Stop aux mégots sur les trottoirs !

Adressé à : aux mairies des villes françaises

Madame le Maire, Monsieur le Maire, à qui de droit,

Selon l’article R 633-6 du Code pénal, révisé en 2015, jeter son mégot à terre est passible d’une amende de 68 euros.

Le mégot est en effet considéré comme un déchet, et s’en débarrasser sur la voie publique est une contravention de troisième classe.

A juste titre, puisque les mégots salissent les trottoirs et sont un facteur de pollution terrifiant : rendez-vous compte, un seul mégot pollue jusqu’à 500 LITRES D’EAU!
Or, il apparaît aujourd’hui que cette amende n’est que rarement appliquée…

Comme nous le rappelle cet article de novethic, c’est huit millions de mégots qui sont jetés CHAQUE SECONDE dans le monde. Les cigarettes concentrent des milliers de substances nocives (métaux lourds, nicotine,…).

Les mégots dont les fumeurs se débarrassent sans réfléchir ne sont pas traités, ils finissent par atteindre l’eau dont nous dépendons tous dans les stations d’épuration et la pollue dramatiquement.

40% des mégots jetés en France se retrouvent dans la Méditerranée et il faut attendre 15 longues années pour qu’ils se dégradent.

Il est ahurissant de constater l’incivilité des fumeurs.

Tant de solutions ont été envisagées pour les encourager à jeter leurs mégots proprement !

Ils ne respectent pas les trottoirs, les espaces publics, ils ne respectent pas l’environnement et leur propre planète, ils ne respectent rien ni personne.

Ils ont terminé leur cigarette, et se contentent de les jeter nonchalamment du bout du doigt. Sous le prétexte que tout le monde fait de même ? Sous le prétexte qu’il n’y a pas de cendrier à côté d’eux en permanence ?

Nous en avons assez de devoir les prendre par la main.

Les solutions ont abondé pour essayer de leur faire prendre conscience de leur devoir. Certains cendriers ont été conçus pour faire de l’acte de jeter un jeu, par exemple par la société Tree6clope.

Les fumeurs devaient ici répondre à une question sur le cendrier, en jetant leur cigarette d’un côté ou de l’autre, à la façon d’un bulletin de vote.

Ce petit amusement n’a malheureusement duré que le temps d’en sourire, et 10 mètres plus loin ils ont recommencé à jeter leurs mégots à terre.

Il n’y a plus qu’une solution : appliquer fermement la sanction prévue par la loi.

A Paris il y a eu en 2017 un peu plus de 21 000 verbalisations pour mégots jetés sur le trottoir.

C’est une belle amélioration, une augmentation de 1200% par rapport à 2016.

Il faut absolument la poursuivre !

Les trottoirs sont encore inondés de vieux mégots, il est important de changer la mentalité des fumeurs à ce sujet !

Si les amendes ont seules le pouvoir de les responsabiliser, qu’il en soit ainsi !

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

veillez vous aussi à ce que les fumeurs de votre ville soient réprimandés pour leur irrespect et leur incivilité.

Aidez à changer les mentalités en faveur de villes propres et d’une planète durable !

Signez notre pétition afin que les incivilités soient réprimandées.

Nous demandons le respect dû à notre environnement commun !

Il s’agit d’un problème de pollution majeure, que les grandes villes comme Lille et Paris ont pris à bras le corps.

Poursuivez cette œuvre partout en France !


Auteur : Martin Besse

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (484)