POUR la prise en charge des médecines douces

Destinataire(s) : À l’attention de François Braun, ministre de la Santé et de la Prévention
POUR la prise en charge des médecines douces

Madame, Monsieur,

Depuis deux ans, la lutte contre le coronavirus a bousculé le quotidien de millions de Français.

Nous avons été confinés et masqués.

Les écoles ont été fermées. Les lieux de culture et de loisirs aussi.

Les enfants ont été masqués.

Nous avons connu le pass sanitaire, puis le pass vaccinal.

Nous avons vécu les couvre-feux, les contrôles de police et le travail à la maison.

Le gouvernement nous a donné de nombreuses recommandations sur comment nous devions mener notre vie au quotidien.

Il nous a expliqué quels étaient les biens essentiels et non essentiels dans nos vies.

Mais durant TOUT ce temps,

  • RIEN n’a été fait pour RENFORCER notre santé.
  • RIEN n’a été fait pour notre immunité.

RIEN n’a été fait pour nous aider à accompagner nos peurs, notre manque de sport, nos questions de santé au quotidien.

Et pourtant, pour les aider, il suffirait de donner aux citoyens un accès DIRECT aux médecines complémentaires et alternatives.

Cela passe par leur RECONNAISSANCE et leur PRISE EN CHARGE par le système de santé.

Il est grand temps que les médecines complémentaires et alternatives soient remboursées partiellement ou entièrement par la sécurité sociale et/ou les mutuelles de santé.

Leur but premier est la PRÉVENTION.

Ces médecines douces s’appellent :

  • l’acupuncture ;
  • l’hypnose ;
  • la phytothérapie et l’herboristerie ;
  • l’homéopathie ;
  • les massages ;
  • la réflexothérapie ;
  • Etc.

À ce jour et à ma connaissance, seule l’ostéopathie est officiellement reconnue. Elle est également prise en charge par certaines mutuelles de santé. [1]

En revanche, elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.

Si la loi ne reconnaît pas ces médecines, elles sont en réalité déjà pratiquées par certains médecins de ville et à l’hôpital. [2]

L’acupuncture est pratiquée dans les hôpitaux de Paris (APHP) [3] et on soigne par hypnose dans de nombreux hôpitaux (Rouen, Nîmes, Bordeaux, Lyon Paris, etc).[4]

Et à l’hôpital de Tours, le sport est à l’honneur. [5]

Si les médecins pratiquent ces médecines préventives, c’est parce qu’ils obtiennent des résultats et que les patients les apprécient.

9 Français sur 10 considèrent ces thérapies douces comme utiles[6]

En Suisse, depuis 2009 et une votation citoyenne, l’homéopathie, la médecine anthroposophique, phytothérapie, thérapie neurale et médecine traditionnelle chinoise sont prises en charge par le système de santé. [7]

La population, comme les médecins, sont satisfaits de ce cadre juridique.

Il est temps que les Français, eux aussi, puissent bénéficier d’un cadre juridique et économique sûr et adapté pour accéder aux médecines intégratives.

Il en va de la santé de tous, des anciens, des enfants, des travailleurs…

Nous voulons que soient prises en charge les médecines alternatives !

Signez la pétition ci-dessous !

Aidez-nous à la diffuser !

Faites signer autour de vous, à vos proches, à votre famille. Tout le monde y a intérêt !

Un grand merci !

Reconnaissance des médecines douces !

À l’attention de François Braun, ministre de la Santé et de la Prévention,

Nous citoyens français, parents, grands-parents, enfants, bien portants et malades, attirons votre attention sur le fait que :

  • en Suisse cinq médecines alternatives et complémentaires sont prises en charges par le système de santé ;
  • cette décision est intervenue en 2009, après un vote citoyen ;
  • lors de cette votation, les deux tiers des Suisses s’étaient prononcés en faveur de ce changement ;
  • désormais l’homéopathie, la médecine anthroposophique, la phytothérapie, l’homéopathie, la thérapie neural et la médecine traditionnelle chinoise sont prises en charge pour les citoyens suisses.

Monsieur le ministre, 9 Français sur 10 estiment que ces médecines alternatives sont utiles.

Ces médecines font partie de notre quotidien.

Peut-être que vous-mêmes, vous soignez-vous avec des médecines alternatives.

N’ayez plus peur de le dire !

Et surtout engagez-vous à donner aux Français un accès DIRECT et RECONNU à ces médecines douces.

Favorisez leur remboursement !

L’hypnose, l’acupuncture, la nutrition, la respiration, l'aromathérapie, la relaxation musculaire ou encore le Qi Gong sont pratiqués dans certains hôpitaux ;

Mais parmi toutes ces médecines dites douces, seule l’ostéopathie bénéficie désormais d’une reconnaissance officielle permettant à de nombreux patients d’y accéder en toute tranquillité d’esprit

Ces thérapies sont identifiées pour la plupart d’entre elles.

De plus, ces médecines, comme la phytothérapie ou l’acupuncture, bénéficient d’une tradition ancienne.

Elles sont reconnues dans d’autres pays.

Elles sont voulues par tous ou presque.

Nous vous demandons de vous engager :

  • à faire reconnaître l’existence et l’utilité des médecines alternatives et complémentaires
  • et d’en proposer le remboursement partiel ou total par la sécurité sociale et/ou les mutuelles.

Salutations citoyennes !

Augustin de Livois

 

Auteur : Augustin de Livois

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires