Stop à la surtaxation de l’essence et de l’énergie !

Adressé à : Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes publics et Elisabeth Borne, Ministre de l'Ecologie

Double taxation

L’essence, le gasoil, l’électricité, le gaz, les cigarettes … le montant de la facture ne cesse d’augmenter, en raison de la multiplication des taxes prélevées par l’Etat : la TVA bien sûr, les taxes environnementales plus récemment … sur lesquelles est également prélevée une TVA complémentaire !

Des taxes sur les taxes, c’est possible ?

Mais oui, malheureusement !

D’après UFC-Que choisir, ces dernières représentent plus de 6 euros sur chaque plein d’essence, ou encore un surcoût de 62 € par an pour un chauffage au fioul, 56 € pour l’électricité et 31 € pour le gaz.

Elles permettent ainsi à l’Etat d’empocher 4,6 milliards d’euros chaque année (3,2 milliards d’euros sur le carburant, 1 milliard d’euros sur l’électricité, 200 millions d’euros sur le gaz) !

Paradoxalement, l’essence et la cigarette, qui sont les produits les plus surtaxés, représentent 21% de la fiscalité des biens et des services, alors qu’ils ne constituent que 3,6 % de la consommation des ménages.

Stop à l’hypertaxation, on nous prend pour des vaches à lait !

Des dépenses contraintes

Mis à part pour les cigarettes, ces dépenses sont obligatoires : se chauffer ou se déplacer ne peut être considéré comme un choix, il s’agit bien d’une nécessité à laquelle tout ménage doit satisfaire.

Si la plupart des travailleurs en milieu urbain peuvent bénéficier d’un réseau de transport en commun leur permettant de réduire l’usage de leur véhicule, il n’en est pas de même en contexte rural où la voiture est incontournable.

Par ailleurs, certains professionnels sont contraints, compte tenu des missions qui leur sont confiées, d’effectuer de nombreux déplacements. Ces usagers sont donc les victimes directes de cette surtaxation.

Concernant les dépenses énergétiques, il existe certes des alternatives permettant de réduire la consommation (ex : meilleure isolation, panneaux solaires, etc.), mais ces rénovations exigent un budget dont de nombreux usagers ne disposent pas.

Ils n’ont donc pas d’autre choix que de se plier à cette double taxe abusive !

Halte à l’hypertaxation qui porte atteinte au pouvoir d’achat des Français !

Une surtaxation abusive

Première recette fiscale de l’Etat avec un total annuel de plus de 129 milliards d’euros, la TVA affecte déjà considérablement le budget des consommateurs.

A titre d’exemple, elle représente environ 50 % des impôts payés par un couple avec 2 enfants à charge.

Avec ce système de double taxation en cascade, ce montant risque de s’alourdir sans que nous en ayons directement conscience, car cette fois, les chiffres sont dissimulés derrière des écrans « bonne conscience ».

Œuvrer à la transition écologique est certes une nécessité, mais doit-elle se faire au détriment du pouvoir d’achat qui ne cesse d’être réduit par la multiplication de ces taxes ?

Exigeons que l’énergie et l’essence soient imposées à leur juste niveau, et non plus surtaxées comme aujourd’hui !

Demandons tous ensemble à M. Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics, et à Elisabeth Borne, Ministre de l’Ecologie, de mettre fin à cette surtaxation abusive qui réduit le pouvoir d’achat des français !


Auteur : Alain Joly

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (382)