MARRE D’ÊTRE PRIS POUR DES COBAYES,
 NON AUX COMPTEURS LINKY !!!

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République,

Ça vous plait de vivre dans un micro-onde ? Non ? Et pourtant…

Vous a-t-on déjà installé un compteur LINKY ? Sans votre accord écrit ?

Si vous avez répondu oui à ces 2 dernières questions, sachez que vous vivez bien dans un micro-onde et que vous avez été victime de vente forcée !

Et oui… On nous impose les compteurs LINKY, sans même nous demander notre avis. Après tout, ce n’est pas comme si nous étions concernés… Ce n’est pas comme si notre santé et notre vie privée étaient en jeux…

Nous faisons confiance à des gouvernements qui nous ont assuré que l’amiante, le glyphosate, le Benfluorex, le Médiator, et le Levothyrox étaient sans danger…

On a vu le résultat … Alors quand on nous dit que les compteurs LINKY sont sans danger, j’ai presqu’envie d’en rire… si ce n’était pas si tragique.

Encore une fois, on nous prend pour des cobayes !

Des effets nocifs sur la santé

Le gouvernement ne se soucie aucunement des effets défavorables sur notre santé des lignes électriques, des téléphones mobiles, de l’internet sans fil et des compteurs LINKY.

  • Maladie d’Alzheimer et autres maladies neurodégénératives,
  • problèmes de reproduction,
  • troubles du sommeil, de l’apprentissage et de la mémoire,
  • capacités de réparation cellulaire diminuées,
  • interférences avec le système immunitaire,
  • électro-hypersensibilité
  • cancers…

Voilà ce que nous réserve cette surcharge de radiofréquence et de micro-ondes !

Refusés à l’étranger mais pas en France…

Ces compteurs connectés générateurs d’ondes ont été refusés dans de nombreux pays comme l’Allemagne, la Belgique et l’Autriche.

Le Canada lutte pour les faire enlever et la Californie est en train de les démonter suite à des scandales sanitaires et à des procès. Les ondes auraient déjà provoqué des leucémies, des tumeurs cérébrales et l’Alzheimer précoce.

Alors pourquoi n’ont-ils pas été refusés en France quand on sait ce qui passe ailleurs ?

Même le Centre International de Recherche sur le Cancer a classé le 31 mai 2011 les radiofréquences et les micro-ondes comme « potentiellement cancérogènes ».

Et comme si on n’en avait pas déjà assez, on devrait nous ajouter 740 000 antennes-relais supplémentaires pour l’implantation des compteurs LINKY.

Entre la 5G et LINKY, on va vivre dans un micro-onde… en permanence…

Risques d’incendies, de piratages, et de cambriolages !

N’oublions pas les risques d’incendie. L’installation de ces compteurs a entraîné des incendies dans certains pays. Serons-nous couverts par les assurances ? Probablement pas !

Notre santé n’est pas la seule en jeu. Notre sécurité, notre vie privée, nos données personnelles le sont aussi. Des hackers ont démontré la possibilité de pirater les compteurs connectés dans d’autres pays.

Nos données personnelles seront donc vulnérables et les cambriolages seront grandement facilités par les coupures d’électricité qu’ils provoqueront.

Des cyber-terroristes pourront nous surveiller en toute tranquillité. La France entière pourrait être plongée dans un black-out général.

Mes amis, tout ça n’est plus de la fiction mais la réalité, et ça fait PEUR !

 

Combien ça va coûter tout ça ?

Pourquoi changer nos compteurs actuels qui ne sont pas piratables EUX ? Ils sont en parfait état de marche et d’une durée moyenne de vie de 60 ans contre 20 ans pour les compteurs LINKY.

80 millions de compteurs vont être remplacés. Faites le calcul : 80 millions multipliés par 200€… Oui, ç a fait beaucoup de zéros…

On nous dit que l’installation est gratuite mais qui va payer pour tout ça ?

Depuis quand le gouvernement et ENEDIS font dans la charité ?

On en revient toujours à une histoire de gros sous au profit de BIG DATA

Et les milliers d’emplois qui seront supprimés ? On n’en parle pas ? La relève des compteurs se fera à distance. Plus besoin de personnel sur le terrain.

Ne cédons pas à la pression !

Citoyens français, ne cédez pas aux pressions et au harcèlement ! Nous avons le droit de refuser les compteurs LINKY.

Nul ne peut obliger une personne d’accepter un capteur de données personnelles, qui plus est un capteur impossible à débrancher, sans son accord signé, sinon c’est purement et simplement un délit d’atteinte à la vie privée (article 2264 du code pénal).

De plus, le Code de Nuremberg insiste sur la nécessité du consentement éclairé du sujet de toute expérimentation. Et si les compteurs LINKY ne sont pas une expérimentation de masse à nos dépends, qu’est-ce que c’est ? On est loin d’être éclairé…

Il est temps de se rebeller, il est temps de dire :

NON aux compteurs LINKY !

CITOYENS DE FRANCE, SIGNEZ CETTE PÉTITION


Auteur : Thomas Morel

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (415)