STOP aux prospectus dans nos boîtes aux lettres !

Adressé à : Dirigeants des enseignes de la grande distribution

Chaque année, ce sont plus de 20 milliards de prospectus publicitaires qui atterrissent dans nos boîtes aux lettres ! (1)

En tout, cela représente près de 900 000 tonnes de papier, soit 13,6 kg par an et par habitant.

Et souvent, il s’agit de publicité non-sollicitée.

Imaginez donc le gâchis d’arbres, d’eau et de transport pour acheminer des prospectus qui ne seront même pas lus avant d’être jetés à la poubelle.

Un immense gâchis écologique et économique. 

A l’heure où chacun d’entre nous essaie d’agir à son échelle pour ne plus participer à la déforestation passive et réduire son impact écologique, il est tout simplement honteux que les grandes entreprises ne fassent pas leur part et continuent à polluer en toute impunité.

Ainsi, Leclerc avait annoncé en 2010 qu’il supprimerait tous les prospectus d’ici 2020. Mais aujourd’hui, rien n’a été fait et la proposition est abandonnée.

Du vent.

Un peu comme ces enseignes qui ne respectent même pas l’autocollant « Stop Pub ». (2) A Strasbourg par exemple, Intermarché et Pizza Hut font actuellement l’objet de plaintes pour avoir déversé massivement leurs prospectus dans toutes les boîtes aux lettres, même celles qui n’en veulent pas !

Pire, ce marché est même en progression : l’UFC-Que-Choisir a relevé une hausse de 300 grammes de prospectus en plus par habitant et par an ces dernières années.

Imaginez ça multiplié par les 67 millions de Français… (3)

Nous sommes confrontés à une véritable frénésie publicitaire entretenue par Carrefour, Leclerc, Super U et j’en passe !

Pourtant, il n’est pas forcément question d’abandonner totalement les catalogues, mais de les produire et distribuer de manière raisonnée, pour des gens qui voudront vraiment les lire.

Des solutions innovantes pourraient être mises en place :

  • Mettre des catalogues en libre-service dans les magasins
  • S’inscrire à une liste de diffusion par courrier, sur la base du volontariat
  • Les recevoir sous forme numérique par mail

Mais pour cela, il faut que les industriels entendent notre ras-le-bol. Car tant qu’ils n’auront pas d’incitation ou une exposition médiatique, ils ne changeront rien !

Signons donc cette pétition pour dire STOP à nos boîtes aux lettres qui débordent !


Auteur : Une citoyenne engagée

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (528)