleur que les ACT9

  • élimination plus rapide de la fièvre et des parasites,
  • absence de parasites au jour 28 pour 99,5% des traitements Artemisia contre 79,5% seulement pour les traitements ACT,
  • absence totale d’effets secondaires pour les traitements avec les plantes, contre 210 patients sur 498 patients traités par ACT qui souffraient de diarrhée et / ou de nausées, de prurit, d’hypoglycémie, etc,
  • efficacité équivalente entre Artemisia Annua et Artemisia Afra,
  • Absence totale de gamétocytes après 7 jours de traitement avec l’herbe.

Le professeur Pierre Lutgen qui a longtemps travaillé pour des multinationales de la chimie avant de rejoindre une ONG, a bien compris le potentiel de l’Artemisia Annua lui aussi.

Ses recherches financées par le ministère de la coopération luxembourgeois et par le fond national de la recherche ont été stoppées net par l’OMS, Big Pharma et l’institut des maladies tropicales.10

En 2012 il tente à nouveau de convaincre l’OMS à Genève des bénéfices de l’Artemisia Annua. La réponse est sans appel. Un mois plus tard l’organisation édite une sévère mise en garde contre l’Artemisia Annua sous toutes ses formes…11

Mais ce n’est pas tout…

UN ESPOIR CONTRE LE COVID-19 ?

Le président de Madagascar, Andry Rajoelina, a validé pour son pays l’emploi du Covid-Organics, un remède à base d’Artemisia Annua et d’autres plantes médicinales.12

Madagascar n’a jusqu’à présent que 3250 cas confirmés de COVID-19 et 33 décès.13

Le remède a été élaboré par l’Institut malgache des recherches appliquées.

Mais les médias français et notre gouvernement méprisent cette nouvelle …

En effet, le passé sulfureux du président malgache et l’intérêt qu’il porte vraiment à l’Artemisia Annua discréditent les bienfaits de cette plante.14

Je me demande cependant à quel point notre arrogance et l’asservissement financier de nos gouvernements envers Big Pharma nous poussera à passer à côté d’une découverte importante dans la lutte contre le coronavirus ???

Telle est la question …

J’ai malheureusement bien peur de connaitre la réponse. Et vous ?

Les bienfaits de l’Artemisia Annua dans la lutte contre le paludisme ne sont plus à démontrer. Les preuves continuent de s’accumuler mais l’OMS fait la sourde oreille pour protéger son vieil ami, Big Pharma.

Alors, si comme moi vous en avez marre d’être privé d’un traitement naturel qui soigne vraiment au profit de médicaments douteux qui font souvent plus de mal que de bien, signez cette pétition.

Signez pour un retour de l’Artemisia Annua dans les pharmacies françaises !

On a le droit de se protéger naturellement et sans se ruiner.

Merci.


Auteur : Valérie Cochet

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (13870)