Construire de nouveaux enclos pour l'écopâturage afin de sécuriser les animaux

Destinataire(s) : Commune de Parigné l'Evêque
Construire de nouveaux enclos pour l'écopâturage afin de sécuriser les animaux

Le 28 août dernier, 𝗙𝗮𝗻𝗲𝘁𝘁𝗲, 𝗠𝗼𝗹𝗶𝗻𝗶𝗲 𝗲𝘁 𝘀𝗮 𝗳𝗶𝗹𝗹𝗲 (des chèvres des fossés) 𝗼𝗻𝘁 é𝘁é 𝘁𝘂é𝗲𝘀 par 2 chiens qui se sont introduits dans un enclos, réalisé par la Mairie de Parigné l'Evêque, pour l'écopâturage.

Dans la commune, il y a au moins 3 enclos appartenant à la commune où des chèvres des fossés sont utilisées pour l’écopâturage. Et tous les enclos présentent des problèmes de sécurité pour les chèvres.

Les espaces entre la terre et le grillage peuvent atteindre 17 cm ! Un jeu d’enfant pour un chien qui peut….creuser.

Sous une barrière, il y a un espace de 14 cm.

Pour les espaces trop importants entre le grillage et la terre, des rondins de bois ont été placés pour combler ce vide.

Certains rondins de bois sont là depuis plusieurs années !!!

La hauteur du grillage fait environ 1,53 m. Sachant qu’un chien non entraîné peut franchir cette hauteur, les chiens qui ont tués les chèvres, ont pu sauter au-dessus de l’enclos avec facilité.

De plus, les mailles sont beaucoup trop grandes. C’est un grillage à brebis. Certaines arrivent à passer leurs têtes mais parfois, à cause de leurs cornes, elles n’arrivent pas à se dégager seules du grillage et restent bloquées.

Leurs têtes se retrouvent donc être la proie d’un animal. Car ce sont des endroits publics où les riverains passent avec leurs chiens, en laisse ou pas.

Une des chèvres, Molinie a eu pour conséquence d’avoir une large entaille de plusieurs centimètres à l’oreille gauche. Le badge du propriétaire fixé à son oreille ayant rajouté une difficulté supplémentaire (s’il en fallait une) au retrait de sa tête à travers le grillage.

Retendre le grillage comme cela a été fait plusieurs fois sur certaines zones, ne change rien. C’est même pire ! C’est avec un grillage détendu qu’elles arrivent mieux à se retirer de ce même grillage. C’est pourquoi, changer ce grillage à brebis pour un grillage à mailles resserrées est une absolue nécessité.

Depuis le 28 août aucun changement n’a été fait sur les enclos…… et des chèvres ont été remises dans deux enclos …?!?????

Fin novembre, elles sont reparties chez leurs propriétaires mais comme tous les ans, elles reviendront au printemps.

De plus les abris ne sont pas suffisants. Lorsqu'il pleut toutes les chèvres n'ont pas accès à un abri. Ce ne sont pas des objets qu'on peut entasser les uns contre les autres.

Mon mail du 16 novembre dernier n’a obtenu aucune réponse et je doute qu’il y en aura une donc qu’il y aura des changements.

On ne doit pas banaliser cela.

On ne peut pas maîtriser chaque animal qui pourrait errer autour des enclos des chèvres mais on peut agir sur la sécurité des enclos. Et c'est la responsabilité de la Mairie. Elle doit les reconstruire afin d'assurer la sécurité des animaux qui vivent dans ces endroits.

C’est pourquoi je vous remercie de signer la pétition.

 

Auteur : Une habitante de Parigné L'Evêque

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires