Pour le maintien du Parc Zoologique de L'Orangerie, avec la présentation d'animaux emblématiques et menacés

Adressé à : Strasbourgeois
Pour le maintien du Parc Zoologique de L'Orangerie, avec la présentation d'animaux emblématiques et menacés

PRÉSERVER POUR L’AVENIR : LE FUTUR DU ZOO DE L’ORANGERIE

 

La Maire de Strasbourg durant sa conférence de presse du 10/06/2021, a évoqué « la libération » de tous les animaux sauvages du zoo de l’Orangerie. Par « libération », elle entend en réalité le déplacement de tous ses animaux dans ce qu’elle appelle des sanctuaires. Un sanctuaire aujourd’hui, c’est un lieu d’accueil géré par des professionnels, d’animaux sauvages qui n’ont plus leur place dans les cirques, ou des animaux issus du trafic d’animaux, ou issus de propriétaires qui n’ont pas le droit légal de les conserver. Ces sanctuaires maintiennent ces animaux dans des enclos adaptés, mais qui restent tout de même des enclos. Or, existe-il aujourd’hui des réserves à grands espaces et non pas des sanctuaires avec des enclos pour l’ensemble des animaux sauvages du zoo ?

 

L’Association des Amis du Zoo depuis maintenant de nombreuses années, avec son équipe de soigneurs et leur directeur, exprime à la Ville son souhait de vouloir présenter au public des animaux en captivité dans des conditions dites modernes. En effet, elle a auparavant à plusieurs reprises proposé des PROJETS DE RÉNOVATION et de RÉAMÉNAGEMENT pour répondre aux réglementations strictes en matière de maintien des espèces et à leur bien-être. LA VILLE A TOUJOURS REJETÉ les aménagements proposés en refusant d’adapter la subvention pour le zoo. Ceci explique la vétusté des locaux et des enclos.

Trois réunions de travail avec la Ville ont été organisées récemment. A l’issue de ces réunions, l’Association a démontré qu’elle était prête à accepter de s’investir dans le projet d’un centre de soins pour animaux blessés et de stérilisation de tortues exotiques, mais tout en maintenant les espèces sauvages présentes aujourd’hui au zoo (au moins jusqu’à leur mort). Une fois de plus, la Ville n’a pas accueilli cette dernière proposition.

 

L’équipe du zoo de l’Orangerie s’évertue à donner de son maximum pour préserver de la meilleure des manières possibles les animaux du zoo. En atteste la bonne santé de tous ses pensionnaires, et pour certains leur longévité exceptionnelle (la genette, le nandou). Par le passé, l’Association des Amis du Zoo, a largement contribué au bien-être des animaux, à travers des programmes de reproduction et de réintroduction dans la nature du grand tetras, de la cigogne blanche, du grand hamster, etc…

 

L’objectif pour un parc zoologique aujourd’hui, est de PRÉSERVER POUR L’AVENIR. Dans l’imaginaire collectif, le zoo continu à être un endroit où l’on enferme les animaux pour les regarder et s’en divertir. Mais la fonction des zoos a beaucoup évolué depuis les années 1980. Dès lors, grâce à des scientifiques engagés, les zoos se sont dotés d’une réglementation stricte en matière de maintien des espèces. Ils ont également redéfinis les objectifs de leur travail et de leur engagement qui sont aujourd’hui une obligation légale. Pour l’ensemble de ces raisons, l’ASSOCIATION DES AMIS DU ZOO ET SON ÉQUIPE SOUHAITENT FAIRE ÉVOLUER ce lieu emblématique de Strasbourg en se fixant prioritairement les missions suivantes :

Ø la conservation des espèces,

Ø la sensibilisation du public,

Ø la recherche scientifique.


Auteur : Association des Amis du Zoo de L'Orangerie

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires