NON au piratage de nos données médicales !

Avez-vous donné votre accord pour partager vos données médicales ?

 

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République
NON au piratage de nos données médicales !

Madame, Monsieur, 

Avez-vous reçu des publicités ciblées dernièrement ? 

Avez-vous eu le sentiment très net d’être espionné ? 

Plus grave encore, avez-vous eu l’impression que l’on connaissait votre état de santé, vos problèmes personnels ou même votre groupe sanguin ? 

Si c’est le cas, il est possible qu’une partie de vos données personnelles et même médicales aient été piratées. 

C’est ce qui est arrivé à près de 500 000 dossiers médicaux issus d’une trentaine de laboratoires de biologie médicale du Nord-Est de la France. (1)

Ils ont été volés et mis en circulation sur la toile. 

Ces fichiers de patients comportaient :

  • leurs prénom et nom ;
  • leur adresse postale ;
  • leur téléphone ;
  • leur email ;
  • leur numéro de sécurité sociale. 

Certains noms étaient également associés à un groupe sanguin, un médecin traitant, une mutuelle, voire à des commentaires sur leur état de santé : une grossesse, une prise de médicament ou une pathologie. 

Quelques victimes ont vu être divulgué sur Internet le fait qu’elles avaient le VIH ! (1)

Une violation du secret médical 

Vos données de santé sont couvertes par le secret médical. Aucun médecin ou personnel soignant n’a le droit de les divulguer hors des cas prévus par la loi. (1) 

Cela se fait, par exemple lors d’un passage aux urgences. Les médecins se transmettent votre dossier médical pour mieux vous soigner. 

Mais ces informations, en temps normal, ne quittent pas l’hôpital

Vous avez du reste le droit de vous opposer à ce que votre dossier circule même entre les personnels soignants (1). 

L’utilisation de vos données médicales par des tiers 

Cet encadrement juridique strict est indispensable. Personne d’autre que VOUS ne doit savoir quel est votre état de santé

Cette information ne doit être accessible, ni à votre bailleur, ni à votre employeur, ni votre banquier ou votre assureur.

Car si vous êtes diabétique et que votre futur employeur ou votre futur propriétaire le sait d’avance, cela peut jouer sur vos chances d’avoir cet emploi ou ce logement. 

Protéger vos données médicales, c’est aussi protéger votre capacité d’action. 

Ce n’est pas un détail !

Les sollicitations ciblées sur votre santé

Une fuite de vos données médicales pourrait également vous faire connaître des sollicitations répétées et ciblées particulièrement stressantes. 

Il suffit pour cela que vos données médicales aient été vendues à des annonceurs peu scrupuleux. 

Du jour au lendemain vous risquez de recevoir des publicités pour du matériel médical, des traitements qui pourraient vous concerner, des thérapies extravagantes…

Soudain, dans tout ce que vous faites sur Internet vous retrouvez un écho de votre état de santé dont pourtant seul votre médecin devrait être au courant…

Une atteinte à votre intimité 

Et si quelqu’un d’autre que vous voyait sur votre ordinateur ces sollicitations ? 

Si vous receviez des publicités pour des thérapies contre une maladie grave que vous n’avez pas encore eu la force de dire à vos proches ou à vos enfants ? 

Quel cauchemar !

Mobilisation générale !

Cet incident est donc extrêmement grave.

Nous devons nous mobiliser pour qu’il ne se produise PLUS JAMAIS.

Il s’agit de protéger la vie privée de chacun, le secret médical et même la sécurité de tous !

Nous devons exiger de nos responsables politiques un niveau de sécurité maximum pour les données médicales. 

C’est pourquoi j’ai besoin de vous pour alerter le Président de la République et ses conseillers sur ce sujet. 

S’il vous plaît signez notre grande pétition !

Soyons des dizaines de milliers à réclamer une vraie sécurité pour nos données médicales !

Elles ne sont pas à vendre !

Elles ne sont pas pour les pirates !

Elles méritent une protection maximale. Notre intégrité virtuelle est un prolongement de notre intégrité physique. Ce n’est pas un détail !

Signez la pétition ci-dessous.

Faites-la signer autour de vous !

Mobilisons-nous !

Créons un vaste mouvement pour la défense de nos identités numériques !

Un grand merci !

Florent

Non à la diffusion de nos données médicales !

Attendu que les données médicales des patients sont confidentielles ;

Attendu que seuls les médecins du patient devraient pouvoir les consulter et que la confidentialité de ces informations relève du secret médical ;

Attendu que ces données de santé sont particulièrement sensibles ; qu’elles ne concernent pas seulement l’identité ou le sexe de la personne, mais également son âge, son état de santé et son historique médical ;

Attendu dès lors, que toute personne tierce à la relation médecin-patient et mal intentionnée pourrait tirer avantage ou profit de ces données sensibles ;

Attendu que ce cas de figure s’est déjà produit et que des piratages massifs de données médicales ont eu lieu ;

Attendu dès lors, qu’il faut renforcer la protection de ces données sur la plan juridique et technique ;

Nous vous demandons de mettre en place un GRAND PLAN de PROTECTION des DONNÉES MÉDICALES en France et en Europe.

Ce plan doit comporter :

  • Un stockage sur le territoire français ou européen, contrôlé par les services de l’Etat ; 
  • Une sécurité informatique maximum garantie par l’Etat ;
  • Une commission indépendante constituée de patients et de soignants destinées à contrôler la bonne gestion de cette protection des données ;
  • Un audit annuel effectué par une entreprise experte de la protection des données, concurrente de celles assurant ce service ;
  • Une caisse d’indemnité financière pour toutes les éventuelles victimes de piratage de données médicales ;
  • Un renforcement juridique de la protection des données médicales : le piratage doit être plus sévèrement puni. 

Veuillez croire, Monsieur le Président de la République, en l’expression de nos salutations sincères,

Florent

Auteur : Florent Cavaler

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires