Covid-19 en France : pas de déconfinement sans dépistage massif !

Adressé à : Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé.

 FLASH NEWS : 

Depuis le début du déconfinement, la crainte d’une « nouvelle vague » de Covid-19 grandit au sein de la population française. En effet, les preuves de la recrudescence du virus se multiplient :

  • Ce dimanche 17 mai, notre Ministre de la Santé, Monsieur Olivier Véran, indiquait que de nouveaux foyers de contamination apparaissaient en France : « Depuis lundi, nous avons identifié 25 clusters sur notre territoire ».
  • Plus de 100 cas de Coronavirus ont été détectés dans deux abattoirs français, situés dans le Loiret et les Côtes d’Armor.
  • Quelques jours seulement après leur réouverture, 70 écoles ont déjà refermé leurs portes suite à l’apparition de nouveaux cas de contamination.

Rappelez-vous pourtant que nous avions créé la pétition ci-dessous pour demander une politique de dépistage massif avant de passer au déconfinement !

Mais le gouvernement ne nous a pas écouté…

Les promesses concernant la multiplication des tests Covid-19 ne sont pas tenues et le dépistage est encore bien trop faible.

Aujourd’hui, nous refusons de laisser une seconde vague emporter nos proches.

Signez cette pétition pour que le dépistage soit enfin la norme en France !

Pour rappel :

A travers la crise sanitaire dantesque que traverse la France aujourd’hui, l’une des armes incontournables que nous devrions brandir contre le coronavirus reste totalement insuffisante : le test massif.

Alors que le Président a commencé à évoquer une stratégie de déconfinement lors de son discours du 13 avril 2020, le dépistage généralisé du Covid-19 n’est toujours pas au programme.

Le test c’est LA solution pour sauver des milliers de vies et assurer notre protection. C’est aussi la meilleure piste pour alléger le confinement et minimiser l’impact économique.

Il est urgent et indispensable de mettre des moyens considérables au service d’un développement colossal des capacités de testing de notre pays. Notre gouvernement doit en faire plus !

Un manque de moyens inacceptable

Dès lors que l’épidémie a commencé à s’étendre en France, les autorités ont abandonné tout dépistage généralisé pour réserver les tests aux catégories de personnes prioritaires.

A juste titre, bien sûr. Sauf que, dans un scénario optimal, nous n’aurions pas dû être contraints de faire un choix.

Nous aurions dû, dans notre pays, posséder des tests en suffisance pour continuer à tester toutes les personnes suspectes.

Ce scénario idéal, c’est le job de notre gouvernement de le préparer !

Face à cette pandémie mondiale aux conséquences multiples et catastrophiques, nos élus avaient le devoir de tout mettre en œuvre pour protéger la santé de la population.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes infectées, sans le savoir, continuent à propager l’épidémie autour d’eux.

Aujourd’hui, des soignants et des accompagnants infectés, sans le savoir, contaminent des personnes à risque et affaiblies.

Aujourd’hui, des personnes malades, non-testées, restent dans le doute et n’appliquent pas assez strictement le principe de la quarantaine.

Autrement-dit, le virus continue à circuler et à tuer en France parce que nous manquons de tests.

Ce sont les experts qui le disent

L’OMS le répète depuis le début de la pandémie en Europe : « Testez, testez, testez ! ». Le test, c’est notre meilleure arme pour limiter l’impact de cette crise sanitaire et sauver un maximum de vie. A court-terme et en attendant un éventuel vaccin, c’est notre meilleur, peut-être notre seul espoir.

Le Conseil Scientifique Gouvernemental a publié son dernier avis sur la gestion de la crise ce mercredi 8 avril. Il pousse activement au déploiement d’une stratégie de test la plus large possible. Seul facteur, aujourd’hui, susceptible de permettre un déconfinement protégeant réellement la santé de la population.

L’Académie Nationale de Médecine, quant à elle, fait référence aux tests comme à un outil de frein à la propagation du coronavirus. Élargir les tests permet de confiner et d’isoler radicalement, le plus tôt possible, les personnes contagieuses.

Pourquoi le test massif est LA solution

Il existe deux catégories de tests. Le test du covid-19, appelé PCR, utilisé pour déterminer si la personne est porteuse de la maladie, et donc contagieuse. Et le test sérologique, visant à identifier les anticorps présents dans le sang. Ceux-ci prouvent que la maladie a été rencontrée et vaincue, ils sont aussi le signe d’une probable immunité.

Les tests PCR traquant la maladie elle-même sont évidemment essentiels pour endiguer l’épidémie du virus. Tester toutes les personnes suspectes et toutes les catégories prioritaires – soignants et accompagnants notamment – a pour objectif de pouvoir appliquer une quarantaine immédiate et stricte. Mathématiquement, la propagation du virus s’en trouve radicalement réduite. On limite aussi le risque de subir une deuxième vague de contaminations.

Les tests sérologiques, quant à eux, ont une plus-value certaine en matière de recherche et d’analyse de la situation. Grâce à eux, on pourrait, par exemple, évaluer la proportion de la population déjà immunisée. Mais, en ciblant les personnes probablement immunisées, ces tests pourraient aussi faciliter un déconfinement sélectif, plus rapide et plus sécurisé.

Deux exemples qui nous prouvent l’utilité immense d’un testing massif : l’Allemagne et la Corée du Sud. Ces deux nations ont, dès les prémisses de la pandémie, choisi de dépister le plus possible. A l’heure actuelle, l’Allemagne compte 125 452 cas avérés de covid-19 pour 2871 décès. La Corée du Sud a dépisté positivement 10512 personnes et déplore 214 décès. Alors que dans notre pays, 93790 français sont ou ont été atteints du coronavirus pour un total de 13 832 décès.

Aucun doute, les chiffres sont incroyablement parlants ! L’Allemagne et la Corée du Sud ont réussi à épargner un grand nombre de vies grâce à leur stratégie de dépistage généralisé.

Effondrement économique et autres conséquences désastreuses

Les conséquences économiques du confinement sont pharamineuses ! L’économie française ne tourne qu’aux 2/3 de ses capacités. On estime que la fermeture des magasins et du secteur du tourisme entraîne une baisse d’activités d’environ 35%. Sans parler de l’impact émotionnel et psychologique du confinement sur bon nombre de français.

Tester en masse, c’est notre meilleure chance de sortir du confinement au plus vite, en protégeant notre santé, notre mental et notre économie nationale.

Monsieur le Ministre,

Nous demandons des actions urgentes et concrètes :

  • Développer des tests rapides et fiables
  • Accélérer la mise sur le marché de tous les nouveaux tests fiables
  • Débloquer les budgets nécessaires pour augmenter la capacité des entreprises françaises de fabrication de tests
  • Rendre les tests obligatoires pour la fin du confinement

Nous devons tout mettre en œuvre pour déployer une stratégie de testing de masse. Le gouvernement doit fournir tous les moyens nécessaires pour y parvenir.

Signez et partagez cette pétition.

Il en va de l’équilibre de notre nation.

Il s’agit de votre vie, de votre liberté, de votre sécurité matérielle.

Prenez soin de vous.


Auteur : Juliette A.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (3320)