Catastrophes naturelles : ne laissons pas le monde couler sans rien faire !

Adressé à : Barbara Pompili, Ministre de la Transition Écologique

La montée des eaux sur l’ensemble du globe est un phénomène terrifiant.

Elle provoque des catastrophes aux quatre coins du monde – aucun continent n’est épargné.

Même la France, située idéalement et à l’abri des cyclones, ouragans… est touchée par des catastrophes liées à la montée des eaux.

Chaque année, le niveau de la mer augmente de plus en plus vite.

On sait que l’élévation moyenne du niveau des mers est de 3,2 mm par an depuis 1993. 

Pourtant, l’élévation moyenne au cours du siècle dernier n’était que de 1,7 mm par an.

On a donc un phénomène qui s’aggrave et nous rapproche chaque jour un peu plus… et nos dirigeants qui ne font RIEN. 

Madame Barbara Pompili,

nous nous adressons à vous en votre qualité de ministre de la Transition écologique.

Comprenez notre inquiétude : elle est légitime, au vu de la liste accablante de catastrophes qui surviennent partout dans le monde, y compris en France.

Jusqu’où cela va-t-il aller ?

Faudra-t-il encore beaucoup de catastrophes pour que les politiques réagissent et imposent des conditions drastiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?  

À quand un vrai revirement politique qui permettrait d’envisager un avenir un peu plus serein pour notre planète ?

Les terres immergées sont de plus en plus nombreuses… Des pays entiers, comme les Pays-Bas, sont menacés de disparition.

Des villes aussi conséquentes que New York pourraient être rayées de la carte.

Il faut un changement ferme de politique pour espérer ne pas finir sous les eaux.

 

À quand un vrai courage politique de la part de nos dirigeants ?

La lutte contre le réchauffement climatique et la fonte des glaces doit être la priorité du gouvernement.

Il faut mettre en place des plans d’action pour enrayer le problème.

Rappelons que 2019 a été l’année la plus chaude depuis 1900 en Arctique. 

Ce fut aussi l’année de la plus petite banquise jamais enregistrée autour du Pôle Nord. 

On sait qu’un gigantesque glacier au nord-est du Groenland menace de fondre totalement… et si c’était le cas, le niveau des océans monterait d’un demi-mètre.

Or, sa fonte s’accélère inexorablement.

On sait que Venise souffre de marées hautes toujours plus violentes, les fameuses « Aqua Alta ». 

Fin 2019, elle a connu 16 épisodes violents en moins de 2 mois.

On sait que la Corse a subi de violentes inondations en 2019.

À la fin de l’année des villages autour d’Ajaccio ont connu une montée des eaux historiques.

 

Nous devons réagir MAINTENANT – ou apprendre à survivre après l’effondrement

Nous sommes confrontés à un choix :

  • soit l’on s’obstine dans un modèle à bout de souffle, en niant la réalité… et l’on devra apprendre à survivre dans un monde post-apocalyptique où la civilisation humaine aura été balayée par les catastrophes climatiques.
  • soit l’on agit maintenant, en mettant la pression à nos gouvernements, en alertant le public du danger encouru, et en ne cédant rien… pour offrir à nos enfants, à nos petits-enfants, un monde dans lequel ils pourront vivre et prospérer.

Sauvons la planète !

Signez et faites circuler cette pétition pour envoyer à nos dirigeants une piqûre de rappel, puisqu’ils semblent avoir perdu le sens des priorités…


Auteur : Aurélien D.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (785)