LES BARRAGES FRANÇAIS SONT EN DANGER !!!
NON AU BRADAGE DE NOS CENTRALES HYDRAULIQUES

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République,

Qu’est-ce que ces 4 scénarios ont en commun ?

  • Danger : Sécheresse
  • Augmentation des tarifs d’électricité
  • Danger : Inondations
  • Danger : Réacteur nucléaire en surchauffe
  1. Le mot « Danger »
  2. Scénario catastrophe
  3. Intempéries
  4. Privatisation des barrages français

Si vous avez répondu A, B ou C, c’est faux.

La réponse est D : PRIVATISATION DES BARRAGES FRANÇAIS

Et oui, après les aéroports de Paris, les autoroutes et Engie, notre gouvernement veut privatiser 150 barrages français.

Oui vous m’avez bien entendu, 150 !

150 barrages sur les 220 directement exploités par EDF[1].

Pourquoi ?

Parce que Bruxelles pousse depuis plus de 10 ans la privatisation des centrales hydrauliques françaises pour casser le monopole d’EDF qui détient et gère 85% du parc hydraulique français[2].

La Commission Européenne enrage. Impossible de privatiser les centrales nucléaires, d’intérêt stratégique pour la nation, alors elle se rabat sur nos barrages.

La France était en 2018 le 2ème pays européen pour sa production hydroélectrique avec plus de 10 % de la production européenne, derrière la Norvège et devant la Suède[3]. Autant vous dire, c’est un marché juteux que nombre d’entreprises privées aimeraient se partager.

Les barrages sont aussi d’intérêt stratégique !

Bruxelles veut vendre notre pays au plus offrant, petit bout par petit bout… Façon puzzle.

Mais les centrales nucléaires ne sont pas les seules à être d’intérêt stratégique pour la nation. Les barrages le sont aussi. Les centrales hydrauliques sont la 2ème source de production d’énergie française, et nous garantissent notre indépendance énergétique depuis la fin de la 2nde guerre mondiale.

Non seulement les barrages régulent la production d’énergie en ouvrant et fermant les vannes, mais Ils servent aussi de :

  • réserves d’eau pour refroidir les centrales nucléaires
  • bases de loisirs
  • réserves d’eau potable
  • retenues d’eau pour l’agriculture …

En effet, les bassins de rétention d’eau des barrages aident à lutter contre les problèmes de sécheresse dans certaines régions. Ils permettent d’irriguer les cultures. Inversement, lors de fortes pluies les barrages stockent le surplus d’eau pour pallier les risques d’inondations.

Les barrages : une vraie mine d’or !

Imaginez qu’une fois nos barrages privatisés, vendus, les entreprises qui les gèrent décident de garder les vannes fermées en cas de pénurie d’électricité pour faire monter les prix.

L’électricité produite par les centrales hydroélectriques est la moins chère de France. 20 à 30€ / MWh contre 35 à 46€ pour le nucléaire[4].

Il serait facile pour les acteurs du privé d’augmenter leurs tarifs à chaque pic de consommation…

Ils pourraient aussi très bien interdire les bases de loisirs sur les lacs, ou faire payer les communes une location exorbitante.

Pire encore, ne pas relâcher l’eau en cas de sécheresse pour aider les agriculteurs.

Sans parler des petites et moyennes crues qui sont régulées en amont par les barrages.

Et qu’en sera-t-il de l’entretien des barrages ? On imagine la catastrophe si l’un d’eux venait à céder…

Dîtes NON à la privatisation des barrages !

Face à toutes ces menaces, luttons ensemble contre cette nouvelle aberration. Dîtes NON à la privatisation des barrages ! Signez et partagez le plus possible cette pétition.

[1] http://www.linternaute.com/science/magazine/chiffre-semaine/20.shtml

[2] https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-de-leco/les-nouvelles-de-leco-du-mardi-26-mars-2019

[3] https://webstore.iea.org/world-energy-balances-2018-overview

[4] https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-de-leco/les-nouvelles-de-leco-du-mardi-26-mars-2019

Auteur : Marie Dumont

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (1009)