Pour l’interdiction des contenants plastiques non recyclables ou non recyclés !

Adressé à : Madame Barbara Pompili, Ministre de la Transition Écologique et monsieur Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le plastique, un fléau pour notre environnement

Cela fait désormais plus de 20 ans que nous répétons aux ménages de trier leurs déchets. Le plastique se met dans une poubelle tandis que le carton se met dans l’autre. C’est un geste qui a eu du mal à devenir une norme. Mais désormais, nous y sommes presque. De plus en plus de ménages sont soucieux de l’environnement et participent comme ils peuvent en triant.

Toutefois, l’environnement ne peut pas compter que sur les ménages. Les entreprises et plus particulièrement les producteurs doivent faire un geste en arrêtant d’utiliser le plastique pour les emballages.

Le célèbre magazine « Que choisir ? » [1] a récemment dénoncé un nouvel ennemi : le PET opaque. Auparavant, on ne l’utilisait que pour conserver l’huile. La quantité utilisée était relative donc cela ne posait aucun souci pour le recyclage. Désormais, les producteurs se permettent de mettre du lait également dedans alors qu’une simple brique en carton suffit. La raison est économique. Le PET opaque coûte quasiment rien.

Ainsi, les emballages de lait viennent encombrer les décharges et les incinérateurs. Nous savons tous que tout ce qui termine dans l’incinérateur pollue notre atmosphère et plus globalement notre environnement. Depuis que l’on retrouve le PET opaque dans les rayons crémerie, les tonnages que l’on envoie au recyclage explosent à un tel point que nous n’arrivons plus à suivre.

Ce ne sont pas que les producteurs de lait qui utilisent cette matière. Il y a aussi les bouteilles de sodas et d’eau. Il est bon de rappeler que le PET opaque n’est pas recyclable. Pire encore, les ménages le mettent dans la poubelle à recycler puisqu’ils s’imaginent tout bonnement qu’il est recyclable.

Les centres de tri n’en peuvent littéralement plus. Le recyclage des autres types de bouteilles est perturbé par la présence du PET opaque. Des Hommes sont obligés de retrier manuellement pour retrier les bouteilles à la main. Cela mobilise donc des moyens et des ressources ce qui représente un certain coût sur le long terme. Pourtant, cela pourrait être facilement évitable.

Informer et prendre des mesures contre les industriels !

Le PET opaque est partout même sur les produits de première nécessité comme l’eau. Il est assez compliqué de ne pas en consommer. En conséquent, un appel au boycott ne sera certainement pas suffisant pour faire plier les industriels.

C’est alors au gouvernement français d’intervenir pour informer les citoyens. Ces derniers font attention. Ils trient leurs déchets et font constamment de petits gestes pour l’environnement. Il est de notre devoir de les informer. Ainsi, ils ne mettront plus le PET opaque dans la poubelle à recycler. Cela soulagera les recycleurs et nous réaliserons des économies.

La seule solution est d’interdire la production de PET opaque et donc la vente de produits qui en contiennent.

Sur la scène internationale, nous prétendons être l’un des pays qui essaie le plus de faire des efforts pour notre planète. Toutefois, on laisse encore aujourd’hui ce type de matériau polluer notre environnement. Il n’y a rien de plus polluant que le PET opaque. Il ne faut pas oublier que l’on se doit de laisser une planète propre pour les générations futures. C’est d’ailleurs l’un de nos objectifs les plus importants.

Nos enfants n’ont pas à pâtir de la pollution que nous engendrons aujourd’hui parce que les industriels cherchent à faire des économies sur l’emballage. Signez cette pétition pour que le gouvernement soit tenu au courant de ce désastre et puisse agir !


Auteur : JM

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (221)