STOP au Black Friday

Destinataire(s) : Monsieur Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance.
STOP au Black Friday

Un désastre écologique

Cette année, le Black Friday aura lieu le 26 novembre en France. 

Comme chaque année, les consommateurs vont se ruer dans les magasins et sur les plateformes d’e-commerce pour espérer faire une bonne affaire.

Certes, le Black Friday peut être intéressant d’un point de vue économique, mais cet événement représente aussi un vrai désastre écologique et environnemental.

Et ce alors que depuis quelques années, la France entre dans une démarche écologique de plus en plus forte pour protéger notre planète et limiter le réchauffement climatique. Notre participation à la COP26 à Glasgow l’a encore prouvé.

Comme tous les ans, les Français vont littéralement surconsommer pendant cette période

Ils vont acheter des objets inutiles qui ne serviront au mieux qu’une seule fois et auront de grandes chances de se retrouver au grenier ou à la poubelle dans à peine quelques semaines ou quelques mois.

Or, un rapport récent de l’ONU a prouvé que seulement 20 % des appareils électroniques jetés pouvaient se recycler. Tandis que leur durée de vie a diminué de moitié en seulement une décennie.

Il est désormais plus facile d’acheter un nouveau téléphone que de chercher à le réparer.

Et c’est tout simplement une aberration écologique !

Et ne parlons pas des vêtements. 

Selon un rapport de Greenpeace publié en 2016, la production de vêtements a doublé en une décennie. Pourtant, deux tiers des Français assument avoir au moins un vêtement neuf avec encore l’étiquette dans leur garde-robe.

La fash-fashion est un véritable fléau pour notre société. 

Il suffit de se rendre dans les boutiques de prêt-à-porter pour le constater. Chaque mois, les vêtements changent et la mode évolue. Les personnes qui souhaitent rester dans la tendance se trouvent dans l’obligation d’acheter toujours plus de vêtements. 

Chaque consommation excessive déclenche une forte émission de CO2 et une montée de l’empreinte carbone de chaque personne qui y participe.

En effet, pour prévoir le Black Friday, les entreprises vont surproduire et utiliser davantage d’électricité, de gaz, d’eau, de moyens de stockage et de transports etc.

Et pour couronner le marché, de nombreuses plateformes d’e-commerce font durer cet événement sur plusieurs semaines. Amazon a débuté une opération « Black Friday avant l’heure » dès le 8 novembre. Or, comme son nom l’indique, l’événement ne doit normalement avoir lieu qu’une seule journée.

Il faut absolument mettre des règles en place !

Nous demandons donc :

  • La suppression du Black Friday ou du moins sa limitation à une seule journée dans l’année.
  • L’instauration de limites aux entreprises en leur interdisant de surproduire avant cette journée.
  • L’application de sanctions aux entreprises qui ne respectent pas les règles évoquées ci-dessus.

Faire des économies ne doit pas vouloir dire sacrifier la planète. Signez cette pétition pour que le gouvernement puisse prendre des mesures le plus vite possible pour empêcher une nouvelle année de surconsommation et de surproduction !

Auteur : Matthieu R.

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires