Rapport du GIEC : il est temps de trouver des alternatives pour le climat !

Destinataire(s) : Madame Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique.
Rapport du GIEC : il est temps de trouver des alternatives pour le climat !

Notre planète est en danger !

Le 4 avril 2022, le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a publié un nouveau rapport. Selon ce dernier, il ne nous reste que 3 ans pour agir et sauver le climat. Cela signifie qu'en 2025, il sera trop tard. Nous ne pourrons plus rien faire pour la planète et l'environnement.

Pourtant, depuis quelques années, la planète essaye de nous prévenir : augmentation des catastrophes naturelles, terres infertiles, récoltes anéanties, températures anormales, etc. Tous ces événements ne cessent de se multiplier.

Sur le long terme, la vie humaine est en danger.

Le rapport accuse la surexploitation des sols et la surconsommation d'être à l'origine d'une grande partie de la pollution. En effet, notre mode de consommation a bien changé depuis le XXème siècle. Nous enregistrons chaque année un niveau record de gaspillage que ce soit alimentaire ou énergétique. Nos comportements n'ont rien de rationnel. En additionnant les mauvaises habitudes de tout le monde, nous accélérons le réchauffement climatique.

L'agriculture est actuellement en train de s'autodétruire. Notre mode de consommation pousse les agriculteurs à surproduire. Le plus scandaleux est qu'une partie de cette production partira directement à la poubelle ! Notre sécurité alimentaire court un grave danger.

 

Prendre des solutions concrètes pour la planète !

Le rapport du GIEC nous donne tout de même des recommandations même si ces dernières doivent être mises en place dans l'urgence.

Les experts sont unanimes : nous devons trouver une meilleure gestion de notre consommation, de notre production et de nos sols.

Il existe de nombreuses alternatives à l'agriculture intensive notamment la permaculture et l'agroécologie. Ces techniques reposent sur la cohabitation entre nos plantes et des écosystèmes qui se développent en même temps. Ainsi, nous préservons les ressources naturelles tout en ralentissant le réchauffement climatique.

Revoir notre mode d'agriculture ne sera pas suffisant pour avoir un réel impact sur le climat. Il nous faudra aussi revoir notre consommation et les modèles économiques de toutes les entreprises qui poussent à surconsommer notamment dans le secteur du textile et de la fast fashion. Les investissements pour modifier les modèles de rentabilité économique sont encore trop faibles. Selon le rapport du GIEC, il faudra multiplier entre 3 et 6 fois les flux financiers pour que le réchauffement climatique soit plafonné à 1,5 degré en 2030.

Nous devons cesser de fermer les yeux pour éviter de voir le problème. Le réchauffement climatique est bel et bien présent et si nous ne faisons rien, nous ne pourrons bientôt plus respirer ou manger.

Nos politiciens et nos dirigeants politiques doivent, dès maintenant, écouter les cris de la planète pour prendre des décisions pertinentes. Il ne faut pas avoir peur de passer à l'acte et d'imposer des réformes. Au final, nous serons tous gagnants. Nos enfants et nos petits-enfants doivent hériter d'une planète qui soit vivable sur le long terme. Comme vous le voyez bien, il s'agit d'une urgence. Signez cette pétition pour la faire remonter au gouvernement !

Auteur : Charlotte G.

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires