Sauver la nature dans le parc national du Mercantour

Destinataire(s) : Monsieur le directeur du parc national du Mercantour, monsieur le directeur territorial de l'Office national des forêts (ONF) - Direction territoriale Midi-Méditerranée - Site d'Aix-en-Provence, ministère de l'environnement
Sauver la nature dans le parc national du Mercantour

Le parc national du Mercantour devrait être un sanctuaire naturel pour protéger la flore, la faune et les paysages. En réalité, la protection intégrale réglementaire ne concerne qu'une très petite partie du parc. En effet, durant les 3 mois d'été, 120 000 ovins occupent plus de la moitié du territoire de la zone cœur du Parc.

Le pâturage ovin en particulier, avec des troupeaux toujours plus grands, a un impact majeur et irréversible sur le milieu montagnard fragile :

  1. destruction de la flore, (la cueillette des plantes est pourtant interdite!) des insectes même protégés par la loi
  2. destruction des marmottes par les chiens de protection,
  3. concurrence alimentaire vis à vis des ongulés sauvages,
  4. transmission de maladies aux bouquetins et aux chamois comme la kérato-conjonctivite et la brucellose,
  5. érosion des sols
  6. piétinement des pelouses alpines
  7. pollution des lacs d’altitude et des zones humides,
  8. pollution des sources par les déjections, l'urine, les traitements antiparasitaires et antibiotiques,
  9. insécurité des randonneurs par la présence de chiens de protection parfois dangereux (les chiens sont en principe interdits),
  10. destruction d'habitats à Tétras lyre, Perdrix bartavelle et Lagopède,
  11. Appauvrissement de la biodiversité dans les forêts pâturées
  12. tensions et conflits autour de la présence du loup.
  13. odeurs pestilentielles

En été, Le Mercantour n'est plus qu'un grand parc à moutons, une situation absurde dénoncée par de nombreux usagers, randonneurs, naturalistes et amoureux de la nature.

Le constat est là, la nature unique du parc national du Mercantour va mal, il faut agir dès maintenant !

Cette année 2022 aura lieu le renouvellement des conventions pluriannuelles de pâturage signées entre les éleveurs, l'ONF (Office National des Forêts), la direction du parc et certaines communes ou propriétaires privés.

C'est l'occasion d’interdire le pâturage dans la zone cœur du parc, ou de réduire de moitié la taille des troupeaux et de limiter les périodes d'estive.

Signez cette pétition pour modifier la charte du parc national du Mercantour et les conventions de pâturage.

Auteur : Anonyme

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires