Stop à l’orpaillage illégal en Guyane !

Adressé à : L’État français et ses représentants

Un pillage nocif pour l’environnement, l’économie et la santé

La France a l’immense chance d’avoir un morceau de territoire en Amérique du Sud qui est bercé par l’immense forêt amazonienne.

Un peu plus de 268 000 de nos concitoyens vivent en Guyane. Ce sont des Français au même titre que les personnes habitant en métropole ou dans les autres territoires d’Outre-Mer.

L’État doit donc les aider contre un fléau qui les frappe de plein fouet : l’orpaillage illégal.

Chaque année, on estime que 10 tonnes d’or sont extraites illégalement en Guyane par des garimpeiros (des chercheurs clandestins).

Ces derniers sont là pour trouver le maximum d’or sur notre territoire national pour le revendre ensuite sur le marché noir.

Non seulement nous nous faisons voler notre richesse naturelle, mais en plus nous mettons en danger tout l’écosystème et la santé des Guyanais.

En effet, les orpailleurs n’y vont pas de main morte et n’hésitent pas à utiliser massivement du mercure pour extraire l’or.

L’impact du mercure sur l’être humain est dangereux. Nous avons déjà pu compter des cas de retards de développement chez les bébés et des effets neurotoxiques.

La qualité de l’air en Guyane est catastrophique. Selon une étude de 2015, 90 % des habitants des villages du Haut-Maroni ont un taux de mercure supérieur à ce qu’il devrait être normalement.

La biodiversité est aussi gravement touchée. L’orpaillage illégal est responsable d’entre 30 et 60 % du mercure retrouvé dans les fleuves de Guyane.

Imaginez le désastre que cela représente pour les animaux, pour les poissons, pour le climat et pour la nature dans sa globalité.

Vous vous demandez certainement comment ces garimpeiros arrivent à trouver facilement de l’or.

La raison est simple : le gouvernement a diffusé lui-même des cartes qui indiquent précisément les points où chercher.

Nous nous sommes fait avoir à notre propre jeu. L’État est lui-même responsable de la situation désastreuse dans laquelle les Guyanais vivent et ne fait rien pour les aider.

L’État français a normalement compris le problème et s’est engagé personnellement à lutter contre l’orpaillage illégal. Cependant, sur le terrain, nous n’avons encore vu aucune de ces promesses se réaliser.

Tracer l’or et protéger les Guyanais !

Il ne faut pas oublier que la Guyane est certes française, mais elle ne bénéficie pas du même confort de vie que les métropolitains.

L’État doit impérativement mettre en place des mesures strictes qui peuvent mettre fin au pillage et ainsi, sauver les secteurs moteurs de la région. Il doit agir dans l’urgence pour sauver ces populations et l’environnement qui nous tient tellement à cœur.

Nous ne pouvons pas prétendre devant la scène internationale être un exemple en matière d’écologie si nous laissons de telles choses se produire sur un territoire français !

Des fonds doivent être débloqués pour aider les Guyanais à lutter contre l’orpaillage illégal quitte à devoir faire surveiller les points sensibles. Les voleurs doivent être sévèrement punis.

Nous avons d’excellents diplomates. Nous devrions donc sans aucune difficulté pouvoir conclure des accords avec le Suriname et le Brésil pour coopérer ensemble aux frontières amazoniennes.

Lorsque nous achetons un bijou en or, nous ne savons jamais réellement d’où il provient.

Sans même nous en rendre compte, il se peut que nous achetions un bracelet qui contient de l’or qui a été extrait illégalement et qui a empoisonné notre population d’Outre-Mer.

Le gouvernement doit dès aujourd’hui mettre en place des mesures qui permettent de tracer l’origine de l’or. C’est une matière précieuse, c’est même étonnant de ne pas y avoir pensé avant.

Nous devons impérativement suivre l’or de son extraction jusqu’à sa distribution sinon, c’est la porte ouverte à tous les abus.

Ne laissons pas nos amis Guyanais se faire intoxiquer au mercure sans agir. La France passe pour un pays qui se laisse voler ses richesses et qui reste les bras croisés face à la souffrance de ses citoyens.

Nous devons impérativement, grâce à cette pétition, faire entendre notre voix !


Auteur : Victoria D.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (125)