Pour que les traitements anti-CGRP soient remboursés en France pour les 45 000 migraineux sévères et chroniques sans traitements

Adressé à : Olivier VERAN ministre de la Santé
Pour que les traitements anti-CGRP soient remboursés en France pour les 45 000 migraineux sévères et chroniques sans traitements

POUR LE REMBOURSEMENT DES ANTI-CGRP en France


Destinataire : Olivier VERAN Ministre de la Santé


Les malades atteints de migraine, à bout de souffrance, demandent à être respectés et soignés correctement en France, pays reconnu comme l’une des plus grandes puissances mondiales.


La migraine est une maladie sous-estimée. L’OMS la reconnaît pourtant comme la première maladie invalidante au monde pour les femmes, la seconde tous sexes confondus.

Aujourd’hui, en France, les malades sont soignés avec des traitements destinés à d’autres pathologies : antidépresseurs, bêtabloquants ou antiépileptiques avec leurs effets secondaires. Au bout de plusieurs années de souffrance, les malades ayant tout testé se retrouvent sans traitement efficace. 45 000 malades sont actuellement dans ce cas, avec une vie gâchée.


Témoignages

« Les crises de migraine me clouent au lit dans le noir et le silence, et provoquent parfois des vomissements, tant la douleur est intense. Dans ces moments, je suis incapable de m'occuper de mes enfants. Avec le temps, ils ont d'ailleurs appris à se débrouiller seuls, le grand s'occupe du petit. »


« Je pourrais profiter de petits bonheurs simples, de ma famille, de mes amis, d’un jour de congé, tu t’immisces dans ton chemin préféré qui mène droit à la douleur de la crise en semant au passage des troubles de la vue, des spasmes, des vertiges, de l'angoisse, des larmes, de la désorientation, cette douleur qui déchire ma tête, mon œil, ma mâchoire... Tu détruis des morceaux de ma vie, je suis privée de liberté à cause de toi ! »


De nouveaux traitements spécifiques à la migraine sont disponibles depuis plus de trois ans. Les neurologues pouvant les prescrire dans ces pays observent qu’ils sont efficaces pour 75 % des patients à des degrés allant du modéré à presque totalement soulagés. Ils présentent beaucoup moins d’effets secondaires que les autres traitements.

Ce sont les ANTI-CGRP.


Témoignages

« Pour ma part, j'ai le traitement Emg… depuis le 8 juin. 2 mois sans migraines (je suis super répondant) et c'est une renaissance. Merci merci merci »

« J’ai A… pendant 13 mois : sur moi, ça a été très efficace et sans effets secondaires. En gros, je suis passée de trois crises par semaine à trois crises par mois. »


Depuis deux ans, l’Association LA VOIX DES MIGRAINEUX a mené de nombreuses actions pour obtenir le remboursement : mobilisation de la communauté avec envois de témoignages à la moitié des députés de France, courriers au ministère, entretiens avec des conseillers du ministère de la santé, deux campagnes de Presse en 2020 et 2021, rédaction de dossiers pour la HAS.


Deux laboratoires ont accepté de commercialiser leur produit en pharmacie en divisant le prix presque par deux. Les produits restants ne sont accessibles qu’à ceux ayant les moyens financiers ou ceux prêts à d’autres privations pour être soulagés.


Un laboratoire a présenté de nouvelles données scientifiques comme le demandait le gouvernement. Nous avons aussi monté un dossier exposant les données de nombreuses études sur l’impact de la migraine sur la vie quotidienne. La clôture du dépôt des dossiers était le 6 septembre 2021.


Sur le site de la commission de la transparence de la HAS, aucune date d’examen du dossier n’est posée.

Les anti-CGRP font partie d’une nouvelle génération de médicaments, les anticorps monoclonaux. Ils sont remboursés pour de nombreuses autres maladies en dépit d’un prix assez élevés. Les anti-CGRP sont remboursés dans 23 pays d’Europe et dans la plupart des grands pays du monde.


Aucun prétexte ne peut justifier le non-remboursement en France.


Nous demandons à ce que le droit des patients soit respecté, au regard de l’article L1110-1 du code de la santé publique affirme pour les patients :

« Le droit fondamental à la protection de la santé doit être mis en œuvre par tous moyens disponibles au bénéfice de toute personne. Les professionnels et les établissements de santé, les organismes d'assurance maladie ou tous autres organismes ou dispositifs participant à la prévention, aux soins ou à la coordination des soins, et les autorités sanitaires contribuent, avec les usagers, à développer la prévention, garantir l'égal accès de chaque personne aux soins nécessités par son état de santé et assurer la continuité des soins et la meilleure sécurité sanitaire possible. »


Au nom des patients migraineux, nous demandons le remboursement des anti-CGRP pour les 45 000 patients atteints de migraine sévères et chroniques sans traitement.


Auteur : DEBREMAEKER SABINE

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires