Défendre la petite et la grande plaisance, ainsi que tous les acteurs économiques liés à notre industrie

Adressé à : Ministère de la mer, ministère de l'économie, Préfecture maritime de méditerranée, tous les élus locaux des secteurs concernés
Défendre la petite et la grande plaisance, ainsi que tous les acteurs économiques liés à notre industrie

Nouveaux arrêtés de la Préfecture Maritime

 Fin des mouillages sur la Côte d’Azur

 Chronique d’une mort annoncée pour l’économie azuréenne

 

 

Cette pétition a pour but d’informer et de sensibiliser les différents acteurs économiques ainsi que la population sur la nouvelle réglementation concernant le mouillage relatif à la petite (-24m) et la grande (+24m) plaisance, imposée par la Préfecture Maritime à la demande des instances parisiennes.

Essentiellement sous couvert de la protection de la posidonie, l’État a décidé de créer une interdiction de mouillage pour les unités de plus de 20m.

Une soi-disant concertation a eu lieu mais nombreux sont les professionnels du nautisme qui n’ont pas eu la possibilité de s’exprimer sur ces décisions iniques.

A ce jour, les réponses apportées par les représentants de nos associations ne nous satisfont pas malgré leurs efforts.

Nous ne souhaitons pas remettre en cause l’existence et l’importance de la Posidonie ainsi que l’impact du mouillage (quelque-soit la taille du navire) sur celle-ci. Néanmoins, il semble réducteur et injuste de considérer que seule la plaisance endommage la Posidonie.

Notre principale inquiétude est d’ordre économique. Quel tourisme demain pour notre région PACA ? En effet la plaisance et plus particulièrement la grande Plaisance génère dans notre région une dynamique financière et commerciale considérable.

Loin de sanctionner la clientèle de luxe, ces mesures précipitent son exode là où d’autres les accueillent déjà à bras ouverts. Des départs ont déjà été enregistrés en 2021 alors que nous subissons tous une situation désastreuse liée à la crise sanitaire. De nombreux yachts souhaiteraient même revenir mais cette régulation les contraint à se tourner vers d’autres destinations. (Source PYA)

Nous demandons à court terme la suspension de ces mesures pour la saison 2021 et une vraie concertation de tous les acteurs économiques concernés afin de mettre en place des solutions viables et éco-durables pour l’avenir de notre belle région.

Depuis de nombreuses années le yachting et ses différents intervenants soutenus par les armateurs, ont pris conscience de l’importance de l’écologie dans l’exploitation et l’utilisation de leur navire. Les acteurs du nautisme sont convaincus que la flore et la faune doivent être respectées car ce sont des éléments essentiels du poumon écologique, économique et une fierté locale qu’il faut préserver à tout prix.

-Création de diplômes

-Equipages professionnels

-Formation et sensibilisation continue

-Modification des bateaux (Caisse eaux noires, eaux grises notamment voire station de traitements de eaux noires)

-Zéro rejet à la mer

-Utilisation de produits biodégradable pour l’entretien des yachts

-Politique Mer Propre dans les ports

-Certificat Sanitaire pour les yachts commerciaux

-L’application Donia

Enfin, il existe bien une méthode pour mouiller son ancre de manière éco responsable. Cette méthode enseignée aux équipages professionnels est d’ailleurs reprise sur de nombreux sites internet.

En conclusion nous aimerions aujourd’hui faire comprendre aux décideurs notre volonté de participer réellement à l’élaboration de projets viables pour faire cohabiter écologie et économie de manière durable pour l’avenir serein des générations à venir.

Ce que nous demandons, la suspension de ce décret pour l’année 2021 et ce jusqu’à la mise en place d’une solution et une concertation du milieu professionnel actif.

Auteur : Mathieu REIX, Patrice CERDAN, Stéphane BERGER et Nicolas VACQUIER

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires