Contre la maltraitance animale sous toutes ses formes

Pour un renforcement des droits des animaux domestiques et sauvages !

 

Adressé à : Julien Denormandie, Ministre de l'Agriculture

Édenté, dégriffé, famélique et avec des plaies sur le corps, un lion appartenant au Cirque de Paris a été enfin saisi par l’Office français de la biodiversité le 5 juin 2020.1

Il est maintenant soigné dans un refuge après des années de tortures…

Malgré les avancées faites ces derniers mois, le droit des animaux ne cesse d’être bafoué !!!

Actuellement, toute personne qui maltraite un animal domestique, apprivoisé ou tenu en cage, encourt une peine pouvant aller jusqu’à 2 ans de prison et jusqu’à 30 000€ d’amende.2

Le Ministre de l’Agriculture veut même renforcer la peine de prison à 3 ans.3

Oui mais voilà, selon le type de maltraitance, la peine n’est pas la même !

En cas de mauvais traitements sur un animal comme4 :

  • le priver de nourriture et d’eau,
  • le laisser sans soins en cas de maladie ou de blessure,
  • le maintenir dans un habitat ou un environnement pouvant être une cause de souffrances, de blessures ou d’accidents comme un habitat trop petit, ou inadaptés à l’animal,
  • utiliser, sauf en cas de nécessité absolue, des dispositifs d’attache, de cage etc. ou de nature à provoquer des blessures ou des souffrances,
  • user de techniques d’élevage pouvant occasionner des souffrances inutiles aux animaux,

L’amende n’est que de 750€…

L’abandon par contre d’un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité est puni d’une peine allant jusqu’à 2 ans de prison et 30 000 € d’amende.

Pourquoi cette différence de peine entre laisser votre animal mourir de soif et de faim ou l’abandonner ?

Les 2 sont abominables !!!!

Le Ministre de l’Agriculture, Julien de Normandie, veut augmenter la peine à 3 ans d’emprisonnement pour les abandons.5

C’est bien, on avance, mais faut-il encore réussir à prouver l’abandon…

Le gouvernement a aussi mis en place un certificat de sensibilisation pour tout nouvel acquéreur d’un animal6. Bonne idée !

En signant, le propriétaire de l’animal confirme qu’il connaît les obligations de soins, de vaccination et les coûts liés à la possession d’un animal.

C’est un acte engageant, mais tout cela ne va pas encore assez loin !

On espérait aussi que le gouvernement suivrait la proposition du député Loïc Dombreval de réserver la vente d’animaux aux éleveurs professionnels, amateurs agréés et aux refuges.

Mais NON !!! La vente d’animaux comme de vulgaires marchandises dans des animaleries ou sur internet par des particuliers est encore autorisée.

Rappelons que plus d’un foyer sur deux en France possède un chien, un chat, un poisson rouge ou un rongeur.

Rappelons aussi que la France détient le record européen avec 100 000 animaux abandonnés chaque année, dont 60 000 durant l’été.7

On sait que les achats compulsifs bon marché d’animaux dans les animaleries ou sur internet sont la cause de ces abandons en masse.

Adopter un chien ou un chat à la SPA, ou l’acheter chez un éleveur agréé vous donne non seulement la certitude d’accueillir un animal en bonne santé, mais vous serez surtout conseillé et accompagné correctement.

Enfin, qu’en est-il du droit des animaux sauvages ? Ne devraient-ils pas avoir les mêmes droits que les animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en cage ?

Monsieur le Ministre de l’Agriculture, vous devez impérativement :

  • infliger une peine de prison lourde (elle est de 10 ans en Grèce8) et une amende de 50 000€ pour toute forme de maltraitance animale, pas seulement pour les abandons,
  • réserver la vente d’animaux aux éleveurs professionnels, amateurs agréés et aux refuges,
  • imposer aux propriétaires d’animaux de déclarer à la gendarmerie toute disparition de leur animal de plus 48h afin de lutter contre les abandons,
  • donner les mêmes droits à tous les animaux, qu’ils soient sauvages, domestiques, apprivoisés ou en cage !

Signez et partagez le plus possible autour de vous cette pétition si la cause animale vous tient à cœur. Ne laissons pas souffrir les animaux, ce ne sont pas des biens de consommation que l’on peut casser, ou oublier à souhait !

Merci


Auteur : Jasmine F.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (1720)