Non à l'abandon de la pesée des ordures ménagères sur la Haute Combe de Savoie ! Oui à son adoption sur tout Arlysère !

Destinataire(s) : Conseil Communautaire de la CA Arlysère
Non à l'abandon de la pesée des ordures ménagères sur la Haute Combe de Savoie ! Oui à son adoption sur tout Arlysère !

Depuis une dizaine d'années et sous l'impulsion des élus locaux de l'époque, les habitants des communes de la Haute Combe de Savoie (Frontenex, Tournon, Verrens-Arvey, Cléry, Saint-Vital, Montailleur, Grésy, Plancherine, Notre Dame des Millières, Bonvillard et Sainte Hélène sur Isère) sont fiers de participer activement à la réduction de leur production de déchets ménagers. Ainsi, le système de collecte (la pesée embarquée) permet à chacun de payer une contribution proportionnelle au volume de déchets produits.

Au delà de cette méthode équitable, cette redevance incite activement chaque citoyen responsable à trier plus finement ses matières rejetées, pour réduire considérablement le volume des déchets ultimes détruits ou enfouis, avec des conséquences néfastes pour notre environnement (déjà lourdement atteint par la crise passée de la dioxine). Ceci s'inscrit en plein parmi les préoccupations majeures de notre époque. Pour information, la production nationale annuelle de déchets par habitant est de plus de 200 kgs, celle sur le territoire de la Haute Combe de moins de 80 kgs, toutes corrections apportées !! Pourtant, malgré ces avancées, une majorité des élus de la Communauté d'Agglomérations Arlysère a pris la décision pour 2023 de cesser la collecte pesée des ordures ménagères sur la Haute Combe et de passer la marche arrière pour revenir à une collecte classique. Ceci signifiera pour le contribuable la fin de la facturation semestrielle proportionnelle au volume produit, et son remplacement par une taxe supplémentaire ajoutée à l'impôt sur le foncier bâti, avec la même base de calcul (surface...), complétement indépendante du volume de déchets produits. Qui plus est, cette nouvelle taxe sera parfaitement injuste du fait que les bases de calcul très disparate généreront des écarts de Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) allant du simple au triple d'une commune à l'autre.


Pourquoi abandonner une méthode qui fonctionne depuis 10 ans?


La raison invoquée est la nécessité "d'harmoniser" sur la Communauté d'Agglomérations les différents modes de financements perçus, injonction faite par les services de l'état.

Au lieu d'agir positivement et de saisir cette occasion pour faire profiter les communautés d'Albertville, Beaufortain et Val d'Arly de cette méthode qui a fait ses preuves et qui a été testée pendant une décennie en Haute Combe, les élus d'Arlysère à leur majorité décident arbitrairement de l'abandonner, l'estimant trop compliquée à mettre en place sur la globalité d'Arlysère.

Pour le citoyen de la Haute Combe, cela signifie dans un premier temps l'arrêt de la prise en compte de sa production réelle de déchets, et, inexorablement l'augmentation de celle-ci. Ceci est inacceptable , tout autant que le fait de ne pas faire profiter les autres populations de cette méthode concrète, efficace et équitable, à l'heure de l'action contre le changement climatique.

Pour information, la collecte par pesée embarquée est en place depuis longtemps dans des métropoles plus importantes que la nôtre, comme celle du Grand Besançon.


Alors, pourquoi pas chez vous ??


Si une demande en était faite aux services de l'état, il pourrait être mis en place une étude d'envergure pour perfectionner la méthode existante et l'étendre progressivement à la diversité de l'habitat Arlysère. Cette demande aurait de très grandes chances d'être prise en considération car les services ministériels, à travers un rapport de 2014 demandaient aux collectivités territoriales de mettre en place une redevance incitative, à l'horizon 2025.

Où se trouve la cohérence dans la démarche inverse que veut entreprendre Arlysère?

Comment Arlysère peut-il débuter la mise en place d'un Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) en annulant une mesure très efficace (- 40% de déchets ménagers au minimum), tout en annonçant de nouvelles études pour inciter ses administrés au tri !!

Comme l'a rationnellement démontré l'ADEME (qui subventionne d'ailleurs fortement la mise en place de la collecte par pesée) , seule la redevance incitative produit des résultats significatifs, démonstration faite de façon irréfutable sur la Haute Combe de Savoie.


Pour demander fermement à vos élus de revenir sur cette décision et de voter son ajournement,signez et faites signez massivement cette pétition que nous leur remettrons en votre nom

Auteur : Collectif "Maintien et généralisation de la REOM"

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires