Travailler plus après le confinement ?

NON à un second sacrifice du peuple ! OUI à un nouveau modèle économique !

Adressé à : Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances

Depuis le début de la crise sanitaire, vous vous êtes montré particulièrement regardant sur la situation économique qui en découle.

Elle est préoccupante, il est vrai : de nombreux secteurs sont complètement gelés, des milliers d’entreprises craignent pour leur survie, ainsi que les citoyens pour leur emploi.

La machine économique tourne au ralenti et la relance s’annonce bien difficile.

Mais soyons clairs : nous ne voulons pas d’un retour à la « normale » avec un système polluant, injuste et déshumanisant, qui n’a d’yeux que pour la croissance et le profit.

Prenons acte des enseignements tirés de cette crise et profitons de cet essoufflement pour réorienter l’économie vers un avenir plus souhaitable.

 

NON à un second sacrifice du peuple !

Il est impensable que les Français se sacrifient encore pour l’économie du pays.

Voyez plutôt les mots du patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux :

« Il faudra bien se poser tôt ou tard la question du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise économique et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire. » (1)

Il suffirait donc « simplement » de rogner nos droits sociaux pour sortir de la crise ?

Cessez donc de regarder uniquement les chiffres et intéressez-vous à la réalité.

Pendant que vous déplorez des courbes qui s’effondrent et des manques à gagner, le peuple souffre physiquement et moralement.

Certains ont vu leurs proches emportés par le virus, d’autres l’ont contracté et ont encore des séquelles de la maladie.

De plus, le confinement a des conséquences dramatiques : l’isolement et l’absence de loisirs impactent lourdement la santé morale des individus.

Sans parler des inégalités qui sont de plus en plus exacerbées dans un tel contexte.

Enfin, la crise économique engendre des situations insoutenables pour les indépendants, les artisans et les petits commerçants.

Les Français ont déjà assez souffert.

Tous font des efforts remarquables depuis le début de la crise, avec l’espoir que le cours des choses s’améliore au plus vite.

Leur en demander plus, c’est augmenter le risque de burn-out, de maladies, voire de suicides…

Ce n’est pas au peuple de rattraper le temps perdu pour permettre aux mêmes personnalités de s’enrichir sur son dos, encore et toujours.

 

OUI à un nouveau modèle économique !

La crise liée au Covid-19 met en lumière les dysfonctionnements du modèle économique actuel.

On a pu voir de nombreux graphiques montrer la contradiction entre la vie et la croissance, à commencer par les mesures de confinement (2) : si vous n’aviez pris en compte que l’argument économique, le nombre de morts aurait été effroyablement élevé.

Plus encore, la situation montre l’état déplorable dans lequel se trouvent nos services publics liés à la santé (3).

lits-hopitaux-france-chute-sante

De manière générale, on ne peut que constater l’absence de soin et d’attention accordés à l’humain.

La logique de profit gouverne, au détriment des conditions de travail et de vie.

Monsieur le Ministre,

Il ne faut pas se contenter de relancer automatiquement la machine économique telle qu’elle était, mais il faut l’améliorer.

L’hyper-compétitivité, entraînant surproduction et surconsommation, est malsaine pour la planète et pour la vie dans son ensemble.

Si nous repartons dans cette direction, nous fonçons droit dans le mur.

Il ne suffit pas de travailler davantage pour éponger les dettes contracter par l’Etat.

Il faut refondre le système économique pour le rendre meilleur, plus juste et plus viable.

Il ne faut pas nécessairement travailler plus, mais travailler mieux !

Dépasser les cadres de pensée traditionnels pour construire une société meilleure.

L’occasion est là, il ne reste qu’à la saisir.

Signez cette pétition pour un nouveau modèle économique !


Auteur : Clément T.

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (1947)