Plastique alimentaire :
en finir avec cette folie

Adressé à : Dirigeants de la Grande distribution et aux responsables politiques

Arrêtons de remplir nos poubelles et les océans de plastique

Une baleine a été retrouvée morte aux Philippines le 18 mars 2019 avec 40 kg de plastique dans l’estomac :[1]

pétition stop plastique alimentaire : baleine
L’estomac de cette baleine contenait 40 kg de plastique et sacs plastique.

C’est devenu une habitude. Cela se produit maintenant dans toutes les mers du monde. Les oiseaux, les tortues et d’autres animaux sont touchés également :

stop plastique pétition : oiseaux
stop plastique alimentaire : tortue

Même les îles paradisiaques sont aujourd’hui envahies par le plastique :

Stop plastique alimentaire : iles

Mais peut-on s’en étonner ??

Il devient impossible d’acheter de la nourriture sans qu’elle ne soit emballée dans deux ou même trois couches de plastique.

➥ Cela arrange bien l’industrie agro-alimentaire :

Ils nous imposent des paquets énormes, remplis d’air, d’emballages, avec de moins en moins de nourriture à l’intérieur.

➥ Cela arrange bien les supermarchés :

Vous passez à la caisse avec un caddie rempli de paquets chatoyants ; vous ne vous étonnez pas de payer plus de 100 euros, alors qu’il n’y en réalité pas grand-chose comme alimentation réelle.

L’essentiel du volume de nos achats est composé de papier, plastique, aluminium, polystyrène.

Ils ne nous laissent pratiquement plus le choix. Ils nous obligent à avoir des frigos, des placards, des conteneurs à poubelles de plus en plus grands !

Il faut en finir avec cette folie : signez la pétition ci-dessous aux dirigeants de la Grande distribution et à nos responsables politiques !!

Selon une grande étude sur les plastiques publiée par Friends of the Earth Europe : [2]

  • Chaque année, l’Europe produit à elle seule 49 millions de tonnes d’emballages plastiques ; en 2020, elle consommera 900 milliards de produits alimentaires et boissons emballées, chaque année !!
  • A 95 %, ces emballages ne servent qu’une seule fois, et sont jetés après leur première utilisation ;
  • Une fois dans les poubelles, moins de 30 % sont recyclés, ; le reste est jeté dans la nature ou brûlé, rejetant des polluants dans l’atmosphère ;
  • Cela représente un gâchis d’une valeur de 100 milliards d’euros chaque année.

Mais le pire est la menace pour notre santé et les êtres vivants :

  • La plupart des plastiques présentent des dangers de contamination par migration chimique dans la nourriture ;[3]
  • Le contact entre plastiques et nourriture explique la montée des perturbateurs endocriniens, qui déséquilibrent les système hormonaux et physiologiques, avec des maladies neuro-dégénératives à la clé ;[4]
  • Les microplastiques qui envahissent les océans, les cours d’eau et la chaîne alimentaire font peser un danger d’une ampleur encore impossible à évaluer sur tous les êtres vivants, dont l’être humain.[5]

Sortir du tout plastique, un impératif pour notre avenir

A l’échelle individuelle, nous pouvons nous efforcer d’acheter des produits frais, vendus en vrac, avec des récipients réutilisables, en verre, bois, terre-cuite ou métal.

Mais nos seuls efforts ne suffiront pas si l’industrie agro-alimentaire et les supermarchés continuent à inonder le monde de produits qu’on ne trouve que sous une ou plusieurs couches d’emballage.

De plus en plus de fruits, légumes, fines herbes, ne sont plus proposées que sous emballage plastique.

emballage plastique alimentaire : avocats

Les biscuits, bonbons, sucreries, sont de plus en plus souvent vendus sous plusieurs couches d’emballage, ce qui permet de réduire les quantités réelles vendues, mais augmente dramatiquement le volume de déchets :

plastique alimentaire : tic tac

Nous devons appeler les dirigeants de la grande distribution à cesser ces pratiques délirantes, d’autant plus faciles que ce n’est pas eux qui financent l’évacuation des déchets.

C’est pourquoi je vous invite à signer de toute urgence la pétition ci-dessous, que nous relayerons également auprès des dirigeants politiques.

