Pour la démission de François De Rugy et le remboursement de ses dîners aux frais du contribuable

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République,

Un article de Médiapart publié mercredi 10 juillet révèle que François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a organisé aux frais du contribuable de somptueux dîners réservés à l’élite lorsqu’il était président de l’Assemblée Nationale. [1]

Au programme :

  • Bouteilles de vin des caves de l’Assemblée entre 100 et 1 000 euros
  • Champagne à gogo
  • Homards géants servi par plateaux entiers

Le tout est organisé dans le majestueux Hôtel de Lassay, servis par le personnel de fonctionnaires en livrée !

Voici comment dîne Monsieur De Rugy et ses amis pendant que certains français sont forcés de faire les poubelles pour se nourrir. [2]

Et ce n’est pas tout !

Le principal intéressé ne sourcille pas face à la polémique qui indigne les Français, quelques mois après le mouvement des Gilets Jaunes qui a mis en exergue les difficultés grandissantes de nombre de nos concitoyens.

Il prétend que c’étaient des « repas de travail » alors que sa femme admet le contraire.

Droit dans ses bottes, il est pourtant mis en accusation pour un autre fait d’arme : des travaux de rénovation de leur appartement de fonction à hauteur de 63 000 euros, dont un dressing à 17 000 euros !

Toujours payés par le contribuable bien sûr…

La noblesse est de retour et elle n’a plus honte de tenir le haut du pavé.

Mais nous sommes en 2019 et ces pratiques archaïques et indignes doivent cesser.  

Nous exigeons :

  • La démission immédiate de François de Rugy
  • Le remboursement intégral de ces dîners
  • Les excuses du gouvernement
  • Le retour à une pratique sobre de l’exercice du pouvoir

Le Ministre de la « solidarité » fait payer les pauvres pour s’offrir ses dîners d’apparat.

Cette semaine encore, le gouvernement, dont le ministre de la Transition écologique et solidaire fait partie, a annoncé une nouvelle taxe de 1,50 € à 18 € sur certains vols en avion.

Le but est de récolter, à partir de 2020, 180 millions d’euros dans les poches des citoyens, qui seront consacrés à « des investissements dans des infrastructures de transports plus écologiques, notamment le ferroviaire ».

Ou est-ce pour combler le trou laissé par un gouvernement qui est en train de réhabiliter la noblesse ?

C’est totalement indécent.

Il ne semble pas que l’Etat manque d’argent au vu des dîners qui sont organisés par les soins de monsieur De Rugy !

Alors pendant qu’il gave ses amis de champagne et de homard, les pauvres verront le prix de leurs vacances à petit budget augmenter.

En 2013, ce donneur de leçon patenté nous disait :

« Il faut mettre fin à cette idée très répandue parmi les citoyens selon laquelle les élus se font leur propre petit système et qui de fait seraient un peu privilégiés. »

Foutaises ! 

Le tableau est clair. 

Et il est coupé en deux.

D’un côté, une caste ultra-privilégiée qui vit comme des oligarques russes.

De l’autre, l’immense majorité des français à qui on demande de toujours plus se serrer la ceinture pour renflouer les dépenses de l’état.

Commençons par réduire ces « frais de fonction » scandaleux avant d’aller chercher de l’argent dans la poche des travailleurs.

LA FRANCE N’EST PLUS UNE MONARCHIE DEPUIS 1792 !

Nous disons stop et demandons :

  • La démission immédiate de François de Rugy
  • Le remboursement intégral de ces dîners
  • Les excuses du gouvernement
  • Le retour à une pratique sobre de l’exercice du pouvoir
[1] https://www.mediapart.fr/journal/france/110719/rugy-les-contribuables-ont-aussi-enjolive-grands-frais-l-appartement-du-ministre

[2] https://www.europe1.fr/societe/Ces-Francais-qui-font-les-poubelles-338608

Auteur : Frédéric Duval

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (9985)