NON au pass vaccinal ! NON à la vaccination obligatoire !

Adressé à : Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française
NON au pass vaccinal ! NON à la vaccination obligatoire !

Chère lectrice, cher lecteur,

En essayant de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, le gouvernement s’acharne à exclure les personnes non vaccinées de la vie en société.

La loi n’a pas encore été examinée en Conseil des ministres, ni par le Sénat.

Mais si le projet de loi est adopté, dès le 10 janvier 2022 vous ne pourrez plus rien faire (plus de restaurants, de cinémas, d’accès à la plupart des lieux publics…) sans avoir reçu 3 doses de vaccin[1].

Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que cela veut dire…

Même les transports comme le train sont visés[2] !

Le gouvernement veut même le rendre obligatoire en entreprise[3] !

Mais attendez, il y a pire…

Si vous voulez le pass, vous aurez besoin d’un rappel TOUS LES 4 MOIS !

En 5 ans, on vous aura injecté 15 doses de vaccin !

Avez-vous envie qu’on vous pique 3 à 4 fois par an, jusqu’à la fin de vos jours ?

Si ce n’est pas la vie que vous voulez, unissez vos forces avec moi pour reconquérir nos droits : signez ma pétition !

Quand le « monde libre » abandonne ses libertés

Qui aurait cru qu’en 1 jour, on nous retirerait des libertés durement acquises, au prix de vies sacrifiées, de siècles de résistance face à l’oppression ?

Qu’est-il advenu de notre liberté de choisir les actes médicaux, et de notre principe de consentement ?

La question n’est plus d’être antivax ou pro-vax.

Ce qui se joue en ce moment-même est bien plus grave : nos libertés fondamentales sont ÉCRASÉES par le gouvernement.

Il nous faut agir VITE face à cette violence inouïe, et taper FORT !!

Il s’agit de savoir si nous voulons que la vaccination reste un choix librement consenti et éclairé.

C’est pourquoi j’ai décidé de lancer une grande pétition pour que le gouvernement renonce au pass vaccinal.

S’il vous plaît, aidez-moi à défendre nos libertés en la signant au bas de ce message et en la relayant autour de vous.

Le Président affirme que le vaccin peut être un poison… puis le rend obligatoire

En décembre 2020, le Président Emmanuel Macron reconnaissait que « le vaccin, comme tout médicament, peut être le remède, mais aussi le poison[6]. »

Pour cette raison, il disait « ne pas croire à la vaccination obligatoire ».

Aujourd’hui, le Président sait que le vaccin nuit à la santé de milliers de personnes[7].

En décembre 2020, il rassurait : « On ne répond pas à la défiance par l’obligation [8]»

Aujourd’hui, il répond à la défiance par l’obligation, le chantage, et la violation des droits humains.

Malgré toutes les preuves accablantes sur les potentiels effets nuisibles des 4 vaccins autorisés en Europe, il faut croire sur parole le gouvernement lorsqu’il prétend que les vaccins sont « sûrs et efficaces ».

L’Agence américaine du médicament et l’Agence européenne du médicament alertent déjà sur le risque accru de certains effets irréversibles liés au vaccin[9] [10] [11] [12]...

Des mesures totalitaires « pour le bien de l’humanité » ??

Ce que nous vivons est HISTORIQUE.

Jusqu’à maintenant, être citoyen français signifiait qu’on exerçait notre liberté D’ABORD…

Et qu’un juge ou législateur pouvait la limiter exceptionnellement APRÈS.

Nous sommes sur le point de perdre notre régime démocratique.

On viole le consentement, on divise les familles, on s’acharne sur les non-vaccinés.

Est-ce ainsi que la France honore sa devise Liberté, Égalité, et Fraternité ?

12 juillet 2021, la Violation universelle des droits de l’Homme

Le 12 juillet, notre pays a subi un terrible recul des libertés en acceptant que des milliers de soignants soient suspendus de leurs fonctions. 

Depuis, nos libertés n’ont cessé de perdre du terrain.

Si nous restons passifs, ce nouveau régime répressif va devenir la norme.

Des autorisations préalables deviendront indispensables sur TOUS les sujets.

Quels autres droits violera-t-on, en plus de ceux qu’on est en train de nous prendre ?

Le droit de disposer de son corps ? Confisqué !

Selon la loi Kouchner du 4 mars 2002[13], aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment »

Quoi qu’annonce le gouvernement, vous êtes le seul à décider pour votre corps : la loi est de votre côté.

Le droit au respect de la vie privée ?  Atteint par la diffusion des listes des non-vaccinés !

Le Ministre de la santé s’arroge le droit de livrer à des tiers des informations sur votre vie privée, pour pouvoir repérer ceux qui refusent le vaccin.

Le voyeurisme d’État vaut-il plus que nos libertés individuelles ?

Les Ministres, les médecins, le personnel soignant auront beau tout voir, tout entendre, cela ne leur donnera jamais le moindre pouvoir sur les virus.

Le secret médical ? De plus en plus menacé !

Si vous êtes obligé de céder vos données médicales, vous vous exposez à ce qu’elles tombent entre les mains des mauvaises personnes.

Ni votre bailleur, ni votre employeur, ni votre banquier ou assureur ne devrait avoir le droit de savoir si vous êtes malades ou pas, si vous êtes vacciné ou pas.

Cela vaut pour le vaccin, et pour toute autre donnée personnelle.

Et c’est un geste de fraternité, car préserver votre droit au secret médical, cela signifie que vous ne cautionnez pas le harcèlement moral des non-vaccinés.

Agissez MAINTENANT contre ces violations

Demandez-vous si les libertés qu’on nous arrache une par une valent la peine qu’on se batte pour elles.

Combien d’entre elles sommes-nous encore prêts à perdre ?

L’autoritarisme d’État a déjà franchi la ligne rouge, c’est le moment de résister pour nos libertés.

Le temps joue contre nous, mais la loi est toujours de notre côté.

Le Code de Nuremberg (1947) déclare que pour tout acte médical, « le consentement du sujet humain est absolument essentiel [14] »

Chacun d’entre nous peut encore se battre pour que le droit à l’intégrité physique reste la norme.

Dites NON au pass vaccinal !

Faites-la signer autour de vous.

Diffusez ce message. Faites-le connaître à vos proches.

Dites-leur que nos libertés démocratiques se jouent MAINTENANT.

Dites-leur avant qu’il ne soit trop tard.

Nous pouvons empêcher que ce vaccin ne soit rendu obligatoire POUR VIVRE.

Allez-vous laisser le Gouvernement imposer à TOUTE la population, dont les enfants, de recevoir un abonnement vaccinal à vie contre leur propre consentement ?

LEVEZ-VOUS !!

Dites NON au pass vaccinal.

Un immense merci.

Florent Cavaler

Auteur : Florent Cavaler

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires