Contre la fermeture des magasins Conforama

Adressé à : Pour soutenir les employés de Conforama

Encore un triste épisode dans l’économie française avec une nouvelle vague de licenciements à venir.

Le 12 avril dernier, Conforama, en redressement financier, a annoncé la fermeture de 32 magasins Conforama et 10 magasins Maison Dépôt entre mars et septembre 2020. Cela représente en tout 1900 postes.

Les magasins concernés sont les suivants :

Antibes (Alpes-Maritimes), Avallon (Yonne), Calais (Pas-de-Calais), Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), Château-Thierry (Aisne), Châtellerault (Vienne), Chelles (Seine-et-Marne), Cosne-sur-Loire (Nièvre), Dreux (Eure-et-Loir), Fleury-Mérogis (Essonne), Gondreville (Meurthe-et-Moselle), Grenoble (Isère), La-Chapelle-des-Fougeretz (Ille-et-Vilaine), La Tour du Pin (Isère), Louvroil (Nord), Millau (Aveyron), Montauban (Tarn-et-Garonne), Morsbach/Forbach (Moselle), Orange (Vaucluse), Ormesson (Val-de-Marne),Pamiers (Ariège), Paris Étoile, Paris Pont-Neuf, Saint-Dié-des-Vosges (Vosges),
Saint-Genis-Pouilly (Ain), Saint-Memmie (Marne), Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Sormiou (Bouches-du-Rhône), Vélizy (Yvelines), Vendenheim (Bas-Rhin), Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Et comme si ce n’était pas assez, il y aura 600 postes supprimés dans les magasins qui ont échappé à la fermeture, 124 postes à la maison mère, 26 postes dans le service après-vente et 100 dans la filiale Maison dépôt.

Les salariés ne sont pas ceux qui ont signé leurs contrats en dernier : la majorité d’entre eux ont plus de 15 ans d’ancienneté.

Le motif avancé par le groupe sud-africain auquel appartient Conforama est les pertes de l’enseigne depuis 2013. Celles-ci s’élèveraient à 500 millions d’euros.

Il souhaiterait donc réduire ses effectifs et restructurer cette entreprise, faisant fi des conséquences qui pourraient en découler. Cette stratégie a courroucé les syndicats qui ont appelé à manifester le 11 juillet 2019.

Malheureusement, le climat de la réunion qui s’est tenue à l’hôtel Campanile de Torcy s’est révélé orageux, entre les salariés qui ont forcé les portes de la salle de réunion pour manifester leur colère et la direction qui est restée impassible. Le dialogue social s’est d’ailleurs rompu.

Et comme dans toutes les histoires de fermetures, les personnes haut placées seront au pire allées replacées dans le groupe .

A l’opposé, les salariés se rongent les ongles, inquiets de savoir si ils iront s’inscrire à Pole Emploi dans un avenir proche. Là encore, il y a de la différence de fait entre les personnes sous prétexte qu’elles appartiennent à des échelons différents.

Afin de montrer leur refus d’être manipulés comme des pions de manière pacifique mais efficace, cette pétition a été créée pour défendre leurs droits et l’histoire de l’enseigne qui a derrière plus de 50 ans d’histoire.

Il n’est pas question de se faire remercier pour une question de gros sous, sachant que la perte financière occasionnée par Conforama n’est pas du fait des salariés.

En participant à cette pétition, vous soutenez les employés de Conforama qui sont susceptibles de perdre leur poste.

Il faut penser qu’ils sont comme vous avec une famille à nourrir et des factures à honorer chaque mois. Sans compter sur leur moral qui est en péril.

Alors, donnez deux minutes de votre temps et venez signer cette pétition et n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux.

Merci.


Auteur : Jacques Sablard

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (100)