Mon supermarché écolo !

STOP au gaspillage absurde

Adressé à : Directeurs des grandes surfaces

Il n’y a pas de petits gestes.

Avec peu d’efforts et du bon sens, nous pouvons soulever des montagnes.

Tout ça en optimisant l’existant !

C’est ce que nous prouve le super U d’Evron, à quelques kilomètres du Mans. Depuis le début de la semaine, cette grande surface transforme ses déchets organiques en compost fertilisant.

Grande surface - super U - compostage

Toutes les révolutions ne font pas du bruit

Cette commune de 9 000 habitants veut tendre vers le zéro déchet.

Pour réussir cette transition, quoi de mieux que de valoriser ce qui aurait été d’habitude jeté ?

Fruits, légumes, œufs ou même os, tous ces déchets organiques sont désormais recueillis et mis dans une cuve pouvant accueillir jusqu’à 200kg de détritus.

Et après avoir fait don de ses invendus alimentaire, comme l’y oblige la loi anti-gaspillage depuis 2016, la totalité de déchets de ce super U tient dans cette cuve.

Imaginez : la totalité !

L’entreprise ne jettera donc plus aucune matière organique.

Un petit pas important dans la lutte contre le fléau du gaspillage alimentaire

Chaque année, la France gaspille près de 10 millions de tonnes d’aliments.

Cela représente 317 kg par seconde.

Le secteur de la grande distribution est à lui seul responsable de 1,4 million de tonnes gâchées par an.

Mais il ne s’agit pas de diaboliser les grandes surfaces. Au contraire, encourageons celles qui osent et ouvrent la voie, comme ce Super U d’Evron !

Médiatisons cette démarche positive, relayons l’information pour que notre grande surface du coin s’y mette elle-aussi, encouragée par ces retours positifs.

Une initiative gagnant-gagnant

Le compostage des déchets du Super U n’a généré aucune plainte de la part du voisinage.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la fermentation ne dégage aucune odeur désagréable ou gaz nocif pour les riverains.

Encore mieux !

Le supermarché met à disposition de ses clients les 15kg de compost par jour qu’il obtient.

Chacun peut s’en servir, pour en nourrir ses plantes, son potager…

Car ce que l’on traite comme un déchet peut être une richesse insoupçonnée pour d’autres !

Le compost est une véritable mine d’or pour :

  • fertiliser les sols,
  • nourrir les cultures
  • faire des économies ! Car nous n’avons plus besoin d’acheter des engrais du commerce, parfois onéreux.

Nous sommes assis sur une véritable mine d’or

Il faut juste que nous apprenions à changer de regard.

Selon l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie, un tiers du contenu de nos poubelles pourrait être composté.

Et des initiatives pour valoriser ces déchets fleurissent un peu partout !

A Paris par exemple, plus de 100 compost collectifs ont été installés aux pieds des immeubles depuis 2008.

Le concept à tout pour séduire :

  • réduire les déchets,
  • redonner à la nature
  • et tisser des liens entre les habitants.

Des jardins potagers partagés sont aussi en train de fleurir pour utiliser ce compost.

C’est une véritable communauté qui se créé autour du recyclage des déchets !

Ces exemples montrent que l’on n’a pas forcément besoin d’habiter à la campagne ou de changer drastiquement ses habitudes pour réduire ses déchets et sauver la planète.

C’est une accumulation de petits gestes qui finit par faire la différence.

Chacun à notre échelle, nous pouvons agir

La transition écologique, ça commence aussi par nous !

Chaque geste est précieux et peut faire une différence, si petit soit-il.

Alors relayez cette initiative, interpellez votre grande surface locale, ou pourquoi pas renseignez pour installer un compost chez vous.

N’oubliez pas :

« Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire. »


Auteur : Emma – Saine Abondance

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (283)