TOUCHE PAS À MON APL !!!!

Adressé à : Emmanuel Macron, Président de la République,

Monsieur le Président de la République, n’en avez-vous pas marre de taper toujours sur les plus faibles ?

Vous supprimez l’ISF pour ne pas vous mettre à dos quelques 3 ou 4000 ultra-riches qui vous menacent de porter leur argent ailleurs. Des personnes qui ne connaissent pas le besoin. Qui ne savent pas ce que c’est que de choisir entre manger et avoir chaud l’hiver.

Oui Monsieur le Président de la République. Comme beaucoup de personnes en France, mon budget est si bas qu’une fois mon loyer payé, il ne me reste pas assez pour manger à ma faim et payer mes factures d’électricité.  Il me faut donc faire un choix.

Et maintenant vous voulez compenser la perte de l’ISF en fouillant dans les poches des pauvres ? Vous voulez baisser, voire supprimer pour certains les APL ?

Rappelez-moi Monsieur le Président combien paient d’impôt Google, Amazon, Facebook et Apple en France ?  Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire ! A eux quatre ils ne paieraient que 46 millions d’euros d’impôts quand en 2012 leur imposition avoisinait les 500 millions d’euros par an [1]…  Allez-vous prendre dans leurs poches ?

NON !

Rappelez-moi combien paient les grands groupes pharmaceutiques en France ? Ne sont-ils pas sensés combler le trou de la sécurité sociale ?

Vous n’osez pas les toucher de peur de voir leurs capitaux partir à l’étranger ou parce qu’ils menacent l’État de délocaliser leurs forces de travail dans un autre pays.

De gouvernement en gouvernement, vous pliez devant ces géants. Et de gouvernement en gouvernement, vous demandez plus de sacrifices aux revenus modestes et aux démunis de votre pays.

Sous Hollande on parlait déjà de supprimer l’APL pour les étudiants non boursiers…

Les étudiants issus de familles de classe moyenne, qui n’ont pas droit à une bourse car leurs parents sont juste à la limite… Ces étudiants qui font plein de petits boulots pour soutenir leurs familles en finançant eux-mêmes leurs études… Ces étudiants n’auraient plus eu accès à l’APL ?

Heureusement, le gouvernement n’a pas poursuivi ce projet insensé. Il a compris que les jeunes sont la force de notre pays, notre avenir.

Et puis l’APL accession qui permettait à tant de petits foyers d’accéder à la propriété a été supprimée. Cette suppression force ces foyers à rester en location et à toucher l’APL locative qui coûte 70% de plus à l’État ! Super calcul …

On a aussi eu droit à la baisse de 5€ par mois de l’APL ! 5€ peuvent vous paraître une goutte d’eau dans votre budget mais pour beaucoup de personnes en France, 5€ est un repas de moins.

Cela ne vous a pas suffi non plus ? Vous voulez encore plus nous pénaliser ?

L’aide au logement bénéficie aujourd’hui à 6,5 millions de foyers français. Un allocataire des APL sur deux vit en dessous du seuil de pauvreté. Un sur deux Monsieur le Président !

Le nouveau calcul de l’APL serait soi-disant plus juste. Calculé sur les revenus actuels plutôt que sur ceux de 2 années en arrière. Mais pas plus juste pour les personnes qui auraient dû les toucher 2 ans auparavant mais qui à cause du système en place ont attendu de pouvoir présenter une feuille d’impôt avec leur revenu à la baisse pour en profiter. Et si maintenant elles ont de nouveau un revenu qui ne permet plus l’APL, elles devraient donc s’assoir sur ce qui leur étaient dû ? Où est la justice ?

Résultat des courses, 1,2 deux millions de perdants sur environ 6,5 millions d’allocataires.[2] Ces derniers verront l’APL baisser voire même être supprimée.

Je vous demande donc Monsieur le Président de tenir compte du décalage entre le système de calcul actuel et le nouveau système, et de verser les APL dues pour la période N-2 à nos jours à ces foyers grands perdants du nouveau calcul !

Nous ne parlons pas de personnes devenues du jour au lendemain multimillionnaires. Nous ne parlons pas de ces riches qui surfent sur l’évasion fiscale. Nous parlons de personnes dont le revenu a légèrement augmenté, assez pour ne plus être dans la case des « démunis », mais pas assez pour vivre correctement.

A la fin c’est toujours la classe moyenne qui trinque. Ensevelie sous les impôts de toutes sortes et aucune aide !

Vous ne pouvez pas toujours demander aux mêmes de payer … Il faut donner aussi !

– Signez cette pétition. Comme moi dîtes à Monsieur Macron « Touche pas à mon APL ! » –

[1] www.leparisien.fr/economie/google-apple-facebook-amazon-comment-les-geants-du-numerique-echappent-a-l-impot-03-03-2019-8023638.php

[2] https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/apl-mauvaise-nouvelle-a-venir-des-le-mois-d-aout-pour-les-beneficiaires-7797971582

Auteur : Sylvia Blanc

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (275)