Contre les déchets en masse, généralisons le compostage !

Adressé à : Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique
Contre les déchets en masse, généralisons le compostage !

18 millions de tonnes.

C’est le poids de biodéchets (déchets organiques, issus de végétaux ou animaux) produit par les ménages français chaque année [1].

Seulement 30% des ménages français font le tri des déchets organiques, c’est une minorité : cela signifie donc que les 70% restants les mettent avec leurs déchets classiques qui seront incinérés ou enfouis sous terre.

Au-delà du problème de gaspillage alimentaire (qui mériterait une pétition à lui seul…), nous faisons face à une gestion plus que médiocre de ces tonnes de déchets qui peuvent et DOIVENT être triés, mis au compost, recyclés et retournés à la terre.

Alors que le tri des matières plastiques, alu et autres matières non naturelles est devenu une habitude pour les foyers français, les déchets organiques sont tout simplement les grands oubliés du tri.

Ne pas enfouir mais nourrir !

Ce traitement actuel des biodéchets conduit tout simplement à de la pollution (des sols, au carbone avec l’incinération) mais également au gaspillage de ressources et d’énergie qui sont plus que précieuses aujourd’hui.

On rend à la terre ce qui lui appartient mais pas de la bonne manière...

Le retour à la terre pour ces déchets organiques doit se faire de manière durable et responsable : c’est le rôle même du compostage !

Suis-je la seule à trouver aberrant…

  • qu’on dépense des sommes folles dans l’enfouissement et l’incinération de déchets organiques (qui se décomposent eux-mêmes!)…
  • qu’on contribue ainsi inutilement à la pollution de notre planète et de nos sols…
  • et qu’on utilise plus de pesticides par la suite puisqu’on a tué nos sols...

Je n’ai qu’un mot à dire : COMPOSTAGE.

Il faut généraliser le compostage !

Les bénéfices du compostage à une échelle nationale et dans la majorité des foyers sont considérables :

  • diminution du poids des déchets (on observe globalement une hausse de la consommation et donc par conséquent des déchets depuis 2016, il faut arrêter ça !) [2]
  • meilleure santé des sols nourris par le compost et donc...
  • ...diminution de l’utilisation des pesticides pour améliorer les rendements
  • production d’énergie...

Dois-je continuer cette liste ?

Le gouvernement en est pourtant bien conscient puisqu’il a fixé un objectif de généralisation du tri des déchets organiques d’ici 2025 : c’est à peine dans 4 ans et on voit qu’aucune mesure concrète n’a été mise en place pour atteindre un tel objectif alors que la loi date de 2015.

Qu’a-t-on fait en 6 ans ???

Si rien n’est fait dès maintenant, cette loi n’aura pas grande valeur et l’objectif sera simplement repoussé comme c’est bien souvent le cas...[3]

Je demande simplement au gouvernement :

  • De mettre en place des actions concrètes pour atteindre l’objectif fixé dans la Loi pour la Transition énergétique (qui date de 2015!)
  • De former et informer la population sur le compostage et son utilité écologique, économique et même sociale
  • De réfléchir à un programme permettant à chacun d’avoir un composteur chez soi ou à proximité

Nous pouvons TOUS faire un petit geste quotidien qui aura un grand impact sur notre futur et la terre qu’on laissera à nos enfants. Trions et compostons !!!

Auteur : Sabine A.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires