STOP au racket organisé par l’État et les banques !

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République,

Imaginez, un matin vous vous réveillez et vous apprenez que votre banque a fait faillite et que tout l’argent que vous y aviez a disparu.

Livret d’épargne, Assurance-vie, envolés !

Des années de labeur et d’épargne consciencieuses réduites à néant

  • Oubliée la retraite dorée au Portugal
  • Finis les plans d’agrandissement de la maison
  • Terminés les projets d’avenir

Ce cauchemar n’est pas un mauvais film, ça s’est réellement passé pour de nombreux européens !

En Grèce en 2012 [1]

Au Portugal en 2015 [2].

En Italie du Nord en 2017 malgré le renflouement à grands frais par l’État Italien (jusqu’à 17 milliards d’euros !) [3]

Et cela a été évité de justesse en Espagne en 2017 (et la situation est encore instable). [4]

Vous vous croyez à l’abri ?

En France les gouvernements successifs ont tout préparé pour ponctionner VOTRE épargne !

L’État a fait voter des lois en catimini pour que les banques puissent racketter les épargnants en toute tranquillité.

Concrètement aujourd’hui nous avons :

  • La loi Sapin 2 qui permet la réquisition de vos assurances vie [5]
  • La Directive BRRD qui permet de ponctionner vos comptes courants en cas de faillite bancaire [6]

Concrètement en cas de risque de faillite elles pourront ponctionner nos assurances vie et même nos comptes courants sans que nous ne puissions absolument rien faire.

Ce n’est pas de la science-fiction : c’est réel et c’est en vigueur en ce moment même !

Les médias n’ont pas fait leur boulot d’information citoyenne

Vous n’en avez pas entendu parler ?

Pourtant “nul n’est censé ignorer la loi”.

Il y a un grave manque de la part des médias sur ce point qui me semble CAPITAL.

Peut-être parce que le secteur bancaire est l’un des annonceurs les plus présent dans les médias ?

Un gouvernement qui passe en force

Comme à chaque fois que le gouvernement souhaite passer en force, il a attendu l’été et utilisé les ordonnances pour agir.

Nous constatons une volonté forte de la part de notre gouvernement de donner les pleins pouvoirs à la finance alors même que notre président évoquait en juin dernier un capitalisme FOU [6].

Encore un beau discours du “président des riches” !

Leur fantasme ? Un monde sous contrôle

Ce que nous voyons apparaître sous nos yeux n’est autre qu’un monde dominé par les banques qui imposeront leurs volontés aux peuples.

Avez-vous entendu parler de la proposition 16 du rapport CAP22 ?

Elle reprend le projet d’interdiction totale de l’argent liquide en France. [5]

Avec cette proposition de suppression de l’argent liquide se dessine un monde où les banques auront la mainmise TOTALE sur notre argent (plus d’argent liquide = plus de possibilité de garder son argent en dehors des banques).

Donc ça amplifiera encore l’impact de la loi Sapin 2 et de la directive BRRD !

Des voix se sont élevées contre ce racket organisé

L’économiste indépendant Philippe Herlin alerte depuis plusieurs années les Français sur le danger de la directive BRRD. [7]

Le moment est venu de dire stop au racket de l’État et des Banques sur nos économies. 

Nous demandons aujourd’hui :

  • le retrait de la loi sapin 2
  • l’annulation pure et simple de la directive BRRD
  • l’enterrement de la proposition 16 du rapport CAP22

 

La séparation de l’Église et de l’État date de 1905,

il est temps en 2019 de séparer les banques et l’État.


Auteur : Frédéric Duval, Le Vaillant Petit Économiste

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (566)