Inégalités salariales :

STOP aux économies sur le dos des femmes !

Adressé à : Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes.

Un scandale

Le mardi 21 mai 2020, l’émission Cash Investigation « Égalité Hommes-Femmes : balance ton salaire » a parlé d’un sujet sensible que beaucoup semblent ignorer : l’égalité entre les hommes et les femmes en termes de salaire.

En moyenne, en France, un homme gagne 22,8 % de plus qu’une femme.

Le SMIC est actuellement de 1539,5€ brut. Cela signifie qu’un homme gagnera en moyenne 351€ de plus qu’une femme.

L’émission a notamment mis en lumière 11 métiers qui sont principalement occupés par des femmes comme les infirmières, les secrétaires, les caissières ou encore les femmes de ménage.

Toutes les personnes qui occupent ces professions sont d’accord. La carrière débute sur la base du SMIC et termine sur cette même base.

La crise sanitaire que nous traversons encore actuellement a pourtant prouvé que ces métiers sont indispensables pour assurer la survie de la société.

De même, le salaire d’une infirmière n’a absolument rien à voir avec les salaires des infirmières qui viennent pourtant de pays moins bien développés que le nôtre.

Les infirmières sont souvent moins payés que des hommes occupant un poste de technicien !

Ces mêmes femmes qui ont plus de chance de se retrouver seules à devoir assumer des enfants !

Il n’est pas rare qu’une femme se rende compte qu’un homme, qui remplie les mêmes tâches qu’elle et qui travaille tout autant, gagne parfois plus de 20 % de plus qu’elle.

Il est inadmissible qu’en 2020, les femmes soient encore moins payées que les hommes pour des compétences et des horaires identiques.

Ces inégalités sont variables en fonction du secteur d’activité.

Le secteur bancaire est le grand vainqueur des inégalités, puisque, en moyenne, les femmes y sont payés 36% de moins que les hommes.

L’écart est relativement énorme.

Et il y a pire ! La banque Natixis paye 43 % plus un homme qu’une femme.

Comment ce secteur peut-il justifier cette différence de traitement ?

Si nous acceptons ce genre d’écart, comment l’avenir sera ?

Est-ce qu’un jour, nous serons aussi payé différemment en fonction de nos origines ou de notre orientation sexuelle ?

Le gouvernement doit agir rapidement pour éviter ce désastre social.

 

Stoppons ce sexisme ensemble

La loi française du 22 décembre 1972 impose à toutes les entreprises de proposer des salaires identiques entre les hommes et les femmes.

Cependant, elle n’est quasiment jamais appliquée.

En 2011, la loi Copé-Zimmermann est venue imposer l’entrée de femmes dans les Conseils d’administration.

Pourtant encore aujourd’hui, aucun organisme n’est chargé de contrôler l’application de ces lois.

Donc, les entreprises se permettent des libertés et la situation reste inchangée pour les femmes.

Madame la Ministre,

les mentalités ont changé.

Une femme peut aujourd’hui être autant diplômée qu’un homme.

Des enfants ne perturbent pas forcément sa productivité ou son temps de travail.

Les hommes trouvent même cela souvent honteux de négliger ainsi le salaire des femmes avec des prétextes archaïques.

Il est temps d’agir et c’est votre gouvernement qui peut être à l’origine d’une égalité salariale entre les hommes et les femmes pour marquer l’histoire !

Notre principale demande est de trouver un moyen de réellement faire appliquer des lois pourtant déjà existantes.

C’est uniquement grâce à la loi et aux sanctions que nous pourrons voir des améliorations.

Si vous aussi, vous trouvez honteux le fait qu’une femme soit aussi mal payée à compétences égales avec un homme, signez cette pétition !

C’est ensemble que nous pourrons arriver à changer les choses.


Auteur : Amélie T.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (269)