STOP aux  Vaches Hublot 

Adressé à : Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture

Imaginez une vache dans un enclos en béton à peine plus grand qu’elle. Elle ne peut presque pas bouger. Sa tête est coincée dans un trou pour accéder à la nourriture et à l’eau.

C’est horrible mais attendez, il y a pire…

Imaginez maintenant cette vache avec un énorme trou sur son flan.

Ok là c’est vraiment horrible !

Mais il y a encore pire …

Une sorte de hublot fixé sur sa peau bouche le trou. Oui vous avez bien lu, un hublot !

Si vous n’avez pas encore envie de vomir, attendez la suite !

Un homme ouvre le hublot et enfile son bras tout entier dans le ventre de la vache et trifouille son estomac…

La vache est consciente mais ne peut rien faire, immobilisée dans son enclos.

Non, vous n’êtes pas dans un film de science fiction, mais plutôt dans un film d’horreur.

Sauf que ce n’est pas un film d’horreur…  mais la réalité.

L’ONG de défense des animaux L214 a diffusé de terribles images provenant d’un centre privé européen de recherche en nutrition animale, dans la Sarthe, montrant des vaches au flanc perforé équipées de « hublots » pour soi-disant étudier la digestion des bovins. [1]

Le centre de recherche est l’entreprise Sanders, leader français de la nutrition animale et filiale du groupe Avril. [2]

Je pensais que la barbarie humaine avait ses limites, mais pas en ce qui concerne la maltraitance des animaux et la torture au nom de la science.

Et c’est apparemment utile selon la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson.

Je cite : “ Choquant » mais « utile ». La pose de hublots sur la panse de vaches à des fins de recherche a de quoi indigner mais est bénéfique pour la science, en attendant de trouver des méthodes alternatives.[1]

Je ne sais pas qui elle essaie de convaincre, nous ou elle ?

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume en remet une couche en rappelant également que cette pratique de fistule gastrique sur les vaches est courante dans le monde entier et « contrôlée » par les autorités. [2]

Ben voyons, si tout le monde le fait, alors ça va …

Les vaches ne souffriraient pas selon eux… Leur niveau de stress est … mesuré…

Mais les vaches hublot ne sont pas des vaches comme les autres.

Ces vaches ne connaissent rien d’autre que leur petit enclos de béton et la personne qui vient déposer des aliments dans leurs estomacs, ou y faire des prélèvements.

Si on pratiquait la même chose sur une vache élevée en pleine air, pensez-vous qu’elle aurait un niveau de stress peu élevé comme ces vaches qu’on utilise comme des machines ?

Les vaches hublot ne connaissent que la maltraitance et l’indifférence.

Et ces pseudo chercheurs ne jouent aux apprentis sorciers que pour le rendement !

Toujours plus de rendement !

Ils testent différents aliments pour que les vaches produisent plus de viande ou plus de lait.

Plus, plus, plus, toujours plus … d’argent … et toujours plus de souffrance animale.

Arrêtons cette barbarie !!!

Les  expérimentations sur les animaux sont interdites, sauf stricte nécessité. Où est la nécessité quand le seul but est d’optimiser les animaux, pour les faire produire plus.

Où est le danger de mort ?

Ensemble demandons à Monsieur le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, l’interdiction de cette pratique. La fistulation vieille depuis plus de 200 ans n’a plus lieu d’être.

Signez aujourd’hui cette pétition pour interdire ce genre d’expérimentations animales en France.

Montrons que nous ne sommes pas des barbares.

Merci


Auteur : Lisa Dupuis

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (145)