NON au retour des néonicotinoïdes : sauvons les abeilles !

Adressé à : Madame Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique

Les abeilles sont indispensables pour l’environnement

Lorsque nous étions petits, on nous a tous déjà répété que les abeilles étaient indispensables pour notre environnement. Et effectivement, ce n’était pas un mythe.

Les abeilles participent activement à la pollinisation des végétaux. C’est grâce à elles, que chaque année nous avons de beaux fruits et légumes. De plus, qui n’aime pas le miel ?

Cependant, nous sommes de plus en plus dans la surconsommation.

Les industriels cherchent sans cesse à produire toujours plus. C’est la raison pour laquelle les agriculteurs utilisent des néonicotinoïdes.

Apparemment, les abeilles abîmeraient les récoltes. Comment est-ce possible qu’une abeille qui participe justement au processus de production puisse l’abîmer ?

Les néonicotinoïdes ont pour vocation d’agir sur le système nerveux central des insectes pour les tuer quasi instantanément en fonction de la dose utilisée.

Désorientées, les abeilles ne sont plus capables de rejoindre la ruche et de continuer leur mission de pollinisation.

Non seulement, c’est une souffrance inimaginable pour les abeilles, mais en plus, ils polluent énormément.

Réfléchissons deux minutes. Si les abeilles disparaissent, la pollinisation ne peut plus se faire.

Par conséquent, moins de fruits, de légumes et de céréales sont produits. À long terme, il y aura également moins d’humains sur terre à cause de la famine qui va en découler.

En 2018, nous avons enfin gagné une bataille en faisant interdire l’utilisation des néonicotinoïdes.

Cependant, alors que nous pensions cette avancée écologique acquise, le remaniement ministériel a tout remis en question.

En effet, notre nouvelle ministre, qui se prétend écologiste, Barbara Pompili a informé de sa volonté d’autoriser à nouveau les néonicotinoïdes dans le domaine de l’agriculture.

Selon elle, ce retour en arrière est nécessaire pour préserver la betterave à sucre qui risquerait de disparaître dans quelques mois à cause des abeilles.

Est-ce que des betteraves, qu’au final peu de Français consomment régulièrement, valent plus que des abeilles nécessaires à la production entière ?

Nous allons droit dans le mur !

Nous sommes en 2020 et le gouvernement cherche à nous faire croire qu’il n’existe aucun moyen plus écologique et durable capable de remplacer ce pesticide si dangereux.

Apparemment, nous sommes un des pays les plus développés dans la recherche et dans la technologie.

Ne sommes-nous pas capables de trouver quelque chose rapidement ?

Il faut absolument continuer à les interdire !

Si nous n’agissons pas dès maintenant, des jours sombres nous attendent.

La disparition des abeilles sera un véritable désastre écologique et des millions d’Hommes ne pourront plus se nourrir.

L’automne sera une étape décisive dans ce combat. Nous devons tous nous mobiliser pour pousser le gouvernement à ne pas revenir sur ses promesses et sur les avancées écologiques.

NON les néonicotinoïdes ne sont pas une bonne solution et doivent continuer à être interdits.

Pour aider les producteurs de betteraves, il faut plutôt investir dans la recherche pour trouver rapidement une alternative durable qui ne menacera pas les abeilles.

Madame Pompili,

votre décision est impardonnable et prouve votre incompétence.

Avant vous, aucun ministre de l’écologie n’aurait osé une telle pensée.

Vous n’êtes pas à votre place dans un gouvernement en 2020.

Les Français sont aujourd’hui dans une démarche de protection de l’environnement et des abeilles et ne veulent plus de vous pour les représenter dans un tel combat.

Français, Françaises, il est temps pour nous de montrer notre mécontentement face aux mauvaises décisions prises par nos « représentants ».

Nous ne pouvons pas admettre l’idée de voir nos abeilles disparaître à cause d’incapables qui n’ont rien à faire à la tête d’un pays comme le nôtre !

Signez la pétition pour faire comprendre cela à madame la ministre de la « Transition écologique » !


Auteur : Isabelle T.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (4949)