Sauvons la santé mentale des Français

Adressé à : Monsieur Olivier Véran, Ministre de la Santé et des Solidarités
Sauvons la santé mentale des Français

Madame, Monsieur,

« Gestes barrière, couvre-feu, fermeture des lieux de vie, de sport, de culture, télétravail, restriction des déplacements… Et maintenant un TROISIÈME CONFINEMENT !! »

Pour combattre l’épidémie du coronavirus nous avons déployé des moyens considérables.

Mais, une autre épidémie, moins visible, insidieuse, est née en conséquence de toutes ces restrictions.

Une épidémie contre laquelle on ne prend AUCUNE MESURE !!

Depuis le début de la crise sanitaire, la santé mentale des Français se dégrade de manière alarmante.

Tous déprimés ?

La situation est catastrophique chez les étudiants (1),(2).

Les personnes âgées, notamment en EHPAD, sont plus isolées qu’avant la crise sanitaire. Certaines n’ont même plus le droit aux visites (3),(4).

De manière plus générale, le nombre de dépression a été multiplié par deux entre 2017 et 2020.

Il était de 10%.

Il est désormais de 20% (5).

1 Français sur 5 déprime.

Le taux d’anxiété est passé de 13,5% en 2017 à 27% en 2020 (5).

63 % des individus souffrant de solitude ont eu des pensées suicidaires (6).

Des experts du monde entier alertent sur les risques d'augmentation des suicides en raison du stress, de la crise économique ou encore des abus familiaux.

1 Français sur 4 est très inquiet.

Les Français sont encore plus nombreux à mal dormir. Ils ont davantage de troubles addictifs. Ils consomment plus de tabac et d’alcool qu’en 2019.

Angoisse, insomnie, perte de confiance en l’avenir : cela explique pourquoi la natalité a chuté de 13% en janvier 2021(6).

Alors pour nous sentir moins seuls nous sommes 16 millions à suivre la série d’Arte En thérapie, qui a battu des records d’audience.

Maigre consolation.

La grande peur des Français

Le coût global de la déprime générale des Français n’est pas encore évalué. Mais il pourrait être absolument considérable.

D’après une étude de la Matmut, l’inquiétude des Français est liée (5) :

  • au risque sanitaire lié au Covid-19 ;
  • à la frustration devant les mesures sanitaires ;
  • à la crainte d’une dégradation durable de leur situation financière ;
  • au sentiment de solitude ;
  • au comportement des proches selon qu’ils prennent ou non des mesures de prévention.

Bref, c’est un cri d’alerte national !

Les prescriptions de médicaments explosent !

Et que peuvent faire les Français face à leurs angoisses ?

Leur solution, financièrement réaliste, est de se gaver de médicaments.

De fait en 2020 il y a eu (8) :

  • 1,1 millions anxiolytiques prescrits en plus de ce qui était prévu ;
  • 480 000 hypnotiques prescrits en plus ;
  • 17 000 traitements opiacés prescrits en plus.

Les antidépresseurs, qui étaient déjà à un niveau élevé, sont restés stables.

Tous ces médicaments ont des effets secondaires.

Il n’est pas facile de s’en sevrer.

Or, de nombreux patients auraient pu s’en passer si les restrictions sociales avaient été assouplies.

L’expertise psychologique : la grande absente du Conseil Scientifique

Depuis mars 2020, un Conseil Scientifique composé de 13 spécialistes de santé émet ses recommandations pour aider le gouvernement à gérer l'épidémie de Covid-19 en France.

Le champ de ses expertises est vaste.

Y participent : anthropologues, sociologues épidémiologistes, virologues, infectiologues, réanimateurs… mais aucun expert de la santé mentale !

Le 17 février 2021, une pédopsychiatre (ainsi qu’un vétérinaire, un énième infectiologue et un gériatre) a fait son entrée au Conseil Scientifique (9).

Soit un an après toutes ces mesures de restriction sociales, dont on entrevoit désormais plus clairement les terribles conséquences sur notre santé mentale collective.

Un seul expert sur les 17 membres qui composent le Conseil scientifique est en mesure d’émettre un avis sur les conséquences des restrictions sur notre santé psychique.

Et encore, elle concerne uniquement celle des enfants.

Les adultes français, déprimés, sont délaissés.

OUI ! à la prise en compte des risques psychosociaux dans les mesures gouvernementales contre le Covid-19.

Nous ne pouvons plus continuer à nous battre contre une épidémie tout en laissant s’en installer une autre, dont les conséquences s’annoncent terrifiantes.

Nous demandons :

  • que des experts de la santé psychique soient consultés quand des mesures de restrictions sociales sont prises ;
  • que le Conseil Scientifique du Covid soit composé d’au moins 5 membres, soit un quart de ses effectifs, d’experts de la santé mentale.
  • que la santé psychologique des Français soit une donnée prise en compte de façon prioritaire avant la mise en place de nouvelles restrictions.

Sauvons notre santé mentale !

Madame, Monsieur, aidez-moi à faire passer ce message au gouvernement français.

Signez la pétition ci-dessous.

Soyons des milliers, des centaines de milliers, à leur faire entendre que le pays est dans une situation psychique intenable. C’est une véritable bombe à retardement !

Nous avons tous des passages à vide, des moments difficiles à traverser, tout particulièrement durant cette crise du coronavirus.

Signez et faites circuler cette pétition au plus grand nombre.

C’est un tout petit geste mais il pourrait changer la vie de millions de Français et peut-être la vôtre !

Un grand merci !

OUI à l’entrée d’experts de la santé mentale au Conseil Scientifique sur le Covid

À l’attention de Monsieur Olivier Véran :

  • Attendu que les mesures sanitaires, ainsi que l’état d’urgence a plongé de nombreux français dans un état de santé mentale précaire ; (1,2)
  • Attendu que sur la période, les dépressions chez les Français ont augmenté de 100 % par rapport à 2017. 10 % des français étaient dépressifs en 2017, contre 20% en 2020. (2)
  • Attendu que durant la crise sanitaire, le sentiment de solitude s’est accru chez les Français ; (3)
  • Attendu que sur les violences conjugales et contre les enfants ont augmenté ; (4)
  • Attendu que la natalité en France a baissé de 13% en 2020 en raison de l’isolement et de l’angoisse des Français ; (5)
  • Attendu que les travailleurs sont davantage stressés à cause de la crise sanitaire et le défi économique que le pays connaît ; (2)
  • Attendu que de nombreuses familles sont sous tension ;
  • Attendu que les Français vont avoir besoin de retrouver le moral pour relancer l’économie ;

Nous vous demandons de faire entrer au moins 4 experts de la santé psychique au Conseil Scientifique sur le Covid.

Veuillez croire Monsieur le Ministre, en l’expression de mes salutations les plus respectueuses,

Auteur : Florent Cavaler

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires