Stop au trafic d’animaux !

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République

Le trafic d’animaux existe encore en 2020, c’est une abomination qui doit cesser !

Monsieur Emmanuel Macron, en qualité de Président de la République française, vous devez agir pour que les choses changent.

Des espèces menacées disponibles à la vente sur Internet

Quelle hypocrisie !

D’un côté on classe des animaux comme espèces menacées ou en voie d’extinction et d’un autre côté on ferme les yeux sur le commerce en ligne de ces animaux.

Aujourd’hui Internet est devenu le terrain de chasse des trafiquants et des revendeurs qui profitent peut-être de l’ignorance de certains.

Mais ils profitent surtout de la latitude qui leur est laissée pour agir impunément !

La très sérieuse association WWF a rendu un rapport il y quelques jours concernant la cybercriminalité sur les réseaux sociaux en Belgique et aux Pays-bas, plus précisément concernant le trafic d’espèces protégées.

C’est ainsi que l’association a épinglé des dizaines d’annonces illicites proposant à la vente en Europe des animaux pourtant menacés d’extinction.

Les hommes politiques doivent donner l’exemple !

Les dirigeants politiques portent une lourde responsabilité et c’est eux qui l’ont voulu, à partir de là ils doivent être irréprochables !
Mais ce n’est pas du tout ce qu’on observe.

Récemment le ministère de l’environnement sénégalais a été au cœur d’une opération de trafic animalier, dès lors comment s’étonner que les trafiquants se sentent autorisés à poursuivre leur détestable commerce ?

Au Zimbabwe, des femmes s’organisent pour lutter contre le braconnage, acceptant de mettre leur vie en danger pour sauver les éléphants toujours concernés par le trafic de l’ivoire en 2020.

Quel cauchemar !

Et que font les gouvernements ?

Est-ce à ces pauvres femmes d’agir à la place des chefs d’états ?

Ont-elles davantage de moyens et de pouvoir que les politiques ?

Ou simplement plus de courage et de volonté ?

L’Afrique n’est pas la seule concernée

C’est peut-être le continent le plus touché par le trafic d’animaux mais ce n’est pas le seul concerné.

La France est capable d’intervenir en Afrique lorsque des intérêts militaires ou économiques sont en jeu, elle doit aussi s’engager pour la défense des espèces menacées.

Il faut rechercher les intérêts de l’humanité à long terme et les animaux sont directement liés à ce que nous appelons l’Humanité.

Les chefs d’états africains et les chefs d’états européens doivent coopérer dans ce sens.

Il ne faut pas espérer laisser faire le mal en Afrique en imaginant que le reste du monde ne sera pas éclaboussé !

D’ailleurs le trafic d’animaux n’est pas un problème africain, il touche aussi la France.

Le 13 juillet 2020, une camionnette a été arrêtée à Mulhouse, en Alsace, avec une centaine de chiots à bord … et elle est repartie tranquillement, sans que ses occupants soient inquiétés !

Il faut que ça cesse !

Monsieur Macron, il est temps d’agir pour que cela cesse. Nous vous demandons :

  • de renforcer la collaboration internationale pour lutter contre le trafic d’animaux
  • de renforcer les sanctions prises par les contrevenants aux lois françaises visant à défendre les animaux
  • de donner plus de moyens aux douanes afin de renforcer les contrôles aux frontières et sur le territoire français
  • de renforcer les contrôles et les sanctions prises à l’encontre des trafiquants sur Internet

Signez cette pétition !

En signant cette pétition et en la transmettant, faites circuler l’information et demandez au Président de la République d’user de son autorité.


Auteur : Georges L.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (241)