Covid long : on veut des solutions !

Adressé à : Ministre de la Santé
Covid long : on veut des solutions !

Madame, Monsieur, 

Au moment où le déconfinement arrive, où tout le monde s’apprête à sortir et profiter des terrasses de café, certaines personnes vont rester chez elles. 

Elles sont atteintes d’un Covid-19 long. 

Cette maladie est encore mal connue. 

Mais elle toucherait en France près de 2 millions de personnes, d’après Roselyne Bachelot, ministre de la culture du gouvernement Castex. 

Une étude menée en Suisse a montré qu’un quart des personnes ayant eu le Covid-19 étaient susceptibles de contracter la forme longue de la maladie. (1)

Cela pourrait être vous, cela pourrait être moi. 

Des symptômes persistants 

Les patients concernés se plaignent de ne pas retrouver la santé. 

Ils souffrent principalement de (2) :

  • fatigue, voire d’extrême fatigue ;
  • quintes de toux régulières et handicapantes ;
  • perte d’odorat ;
  • essoufflement ;
  • céphalées ou maux de têtes ;

Il leur est difficile de faire un effort physique et encore moins de travailler. 

À ces difficultés s’ajoutent parfois des :

  • troubles neuromusculaires ;
  • pertes d’équilibre ;
  • troubles de la concentration ;
  • problèmes de vision ;
  • dérèglements digestifs ;
  • problèmes de peau ;
  • difficultés psychologiques ;

Ces personnes sont souvent angoissées et déprimées. 

Et le pire, c’est que certains chercheurs craignent que ces symptômes ne durent toute la vie des patients.  

Selon Benoît Guery, médecin-chef au service des maladies infectieuses du CHUV de Lausanne en Suisse, ces symptômes peuvent présenter des formes très différentes et toucher les systèmes respiratoire, cardiaque et neurologique. (2,3)

Et les médecins se sentent assez démunis face à cette forme longue du Covid-19. Ils ne savent pas quoi faire avec les patients. (4)

Un accompagnement médical défaillant 

En Février 2021, la Haute Autorité a publié une recommandation sur les covid longs qui confirme l’existence de cette maladie. (5)

Ce document confirme qu’entre 10 et 20% des patients auraient des symptômes qui durent.

Le constat est donc officiel.

En revanche, les recommandations de soins restent très floues.

La HAS évoque un suivi holistique, pragmatique et scientifique. Mais elle donne peu de pistes de solutions aux médecins et aux patients.

Elle évoque une écoute “empathique” et doit “explorer le patient dans sa globalité”.

Mais rien n'est dit sur les solutions qui existent et qui fonctionnent !

Ivermectine, vitamine D et vitamine C

Ces recommandations vides de contenu sont d’autant plus incompréhensibles qu’il existe des solutions qui peuvent être efficaces.

En voici 2 exemples :

  • la vitamine D : Au Royaume Uni, des doses gratuites de vitamine D ont été données à 2 millions de personnes cliniquement vulnérables et résidents de maisons de retraites. Les autorités de santé ont estimé que la recherche avait fait la preuve de l'efficacité de la vitamine D en prévention et en curatif des infections respiratoires. (8)

Une étude espagnole randomisée en double aveugle d’octobre 2020 est venue conforter ce constat. Les doses importantes de vitamine D chez les patients atteints de covid 19 évitent la réanimation et diminuent le risque de covid 19 long. (8)

  • la vitamine C en intraveineuse ou sous forme liposomale est proposée à ses patients par le Professeur Marik aux Etats-Unis avec des résultats intéressants. (9) 

Mais ce protocole n’est pas disponible en France !

Quand les autorités de santé vont-elles se pencher sur le problème du covid long ? 

Quand vont-elles donner aux médecins de vraies possibilités pour soigner les patients dans notre pays ? 

J’ai besoin de vous !

Soyons des milliers à demander aux autorités de santé de travailler réellement sur le problème du Covid 19 long.

Diffusez cette pétition autour de vous. 

Faites connaître cette maladie méconnue.  

Ainsi, vous aiderez vos amis et vos proches à se protéger contre ce nouveau fléau.

Ensemble mobilisons nous pour faire avancer la recherche et les médecins en France contre le covid long. 

Nous devons agir vite !

Je compte sur vous. 

Signez la pétition ci-dessous et faites-la signer autour de vous.

Un grand merci !

À l’attention du Ministre de la Santé, Monsieur Olivier Véran :

Attendu que :

  • plus d’une personne sur quatre ayant contracté le covid-19 souffre encore de symptômes de la maladie 6 mois plus tard ;
  • en France cela représente 2 millions de personnes en 2021 ;
  • ces personnes pourraient avoir des symptômes à vie ;
  • ces symptômes, notamment l’extrême fatigue peuvent être très handicapants pour ces personnes qui ne sont pas toujours en mesure de se remettre à travailler ;
  • à ce jour les médecins ne savent pas quoi faire avec ces patients ;
  • ce problème n’est absolument pas pris en compte par les autorités de santé ;

Nous vous demandons de reconnaître de manière officielle le covid long comme une maladie chronique qui mérite des traitements adaptés ainsi qu’un accompagnement médical spécifique. 

Nous vous demandons que soient reconnus et remboursés par la sécurité sociale des protocoles d’accompagnement du covid long. 

Nous vous demandons en particulier que soient validés les traitements à base d’ivermectine et de vitamine C par intraveineuse qui ont fait leurs preuves sur le terrain. 

Veuillez croire en l’expression de nos salutations respectueuses, 

Florent Cavaler

Auteur : Florent Cavaler

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires