SUPPRIMONS LES RESTOS DU CŒUR ! NOUS POUVONS FAIRE BEAUCOUP MIEUX !

Destinataire(s) : Tous les Français
SUPPRIMONS LES RESTOS DU CŒUR ! NOUS POUVONS FAIRE BEAUCOUP MIEUX !

En 1985 Coluche lançait les restos du cœur pour pallier l’urgence de la faim en France. 40 ans plus tard, s’il revenait nous rendre visite, il entrerait probablement dans une colère noire en constatant que rien n’est réglé ! Les banques alimentaires se sont multipliées. Nous avons organisé la charité à grande échelle.


Ce n’est pas parce que nous ne produisons pas assez de nourriture que nous en sommes là. Ce n’est pas parce que notre économie ne produit pas assez d’argent pour tous que nous en sommes là. Nous en sommes là parce que nous n’organisons pas la production de l’alimentation.


Nous acceptons de confier cette production à l’industrie agro-alimentaire qui l’administre autour d’un seul critère : le profit de ses actionnaires par appropriation de la valeur créée. Les conséquences sont désastreuses à tous les niveaux et des Français ne mangent pas à leur faim.


Nous allons mettre un terme à cette aberration !


Depuis 80 ans nous savons socialiser la valeur primaire que nous produisons pour soigner (primaire, c'est-à-dire directement issue de notre travail, avant appropriation). Nous savons si bien le faire que nous avons construit un système de santé qui est devenu le meilleur du monde au début des années 2000, avant que nos dirigeants décident de le détruire en réduisant nos cotisations sociales. Ils ont même réussi à les diaboliser en les qualifiant de « charges ». Cela dit, pour les profiteurs, nos cotisations sont effectivement des charges. Remettons nos cerveaux à l'endroit...


Pour mettre un terme définitif à la faim dans ce pays, nous allons tout simplement réactiver la socialisation primaire de la valeur à grande échelle et l’étendre à l’alimentation.


Soutenons l’initiative de création d’une sécurité sociale de l’alimentation !


De nombreux collectifs y travaillent depuis plusieurs années. Il s’agit d’approvisionner la carte vitale de chaque français d’une somme d’argent en monnaie marquée, fruit de notre travail, permettant d’acheter une alimentation saine, locale, diversifiée, respectueuse de l’environnement, de qualité, en quantité suffisante, accessible à tous et en faisant travailler des producteurs et des distributeurs indépendants et conventionnés uniquement.


1) Socialiser à la source la valeur que nous produisons en travaillant pour qu'on ne puisse pas nous la voler (vol des actionnaires et autres rentiers).


2) L'utiliser pour maîtriser la production et bien se nourrir sans appel à l'assistanat des banques alimentaires.


Il s'agit donc d'une manière de s'occuper du problème éminemment plus responsable que l'appel à la charité !


Fini la grande distribution et son corollaire de malbouffe, problèmes de santé, chantage à l’emploi et détresse sociale. Personne ne fera le choix de la malbouffe en ayant accès à une alimentation de qualité payée par notre sécu. Et plus personne n’aura besoin des banques alimentaires qui ne font qu’accompagner le problème en le rendant supportable.


Le lien entre santé et alimentation n’est plus à démontrer. L’extension de la sécurité sociale au domaine de la production alimentaire est une évidence quand on y pense. Créons la sécurité sociale de l’alimentation et éradiquons définitivement la faim en France.

Auteur : Laurent

<% $t("Number of signatures:") %>

En signant la pétition j'accepte que Les Lignes Bougent traite mes données à des fins de gestion des signatures et des commentaires. J’accepte également d’être informé(e) des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour en savoir plus sur ces traitements et sur mes droits, je consulte la politique de confidentialité. Tout commentaire doit respecter la charte des contenus de la communauté LLB. Lire la charte.
<% $t("Hour") %> <% $t("Postal Code") %> Nom
<% signature.lapse %> <% signature.details.postalCode %> <% signature.details.name %> <%signature.details.surname %>

Commentaires