STOP à la surclimatisation !

Adressé à : Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique

La planète et notre santé en danger

Chaque année, au moindre pic de chaleur, les espaces publics baissent la température à l’extrême grâce à la climatisation.

N’avez-vous jamais eu froid dans un supermarché alors qu’il faisait 40 degrés dehors ?

Et non, vous n’étiez pas dans le rayon des surgelés. Évidemment, cette sensation est loin d’être normale et naturelle.

La climatisation est particulièrement nocive pour notre santé.

En effet, alors qu’il fait chaud dehors, nous entrons tout à coup dans un lieu qui dépasse à peine les 20 degrés, puis nous retournons dans la chaleur juste après.

Le corps humain a de quoi en perdre ses repères.

Sa réaction est alors de nous rendre malade.

Qui n’a jamais eu un petit rhume en plein été ?

Si la climatisation est mal entretenue, elle peut même être à l’origine d’une allergie et d’affections ORL.

La crise sanitaire que nous vivons actuellement a mis en lumière le fait que la climatisation peut éventuellement contribuer à faire circuler des virus et des bactéries dans une pièce fermée.

Outre le danger pour l’Homme, la climatisation est aussi extrêmement dangereuse pour l’environnement.

Aujourd’hui, il est possible de voir des terrasses extérieures entièrement climatisées.

Quel est l’intérêt de manger dehors en plein soleil si c’est pour avoir froid ?

N’avez-vous jamais remarqué que les magasins laissaient la porte ouverte alors que le système était en route ?

N’est-ce pas du gaspillage ?

Malgré cela, la demande n’a jamais été aussi forte même chez les particuliers.

Tout le monde souhaite désormais avoir sa climatisation privée.

En moyenne, 90 % des foyers américains ont l’air conditionné.

Les pays européens sont en bonne voie pour atteindre un tel nombre.

L’utilisation de la climatisation est aujourd’hui responsable de 10 % de la consommation mondiale d’électricité.

L’existence d’une surclimatisation est assez contradictoire.

Il fait de plus en plus chaud parce que la planète est en train de se réchauffer à cause de nos comportements.

Les systèmes de climatisation dégagent énormément de gaz à effet de serre qui est responsable du réchauffement de la terre et des changements climatiques.

Mais nous continuons à accélérer le réchauffement en surconsommant et en polluant toujours plus.

Changer les comportements de consommation

Certes, il est toujours agréable de pouvoir venir se rafraîchir dans une boutique lorsqu’il fait chaud dehors, mais nous ne devons pas en sacrifier notre santé et l’environnement.

Cependant, il ne faut pas abuser de cette technologie en transformant les lieux publics en véritable congélateur.

Madame Pompili,

nous vous demandons d’agir en instaurant des mesures fortes afin de pouvoir atteindre nos objectifs écologiques.

Il faut obliger les espaces publics à réduire leur consommation énergétique.

Nous pouvons déjà dire que les magasins climatisés qui laissent la porte ouverte sont hors la loi.

Pareillement, il faut inciter les particuliers à ne pas surclimatiser les logements.

Pourquoi ne pas récompenser les personnes et les entreprises qui ont une conscience écologique et qui utilisent la climatisation uniquement quand cela est nécessaire et sans en abuser ?

Si vous aussi vous trouvez que certaines entreprises abusent de la climatisation et qu’il vous est déjà arrivé d’avoir froid en pleine canicule, signez la pétition.

L’environnement a besoin de nous pour faire remonter les excès qui le font tant souffrir.


Auteur : Roger T.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (233)