STOP à la vente d’animaux de compagnie en magasin et en ligne

Adressé à : Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’alimentation

STOP STOP STOP !!! Il faut arrêter ce marché de la souffrance.

Il est intolérable que dans une société qui se dit évoluée comme la nôtre, on autorise encore la vente d’animaux vivants dans des animaleries ou via des petites annonces en ligne…

ACHATS COMPULSIFS + ABANDONS EN MASSE = PALMARÈS DE LA HONTE

Plus d’un foyer sur deux en France possède un chien, un chat, un poisson rouge ou un rongeur. La France est ainsi la grande championne avec la plus grande population d’animaux domestiques de l’Union européenne.

Malheureusement, elle est aussi la grande championne d’abandons d’animaux domestiques. Elle détient le record européen avec 100 000 animaux abandonnés chaque année, dont 60 000 durant l’été.

Pourquoi tant d’abandons ? Tout simplement à cause d’achats compulsifs d’animaux.

Beaucoup ne réfléchissent pas aux contraintes qu’entrainent l’arrivée d’un animal à la maison. Ils craquent devant un petit chien ou un lapin nain comme ils craqueraient pour une bonne crêpe au sucre à la foire.

Un chiot ou un chaton, c’est tellement mignon… Sauf qu’une fois le petit chien devenu grand, il devient embarrassant :

  • Il faut le sortir plusieurs fois par jours,
  • accepter que sa maison ne soit pas propre tout le temps,
  • payer des factures de vétérinaires parfois salées,
  • trouver une solution souvent onéreuse pendant les vacances si on ne peut pas emmener son animal domestique avec soi.

En bref, un animal de compagnie demande beaucoup de temps, de patience et un certain budget.

En contrepartie, on reçoit de l’amour inconditionnel … Une source de joie qui n’a pas de prix.

Trafics + importations massives = conditions de vie déplorables des animaux

Les animaux domestiques vendus en animaleries sont exposés en vitrine comme de vulgaires produits de consommation. Ils sont souvent détenus dans des conditions épouvantables et nombreux sont ceux qui sont malades.

Ne vous fiez pas aux petites annonces de particuliers non plus ! Qui sait qui se cache derrière ?

L’envers du décor de ce commerce juteux n’est que souffrance.

Chaque année, plus de 14.000 enquêtes sur des affaires de maltraitance sont réalisées par la SPA.

Les enquêtes révèlent des animaux traités comme des objets ! Ils vivent souvent dans des conditions d’hygiènes abominables, au milieu de leurs excréments, enfermés dans des cages.

Sans oublier les conditions de transport, parfois dans des cartons avec quelques trous pour respirer… sans nourriture… sans eau … avec des températures qui peuvent atteindre 50 degrés l’été et de vrais frigos l’hiver.

Chaque transport d’animaux vivants devrait être contrôlé par un vétérinaire avant de partir. Mais c’est rarement le cas lorsqu’il s’agit d’animaux domestiques…

C’est contraire à l’éthique de respect d’un être vivant doué de sensibilité, souligne Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA.

Mieux vaut adopter un chien ou un chat à la SPA, vous ferez une bonne action en sauvant un animal qui a été lâchement abandonné.

Une autre solution est d’acheter un chien ou un chat chez un éleveur agréé qui saura vous conseiller correctement et vous accompagner. Vous aurez la certitude d’accueillir un animal chez vous en bonne santé.

Il faut imposer un encadrement strict des ventes d’animaux domestiques !

À l’étranger, des pays comme en Belgique, Grande Bretagne, ou encore les États de Californie et de New-York ont déjà fortement restreint, voire interdit, la vente d’animaux de compagnie dans les animaleries.

Alors pourquoi la France n’impose pas enfin des lois qui interdisent ces trafics d’animaux domestiques ?

Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’alimentation, nous vous demandons :

  • d’interdire la création ou la cession de tout établissement commercial de vente de chiens et de chats ;
  • d’interdire la vente d’animaux en dehors de l’activité d’élevage dont il est issu ;
  • de réserver les annonces en ligne aux seuls éleveurs et professionnels agréés ;
  • de renforcer la lutte contre l’abandon des animaux domestiques.

Signez et partagez le plus possible autour de vous cette pétition si la cause animale vous tient à cœur. Ne laissons pas souffrir nos fidèles compagnons, ce ne sont pas des biens de consommation !

Merci


Auteur : Jasmine F.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (5967)