Scandale du Lévothyrox - cette formule fait de leur vie un enfer

Adressé à : Olivier Véran, Ministre de la Santé
Scandale du Lévothyrox - cette formule fait de leur vie un enfer

Vous vous souvenez du scandale du Levothyrox, fin mars 2017 ? Le laboratoire Merck avait mis sur le marché une nouvelle formule pour remplacer l’ancienne.

Des milliers de patients s’en étaient plaints.[a]

Voulez-vous connaître l’avis des malades chroniques 4 ans après la commercialisation de cette nouvelle formule ? Des effets secondaires importants[a] et une volonté de retour rapide vers l’ancien médicament, qui était bien toléré.

Ils sont à bout.

En effet, les laboratoires ont décidé de changer certains excipients et beaucoup de patients sont victimes d’effets secondaires… qui font de leur vie un enfer.

1000 euros, c’est tout ce que le laboratoire Merck a été condamné de verser aux victimes des effets secondaires du Levothyrox[a] !

Est-ce assez et juste pour ces gens qui ont pris du poids de manière incontrôlée, parfois jusqu’à 10 kilos, perdu leurs cheveux et/ou souffrent désormais de dépression allant jusqu’à avoir des idées suicidaires[a] ?

Et aujourd'hui, c’en est bientôt fini de l’ancienne version du Levothyrox.

L'arrêt de mise à disposition d'EUTHYROX en France (d’abord prévue pour septembre 2020) a été reporté à 2021[1].

Quand ce médicament ne sera plus disponible, tous les malades de la thyroïde devront se tourner vers une autre solution, comme la nouvelle formule, qui fait pourtant scandale depuis 4 ans[2].

Un coup de massue pour les 110 000 Français qui prennent encore l’ancien médicament[3].

Comment les autorités ont fait passer la pilule – en douce

Pour rappel, en 2017, le laboratoire Merck décidait d’arrêter de fabriquer l’ancienne formule du Levothyrox. Et c’est ainsi que TROIS millions de Français se sont retrouvés pris au piège, obligés de prendre une nouvelle formule du médicament. Des milliers de personnes se sont plaintes de ses effets secondaires qui démolissent leurs vies[4] :

  • Prise de poids incontrôlée,
  • Perte de cheveux par touffes,
  • Baisse de moral soudaine, dépression et même idées suicidaires
  • Douleurs musculaires, crampes, épuisement total[5]

Suite aux protestations de milliers de patients, Merck a été condamné à fournir « sans délai » l’ancienne formule du Levothyrox aux pharmacies françaises.

Cette décision visait surtout à calmer le jeu face à la colère des malades.

Nos autorités ont gentiment attendu que l’affaire « se tasse »…

Et maintenant que la situation s’est calmée, elles suppriment en douce l’ancienne formule.

Pourtant, plus de 7000 plaintes ont été déposées par les patients pour « tromperie aggravée, mise en danger d’autrui et blessures involontaires[6] ».

C’est scandaleux…

Près de la moitié des malades seraient traités… de façon inadaptée ?!

Selon la Revue médicale Suisse, 45 % des patients souffrant d’hypothyroïdie seraient soit sur-traités, soit sous-traités[8].

Bref, près de la moitié des malades suivraient un traitement inadapté.

Dans le cas des hypothyroïdies dites « subcliniques » (déséquilibre de la TSH, mais pas de l’hormone T4), aucune étude n’a démontré le bénéfice du Levothyrox[8].

Par ailleurs, des recherches ont démontré qu’en cas d’hypothyroïdie légère (85 % des cas), le médicament ne serait pas plus efficace qu’un placebo.[9]

Trop souvent, on prescrit du Levothyrox à tour de bras, sans se soucier des différentes causes possibles…

Nous demandons un retour à l’ancienne formule

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas normal que les malades ne puissent plus utiliser l’ancienne formule, qui était pourtant bien tolérée par la majorité d’entre eux.

Quel est l’intérêt de remplacer un médicament qui fonctionne bien par un autre quoi provoque de nombreux désagréments aux malades.

Nous refusons que la nouvelle formule soit supprimée à partir dans quelques mois.

Madame, Monsieur, aidez-moi à faire passer ce message au gouvernement français pour revenir à l’ancienne formule et rendre aux patients touchés une vie plus agréable.

Signez la pétition ci-dessous.

Amicalement,

Florent Cavaler

Auteur : Florent Cavaler

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires