STOP au viol des femmes en France !

Adressé à : Madame Élisabeth Moreno, Ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes

Un phénomène de plus en plus courant et impuni

En France, toutes les sept minutes, une femme se fait violer.

On estime donc le nombre de viols à 94 000 par an.

Généralement, le violeur est une personne que la femme connaît. Il peut s’agir de son mari, d’un parent ou d’une connaissance.

Mais il y a aussi de plus en plus de jeunes femmes qui se font agresser et violer par des hommes trop entreprenants.

Le mouvement « Me too » a pu libérer la parole de certaines femmes sur les réseaux sociaux.

Et beaucoup ont été surpris d’apprendre à quel point elles sont nombreuses à vivre cette situation insoutenable.

Et il est vrai que les victimes ont peur de dénoncer leurs agresseurs.

Elles sont très peu prises au sérieux par les forces de l’ordre en premier et par leurs proches si le violeur en fait partie.

Les femmes ressentent de la honte et du dégoût. Elles peuvent aussi ressentir un certain sentiment de culpabilité à cause des gens.

D’une certaine façon, elles « détruisent » la vie d’un homme en le dénonçant comme l’on peut souvent entendre dire.

Les autres peuvent aussi les culpabiliser sur leurs tenues vestimentaires.

Aujourd’hui, la justice ne les soutient toujours pas dans ce combat de tous les jours.

Saviez-vous qu’en France, seulement 2 % des affaires de viol font l’objet d’une condamnation ?

Trouvez-vous cela normal qu’en 2020, violer une femme reste impuni par la loi ?

Et pour ce qui est des victimes, est-ce que nous pensons au fait qu’elles voient leurs agresseurs vivre normalement comme si de rien était alors qu’elles sont profondément détruites ?

Quand on voit qu’un violeur multirécidiviste peut se promener tranquillement dans la rue après avoir purgé une peine de quelques mois de prison ou après avoir écopé d’un sursis, c’est tout bonnement scandaleux !

Nous sommes aujourd’hui un des pays les plus développés en ce qui concerne la justice et les droits de la femme, pourtant, quand nous voyons de tels chiffres, nous avons de quoi en douter.

De vraies sanctions et un accompagnement pour les victimes !

Nous prétendons être un pays des Droits de l’Homme, pourtant la gente féminine ne se sent pas en sécurité ici.

À tout moment, les femmes peuvent se faire agresser, insulter, battre et violer dans l’indifférence la plus totale.

Nous devons dès maintenant, madame Moreno, nous pencher sur ce problème.

Le viol est encore aujourd’hui le crime le plus répandu en France.

Ce n’est certainement pas aux femmes d’avoir peur et de chercher à s’en protéger. Les mentalités doivent changer.

Certes, depuis 2016, les gouvernements tentent de prendre des mesures, mais c’est encore loin d’être suffisant.

Les peines doivent être maximales pour ce genre de personnes capables du pire.

Aujourd’hui, les violeurs n’ont pas peur de recommencer parce qu’ils savent qu’ils pourront salir librement l’honneur de la victime et qu’ils n’écoperont que de quelques mois de prison maximum.

Pourtant, le Code pénal punit le viol de 15 ans de réclusion criminelle.

Avez-vous déjà vu un violeur passer 15 ans de sa vie derrière les barreaux ? Non.

De plus, il faut accompagner les femmes victimes.

Il faut les aider dans les démarches juridiques, leur offrir un véritable soutien psychologique pour qu’elles puissent se reconstruire et aller de l’avant.

Des campagnes de prévention doivent avoir fréquemment lieu pour toucher un plus grand nombre.

Les femmes ne doivent plus avoir peur de parler.

Les hommes doivent apprendre dès le plus jeune âge qu’une femme se respecte et qu’elle a son consentement à donner lors d’un rapport sexuel.

Nous connaissons tous dans notre entourage une femme qui a déjà été violée.

Peut-être même qu’elle se trouve sous vos yeux, mais qu’elle n’a jamais osé en parler.

Pour libérer la parole des victimes et enfin punir les violeurs, signez cette pétition !

C’est ensemble que nous arriverons à changer les choses.

Sources

  • https://www.franceinter.fr/emissions/pas-son-genre/pas-son-genre-10-septembre-2020
  • http://www.victimedeviol.fr/concernant-les-victimes.html
  • https://www.lesinrocks.com/2017/10/news/les-chiffres-effarants-dagressions-sexuelles-et-de-viols-en-france/
  • https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/publications/droits-des-femmes/lutte-contre-les-violences/premiers-resultats-de-lenquete-virage-violences-et-rapports-de-genre/
  • https://www.vie-publique.fr/en-bref/19859-24-recommandations-pour-lutter-contre-le-viol
  • http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1492491-violences-sexuelles-comment-proteger-et-soigner-les-victimes-en-suivant-ces-3-axes.html

Auteur : Camille B.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires (255)