COVID en France : POUR un vrai plan de lutte contre le chômage

Déjà 715 000 emplois détruits par la crise sanitaire… Et si demain c’était le vôtre ?

Adressé à : Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion

Chère Madame Borne, ministre du Travail,

Les conséquences de la première vague sur l’emploi en France sont désastreuses1.

  • Air France prévoit de supprimer 7 580 postes, on parle de 5 000 suppressions de postes chez Airbus et 4 600 chez Renault…
  • 62 053 emplois sont menacés par des plans sociaux (+ 243 % par rapport à 2018 !)
  • 1 million de salariés sont au chômage partiel : une bombe à retardement qui va exploser quand les aides de l’État vont s’arrêter.

Et voilà que le gouvernement auquel vous appartenez en remet une couche.

Le 30 octobre dernier, le confinement a fait son retour.

Depuis le début de l’année, 715 000 emplois ont été détruits2 à cause du coronavirus.

Combien d’emplois voulez-vous encore détruire ?

  • Des employés compétents virés du jour au lendemain parce que leur entreprise ne peut plus fonctionner.
  • Après le confinement de mars et le couvre-feu, le reconfinement est en train d’abattre des restaurateurs dans toute la France.
  • Tous les jours, des entrepreneurs motivés qui se déclarent en faillite et sont obligés de pointer à Pôle Emploi…

Vous fermez tout, vous multipliez les mesures sanitaires drastiques à respecter (gel, distance, etc.)…

Vous mettez les entreprises en grande difficulté et finalement…

“Ce n’est pas au travail que l’on se contamine”
Élisabeth Borne sur RTL (1er novembre 2020)3

On ne se contamine ni au travail, ni dans les transports.

Par contre, dans les restaurants, les salles de sport, les librairies et chez le fleuriste, oui !

Madame Borne, reconnaissez que vous n’en savez rien.

Vous empêchez de travailler des millions de Français sans justification solide.

Et pour ces Français qui vont se retrouver au chômage du jour au lendemain…

Qu’est-ce qui est prévu ?

Vague de chômage : la France a besoin de vraies mesures !

“[…] le versement a minima de leur allocation jusqu’à la fin du mois civil au cours duquel intervient la fin du confinement, soit à ce stade jusqu’au 31 mai 2020.

Voilà ce que l’on peut lire sur le site du ministère du Travail, votre ministère Madame Borne.

Aucune date, aucune précision supplémentaire sauf celle-là…

“Cette date sera prorogée en cas de nouvelle prolongation de la mesure de confinement”.

Votre site Internet n’est même pas à jour4.

Pendant ce temps, des millions de Français qui s’inquiètent pour leur carrière sont dans l’inconnu.

Où sont les vraies mesures de sauvegarde de l’emploi ?

Au lieu de payer et dépenser l’argent du contribuable, que faites-vous pour aider TOUT DE SUITE et MAINTENANT les personnes en difficulté professionnelle ?

Nos demandes

Pour agir dès maintenant et sauver de nombreux emplois en France, voici les mesures proposées :

  • Développement de formations gratuites en ligne pour aider les chômeurs à retrouver un emploi
  • Mise en avant de facilités pour la reconversion professionnelle
  • Aide à l’emploi pour les métiers “en première ligne” (commerces essentiels, agro-alimentaire, etc.)

Aujourd’hui, nos libertés et nos emplois sont menacés !

Nous avons besoin de votre aide : tous les Français ont le droit à un emploi décent.

Respectez les fondements de la démocratie…

… ou arrêtez de vous autoproclamer “La République en marche” !

Même avec un masque, faisons entendre notre voix.

Sources

  1. “Coronavirus : visualisez les effets de la crise sur l’emploi en France”, Clémentine Maligorne et Horia Mustafa Douine, Le Figaro, 1er octobre 2020
  2. “Emploi : les chiffres noirs du chômage”,  Jean-Paul Chapel, FranceTVInfo.fr, 8 septembre 2020
  3. “Coronavirus : “Ce n’est pas au travail que l’on se contamine”, affirme Élisabeth Borne”, Benjamin Sportouch, RTL, 1er novembre 2020
  4. “Face à la crise, le Gouvernement adapte les règles de l’indemnisation du chômage”, Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, 15 avril 2020

Auteur : Hugo L.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (351)