Arrêtons le massacre : stop à la vaccination de masse des filles et garçons au Gardasil !

 

Adressé à : Agnès Buzyn, ministre de la Santé

Quand va-t-on arrêter de nous prendre pour des imbéciles ?

Quand va-t-on arrêter de vouloir vacciner à tout va les filles et maintenant les garçons contre le papillomavirus avec le Gardasil ?

Ne tirons-nous aucune leçon du passé ou de ce qu’on peut observer dans d’autres pays ?

Je précise que cette pétition n’est PAS un débat sur les vaccins en général (qui en est un autre) mais porte bien sur le vaccin Gardasil et le scandale qui lui est associé.

Petit retour historique pour les personnes qui ne s’en souviendraient pas, car ça en vaut la peine tellement c’est édifiant :

  • En 2006, une grande campagne de communication du gouvernement français fait la promotion d’un nouveau vaccin censé prévenir le cancer du col de l’utérus, un certain Gardasil. Les jeunes filles entre 11 et 14 ans sont invitées à se faire vacciner pour être protégées de 4 types de papillomavirus (en cause dans 70% des cancers de l’utérus, donc même pas à 100%…)[1].

Jusque-là, on ne se pose pas de question, notre gouvernement sait ce qu’il fait, il y a sûrement eu de nombreuses études.

  • En 2013, une 1ère plainte est déposée par une jeune femme accusant le vaccin d’être à l’origine d’une maladie de son système nerveux contractée juste après. On commence à se demander si ce vaccin est vraiment sûr et on découvre de nombreuses zones d’ombres.


Les tests réalisés ont portés exclusivement sur son incidence sur les infections et non le cancer !

Le Gardasil a obtenu l’autorisation de mise sur le marché en 9 mois au lieu de 3 ans ![2]


Son exemple amènera d’autres femmes à se manifester.

  • En 2014, 25 nouvelles plaintes étaient déposées.

  • Fin 2015, la justice a tranché : le lien entre le vaccin et les maladies contractées par les jeunes femmes n’est pas prouvé.

Aucune reconnaissance pour les victimes. RIEN. La vaccination continue.

En matière de statistiques, pourtant, les chiffres doivent alerter : depuis 2006, 2’809 cas d’effets indésirables ont été rapportés donc 742 cas graves.

Des milliers de jeunes femmes subissent ou vont subir les conséquences de cette vaccination.

Pire, d’après les chiffres de pays qui ont massivement vaccinés les jeunes filles depuis 2007, on observe une augmentation du nombre de cancers de l’utérus !!![3] L’Australie, la Suède, la Norvège, la Grande-Bretagne sont concernés…

Les campagnes de vaccination semblent au mieux inefficaces, au pire, extrêmement dangereuses.

Nous devons ouvrir les yeux et ne pas répéter les erreurs commises autour de nous ! Le Japon et l’Autriche ont, eux, cessé leur politique de vaccination de masse respectivement en 2008 et 2013.[4][5]

13 ans après, en 2019, ce scandale continue

Nous apprenons en octobre[6] que la Haute Autorité de Santé souhaite maintenant étendre la vaccination du Gardasil…aux jeunes garçons !

Madame la Ministre Agnès Buzyn, interrogée à l’Assemblée par un député inquiet de l’augmentation du taux de cancer du col de l’utérus chez les jeunes filles vaccinées, donne une réponse aberrante et nie simplement les dangers et les effets secondaires de ce vaccin.[7]

Son discours se rapproche bizarrement de celui d’un représentant d’une entreprise pharmaceutique et c’est plutôt déroutant : « l’infection est vaincue »,  (oui, mais pas le cancer, qui, lui, augmente !!!). Elle réaffirme également sa confiance dans le vaccin…

Si même le gouvernement ferme les yeux et soutient aveuglément le Gardasil, que pouvons-nous faire ?

A croire que le gouvernement se soucie plus des laboratoires pharmaceutiques et des lobbies que des gens comme vous et moi.

Il y a clairement un problème de transparence dans cette histoire et ce, depuis maintenant 13 longues années !


Ce sont 13 longues années TRÈS lucratives pour l’entreprise ayant commercialisé le Gardasil puisqu’il a généré plus de 50 MILLIARDS DE DOLLARS depuis son lancement.

C’est le 2ème vaccin le plus lucratif AU MONDE.


Personne n’est à l’abri

Nous devons protéger nos petites filles mais aussi bientôt nos petits garçons de ces campagnes de vaccination de masse avec le Gardasil ! On entend même que la vaccination s’étendrait aux plus de 25 ans qui sont passés « à travers les mailles » en 2007…

Nous devons nous mobiliser. Maintenant.

Il y a urgence.

C’est un scandale sanitaire et c’est une aberration qu’il se produise aujourd’hui encore dans un pays comme la France. Des mesures sont à prendre rapidement !!!

Nous demandons fermement au gouvernement :

  • L’application du principe de précaution avec l’arrêt des campagnes de publicité ainsi que l’arrêt de l’imposition du vaccin par la Ministre Agnès Buzyn

  • L’analyse des études et des statistiques d’autres pays qui ont suivi l’évolution de l’incidence sur le cancer depuis 2007 (Australie, Suède, etc)

  • De la transparence de la part du gouvernement sur ce vaccin

  • La mise en place d’une étude IMPARTIALE sur les effets de ce vaccin

[1] https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/cancer/cancer-du-col-de-l-uterus/huit-choses-a-savoir-sur-le-gardasil-le-vaccin-contre-le-cancer-du-col-de-luterus-194919

[2] N. et G Delépine rappellent comment Xavier Bertrand, alors ministre de la santé, a « précipité » le mise sur le marché du vaccin et annoncé son remboursement à 65%, avant même le feu vert de la commission de transparence de la Haute Autorité de Santé et… juste avant de quitter son ministère

[3] https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/gardasil-modifie-l-histoire-218660

[4] http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/06/14/l-autriche-mise-sur-les-methodes-sures-de-prevention-du-canc.html

[5] https://www.alterinfo.net/Japon-le-Ministere-retire-sa-recommandation-en-faveur-des-vaccins-HPV-Gardasil-Cervarix_a91496.html

[6] https://www.lemonde.fr/sante/article/2019/10/30/papillomavirus-humains-le-vaccin-bientot-etendu-aux-garcons_6017443_1651302.html

[7] https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/gardasil-modifie-l-histoire-218660


Auteur : Anne Morel

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (3093)