C’est une question de justice : la pollution nous concerne tous. Vous et moi, ainsi que tous les êtres vivants, sommes victimes des mauvais comportements adoptés par les autres.

Agir à l’échelle individuelle ne suffit pas. Au contraire, si vous faites déjà le maximum d’effort dans votre quotidien, c’est une raison de plus de vouloir que les choses changent à l’échelle globale.

Sinon, les efforts que vous faites tous les jours risquent bien d’être vains.

Je vous appelle donc à signer cette pétition. Nous ne sommes pas les seuls, de nombreuses initiatives ont déjà lieu sur ce sujet. C’est un véritable mouvement qui est en train de se créer à l’échelle de toute la société.

Mais pour donner à ce mouvement, la plus grande ampleur possible, relayez s’il vous plait cet appel auprès de tous vos contacts et des réseaux sociaux.

Plus nous serons nombreux à nous exprimer, plus vite nous parviendrons à faire changer les choses.

Votre participation sera décisive.

 

Un grand merci par avance,

Augustin de Livois
Président de l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

Pétition

Adressée aux dirigeants de la Grande distribution et aux responsables politiques

  • Attendu qu’une baleine a été retrouvée morte aux Philippines le 18 mars 2019 avec 40 kg de plastique dans l’estomac :[a]
  • Attendu que l’industrie agro-alimentaire produit 900 milliards de produits alimentaires et boissons emballées, chaque année, rien que pour les supermarchés européens ;
  • Attendu que 95 % de ces emballages ne servent qu’une seule fois, et sont jetés après leur première utilisation ;
  • Attendu que, une fois dans les poubelles, moins de 30 % sont recyclés ; le reste est jeté dans la nature ou brûlé, rejetant des polluants dans l’atmosphère ;
  • Attendu que, la plupart des plastiques présentent des dangers de contamination par migration chimique dans la nourriture ;[b]
  • Attendu que le contact entre plastiques et nourriture explique la montée des perturbateurs endocriniens, qui déséquilibrent les systèmes hormonaux et physiologiques, avec des maladies neuro-dégénératives à la clé ;[c]
  • Attendu que les microplastiques qui envahissent les océans, les cours d’eau et la chaîne alimentaire font peser un danger d’une ampleur encore impossible à évaluer sur tous les êtres vivants, dont l’être humain ;[d]
  • Attendu qu’il est de plus en plus difficile d’acheter de la nourriture qui ne soit pas emballée, souvent même plusieurs fois, et que les légumes, fruits et herbes fraîches eux-mêmes sont aujourd’hui souvent vendus en barquettes plastiques.

Nous vous demandons de renverser la tendance, et de privilégier les produits vendus sans emballage, pour éliminer la plus grande partie des plastiques aujourd’hui rejetés dans l’environnement.

Nous, consommateurs, arrêterons de venir dans vos magasins si vous ne prenez pas des mesures dans ce sens. Nous refuserons d’acheter notre nourriture emballée dans du plastique, et retirerons les emballages inutiles avant de passer dans les caisses.

Veuillez croire, Mesdames, Messieurs, en l’expression de mes salutations distinguées.



[1] https://www.nst.com.my/world/2019/03/470524/dead-whale-philippines-had-40-kg-plastic-stomach
[2] https://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/gaspillage_alimentaire_en_europe_.pdf
[3] https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003450906753287
[4] https://www.manger-citoyen.org/publication/les-emballages-alimentaires-plastique-premiere-source-de-perturbateurs-endocriniens-pe-30
[5] https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2018/06/microplastiques-quels-risques-pour-la-sante



[a] https://www.nst.com.my/world/2019/03/470524/dead-whale-philippines-had-40-kg-plastic-stomach

[b] https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003450906753287

[c] https://www.manger-citoyen.org/publication/les-emballages-alimentaires-plastique-premiere-source-de-perturbateurs-endocriniens-pe-30

[d] https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2018/06/microplastiques-quels-risques-pour-la-sante


Auteur : Augustin de Livois, Président de l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

<% $t("Number of signatures:") %>

<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.postalCode %> <% signature.name %> <%signature.surname %>

Commentaires (2336)